De la possibilité d'une originalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la possibilité d'une originalité

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 9:57

Je ne savais pas où précisément poster ce lien et ouvrir cette discussion car les montres évoquées dans l'article sont plutôt à classer dans la catégorie "Non Plongeuses" néanmoins je trouve que le fond le l'article est un vrai sujet de débat ici.

Combien de fois avons nous glosé en ces lieux sur le manque flagrant d'originalité des marques et maisons horlogères? Celles-ci nous servant régulièrement des productions à la sauce "Néo Vintage", c'est à dire resucées de leurs modèles mythiques des années 60, et 70. Quant aux emboiteurs, ces derniers la plupart du temps se lançant dans une course à l’échalote où copie et "hommage appuyé" font bon ménage.

Certes dans cet univers particulier, certains proposent encore des choses originales, je pense à Bremont, à Magrette, Autodromo.

Pour initier l'échange je vous propose de lire l'article du blog Moonphase ICI qui présente 3 marques dites "originales"

Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la possibilité d'une originalité

Message par bathy le Mar 27 Jan - 17:08

Mes chiffres n'en sont pas (que des estimations grossières) donc mon raisonnement n'est que théorique et centré sur les montres de plongée car ce n'est que dans ce domaine que j'ai quelques connaissances.

En France
Qui porte une montre à son poignet ? 50% de la population
Qui porte une montre automatique ? 15% de la population
Qui porte une montre automatique de plongée ? 3% de la population  

Sur ces 3%
Qui porte une mdp pour sa fonction première "mesurer le temps en plongée" et en back up d'un ordi ? Quelques hurluberlus qui fréquente entr'autre ce forum disons 05%
Qui porte une mdp desk diver marqueur social ? Une minorité disons 30%
Qui porte une mdp desk diver pour le look ? Une majorité disons 65% (dont x % veut monter en gamme et rentrer dans la catégorie précédente)

Je suis fabriquant installé de mdp : j'ai mon marché, mes clients j'essaye d'en gagner par le marketing, par de subtiles évolutions esthétiques, par des qualifications techniques inutiles (200/300/600/1000 m...) dans le but d'augmenter mon profit (raison d'être normale d'une société) ; ai je besoin de faire preuve d'originalité ? Non, uniquement d'avoir un style/look parfaitement identifiable et représentatif. Pour être caricatural, la seule originalité des marques de mdp est de choisir une montre dans un de leurs anciens catalogues et la ressortir en néo vintage... ( et çà marche car je possède une MM300, une LLD et une amphibia soit 3 sur 5 clown )
Je suis un emboîteur plus ou moins important de mdp : mon but est de faucher des clients aux autres ; là deux solutions :
- le pompage des codes emblématiques : je fais de l'hommage direct (reproduction d'une montre d'une autre marque avec mon nom) ou de l'hommage indirect ( mix d'éléments provenant de plusieurs marques), bref je suis dans le "classique" donc çà rapportera surtout si j'y ajoute une bonne qualité et fiabilité.
- l'originalité pour me démarquer de tous les autres. Ben c'est pas si facile, on tombe rapidement dans l'originalité pour l'originalité, bref çà rapporte moins ou plus difficilement.

A raisonnement simpliste, conclusion simpliste : l'originalité ne doit concerner que 1% des porteurs de mdp, pourquoi s'embêter avec ? Allez quelques raisons qui me viennent à l'esprit : je suis un fabriquant qui veut montrer qu'il n'est pas que classique ("c'est bon pour l'image coco"), je les vends à plus de 20000 pouloutes, çà devient de l'art ...
Heureusement, de temps en temps il y a du pétage de plombs dans les bureaux d'études ce qui permet d'avoir une montre plus originale.

PS : je serai heureux d'avoir des contre arguments à ma démonstration farfelue
avatar
bathy
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3002
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la possibilité d'une originalité

Message par Invité le Mar 27 Jan - 20:35

J'avoue être agréablement surpris des montres que j'ai vues sur ton lien Cédric, particulièrement la 1ère et la 3 ème.

On peut toujours rapprocher le design de la 1ère d'une RO comme dit dans l'article, mais aussi d'une Hublot ou d'une Bulgari qui navigue avec ce type de boîtier anguleux s'inspirant lui-même des autres, mais c'est une montre qui ne manque pas de charme.

La deuxième s'inspire des années 70 et entre autre de Zenith qui a sorti ses propres ré-éditions.

La 3ème propose quelque chose de différent, qui peut-être est à elle, ou à d'autres inconnues...

J'aime bien leur démarche, mais en même temps des lignes connues pour les deux premières qui ne me surprennent pas vraiment, du nouveau sans être du nouveau. C'est la 3ème qui me surprend par contre, mais ce n'est pas pour ça qu'elle me plaît...

Magrette prend son look coussin chez Panerai, personne n'est dupe... et pas les acheteurs qui baveraient encore plus sur l'italienne, mais à défaut on peut se contenter de moins. Je ne dirais pas donc qu'il fait dans la différence. C'est très difficile de faire différent; Et différent pour qui ? Celui qui connait bien sûr... mais celui qui ne connait pas il trouve ça original... tout est relatif...

Nous sommes focalisés sur les montres majoritairement mécaniques sur MDP, mais en modèles quartz, les nouveaux modèles avec design différent sont loin d'être rares... J'en vois couramment au poignet de mes collègues ou autres...

Qui est l'acheteur d'une montre mécanique en fait ? C'est par là qu'il faut commencer.

Celui ayant un gros pouvoir d'achat et qui en est passionné ? Celui qui a ce qu'il faut aussi, mais qui veut en afficher aux yeux de tous ? Celui qui est écolo dans l'âme et qui ne conçoit pas utiliser une énergie à pile ? Celui qui a besoin de points de repères stables issus du passé pour combattre la grisaille actuelle ?

Il faut que l'attente de tous ces acheteurs soit contentée... mais qu'elle est la masse des acheteurs à contenter ?...  Que demandent ceux qui ont le pouvoir d'acquérir une montre à plusieurs milliers d'euros ? Veulent-ils de la pérennité dans les formes ou de la nouveauté ? Veulent-ils se projeter dans le passé ou vivre au futur, à défaut de savoir ce qu'ils veulent au présent qui les ennuie ?...

Les fabricants de montres, en fonction de leur gamme de prix, doivent se poser toutes ces questions via leur service marketing, pour les grosses maisons j'entends... et doivent cibler leurs acheteurs qui surfent sur le web, consultent les fora horlogers, même s'ils n'y postent pas, et s'en trouvent imprégnés, qu'ils le veuillent ou pas...

Il y a encore quelques années sur ce forum, nous étions bon nombre à nous plaindre que les marques feraient mieux de ressortir de vieux modèles du passé plutôt que leurs trucs chiants du moment, sans âme...

Alors, les marques qui visitent les fora horlogers, nous ont écoutés, et pas seulement MDP bien sûr Wink .
Elles se sont mises à ressortir leurs vieux modèles en neuf, en les faisant plus ou moins évoluer c'est selon. Au début c'était sympa... mais depuis que tout le monde s'y engouffre, gros, petits, inconnus, ça devient lassant...

C'est l'effet mouton, dès qu'un fait un truc qui marche, tout le monde suit... C'est la diversité qui est intéressante à mon sens, mais c'est prendre un gros risque que de sortir un ovni au look non vintage aujourd'hui... d'autant qu'économiquement ça ne tourne pas si fort que ça, hormis les grandes complications chez les manufactures bien connues...

Le client, nous, moi, est un être très difficile à contenter qui au sein même d'un forum de petite taille comme le notre, connait des changements d'orientation au gré de belles photos postées bien défendues par leur propriétaire et qui suffisent à faire tourner les têtes, et en même temps l'opinion parfois Wink , alors tu imagines la difficulté de maîtriser ce phénomène se mouvant au gré des sollicitations...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la possibilité d'une originalité

Message par Invité le Mer 28 Jan - 22:34

Je déplace Smile...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la possibilité d'une originalité

Message par DirtyHarry le Ven 30 Jan - 23:48

Pour moi l'originalité se retrouve chez les indépendants en général. Je parle de montre mécanique/automatique.

Tout dépend de ce qu'on entend par originalité. Dans le discours ci-dessus vous attaquez surtout ce point sous l'angle 'esthétique'. De mon point de vue, sur des montres non quartz, le design et son originalité sont la conséquence directe du mouvement. Pas besoin d'aller plus loin.
Pour autoriser l'originalité il faut que le mouvement le permette.

Le type d'aiguille, le type de cadran, les couleurs, les boites, les matériaux, les types de PVD, etc... c'est du look. Aujourd'hui, combien parmi nous achètent une seiko base et la customisent. La Seiko 'Black Bay', la Seiko 'FF', etc...

Pour moi l'originalité c'est De Bethune, Voutilainen, Uhrwerk, Daniel Roth, etc... on n'aime tout ou partie.
Et malheureusement l'originalité a un prix, car sortir un mouvement different ou qui permette une certaine originalité dans la 'présentation du temps', ça coûte un bras.

A mon sens, l'horlogerie 'de luxe' - celle qui ne fait pas du quartz d'entrée de gamme - a abandonné depuis longtemps le terrain de l'originalité au détriment de celui du marketing. Le néo-classique en est la parfaite illustration. Un renouvellement à moindre frais, à moindre risque et donc à maxi chance de profit. Point barre.
Certes vous avez des pièces par ci par là pour épater la galerie dans les salons, c'est vrai. Mais pour la masse, le quidam moyen, c'est un peu toujours la même soupe.

Clairement pour moi l'orginalité doit passer par tout les constituants de la montre, et à ce titre, je dois dire que je n'ai pas vraiment de montre originale, et j'en ai rarement eu. L'originalité c'est se démarquer de la masse, et par conséquant, ça ne peut pas être 'offert' à tout le monde (sinon ça ne serait plus original, mais commun..).

Enfin c'est mon point de vue.. peut-être un peu sévère scratch

_________________
When the power of love overcomes the love of power the world will know peace - Jimi Hendrix
avatar
DirtyHarry
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 928
Age : 40
Localisation : Quelque part à l'est....
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la possibilité d'une originalité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum