Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Dim 25 Jan - 23:15

Il est des revues qui nécessitent du temps...beaucoup de temps, beaucoup beaucoup de temps et celle-ci en fait assurément partie pale

J'ai en effet attendu très longtemps pour vous présenter cette pièce exceptionnelle. Les raisons sont multiples : flemme, manque d'envie mais peut être surtout parce qu'il existe sur la "forumosphère" française horlogère une revue détaillée et excellemment bien documentée sur ce chronographe mono-poussoir ICI.




J'ai cherché longtemps la valeur ajoutée que j'aurai pu apporter à cette analyse de modèle. Tout y était...et puis finalement, la lecture d'un livre devenu presque de chevet pour moi : "Chronograph Wristwatches to Stop Time" de Gerd Lang et Reinhard Meis et puis sans doute l'appui amical de mdpiens qui se reconnaitront ici  Wink m'ont incité à écrire quelques lignes.

Cette revue sera par ailleurs occasion de prolonger une série entamée il y a peu avec vous : la présentation détaillée d'une montre qui a quitté ma collection.

En effet ledit chronographe a quitté mon poignet depuis maintenant quelques jours. J'avais en effet initier une séquence un poil inédite, la revue de montre partie sous d'autres cieux. Je vous ai présenté un chronographe Maty qui présentait une particularité fort intéressante : la règle à calcul ICI. Particularité non inhérente à un chronographe puisque j’eus l'occasion de vous présenter des pièces comportant une règle à calcul mais sans la fonction chronographe.

Pour terminer dans mon introduction, quelque chose me dit que vous n'avez pas fini d'entendre parler de cette montre  :what:



Éléments de cadrage :


C'est sans aucun doute grâce à la fréquentation assidue de ces lieux, que je découvris avec gourmandise, une manufacture fort honorable et pourtant si décotée, ou dépréciée aux yeux du plus grand nombre, j'ai nommé la fameuse Seiko. Cette maison fut fondée en 1881 par Kintaro Hattori du côté de Tokyo. La belle Seikosha épousa le nom plus court de Seiko en 1924.

Benc fut l'un des premiers à me faire vibrer, ici, sur ses pièces, plongeuses de la dynastie japonaise. La lecture et le parcours du web me permirent de manière additionnelle d'étancher ma soif de connaissance sur la marque. Je confesse sans problème que la découverte du blog de Luigino Bottoni A découvrir ICI fut une claque il y a quelques temps et c'est lui qui me fit découvrir les plus beaux modèles de la marque.  

Je disais plus haut "fort honorable" car on l'oublie souvent, même si MDP est le lieu où nous le rappelons le plus souvent, Seiko est une manufacture au sens le plus noble du terme, mais "dépréciée", sans doute parce que pas Suisse  :clin: et plus sûrement parce qu'offrant un spectre de modèles couvrant l'ensemble des segments de gamme, partant du bas pour finir au plus haut.

Mes premières pièces vintage de la marque furent donc naturellement, je suis un vilain copieur  :salut: les plongeuses de la marque, normal pour un gérontophile horloger comme moi, les Diver de chez Seiko offre de quoi se faire plaisir, à moindre coût et souvent dans des états de conservations bons voire très bon.

De plus le parcours de revue ou blog anglo saxons me permit de détecter les fameuses pièces aftermarket fleurissant sur la baie par exemple.

Tel un saumon, je remontai l'histoire horlogère nippone jusqu'à la "presque" première plongeuse de la marque : la référence Silverwave :


L'acquisition de cette plongeuse fut pour moi un immense plaisir car je couvris donc l'ensemble de l'histoire des plongeuses Seiko, à la sauce vintage bien entendu. Cet achat arriva à un point charnière dans ma vie de collectionneur, celui où parfois tout bascule et où une thématique, les plongeuses vintage, va être chassée par une autre, les chronographes.  :wave:

Nous verrons plus loin que cette plongeuse possède des codes génétiques communs avec le 45899.

La lecture régulière du blog de Luigino me fit découvrir les chronographes mono-poussoir développés par Seiko en 1964 pour les JO de Tokyo et bien entendu comme cité plus haut, la revue de Jerry sur FAM me fit basculer dans la recherche obsessionnelle de cette référence. Je confesse ici que la chasse fut relativement longue : trouver des pièces en excellent état cosmétique et au prix raisonnable relève du parcours de croix. Néanmoins ma patience fut récompensée en juin 2014 grâce à un vénérable forumeur de Montres Mécaniques.

Après vous avoir expliqué par ces quelques lignes, mon cheminement de collectionneur, je vous invite à découvrir la revue de cette superbe montre  :japon:

L'histoire :

Tout a été presque dit dans le post de Jerry. En 1964, Seiko mis au point et commercialisa son premier chronographe à remontage manuel pour les JO de Tokyo.


Crédit Image : http://www.seiko-watch.co.jp/history


Crédit Image : http://vintageseikoblog.blogspot.fr/2013/01/1964-olympic-seiko-one-button.html

Néanmoins j'apporterai 2 précisions par rapport à l'excellent travail documenté de Jerry : la première est, qu'à tort, mon modèle est présenté comme une référence 5719, alors que de nombreux aficionados dont font partie Luigino Bottoni la nomme plutôt 45899.

La seconde nous est apportée par Harry sur son blog éponyme : ces pièces furent livrées en cadeau aux porteurs de la flamme olympique :



Crédit Image : http://vintageseikoblog.blogspot.fr/2013/01/1964-olympic-seiko-one-button.html

La boite :

Il y a dans la forme de cette référence, de l'ADN de la Silverwave. La forme de la boite, sans doute, les arêtes biseautées et saillantes et puis évidemment le cadran :




Quant au chronographe :




La boite est en acier pour les 2 modèles, de forme arrondie. La différence notable est dans le diamètre puisque le mono poussoir présente une taille "oversize" pour l'époque, soit un 38mm hors couronne.


La couronne et le poussoir :

Première des 2 grandes particularités de cette montre, l’existence non pas de 2 poussoirs mais d'un unique poussoir :



La couronne située à 3h est crantée et non siglée. Celle de mon modèle fut d'un remontage si soyeux que je cru au début qu'elle ne fonctionnait pas et tournait dans le vide  :ambulance:

Le poussoir situé à 2h est donc unique et sert donc les 3 fonctions d'un chronographe : mise en marche/arrêt/mise à zéro. Ce poussoir est de forme champignon et d'origine :


La maison ne fut pas la première à équiper son chronographe d'un mono poussoir, Movado, Gruen ou encore Harman pour ne citer que ces maisons horlogères le firent également sur leurs chrono. Et il est à noter que les chronographes à 2 poussoirs, tels que nous les connaissons aujourd'hui n'existent que depuis les années 30.

La lunette :

Ce modèle présente une lunette en plastique noir avec des index de couleur blanche. Elle est bi-directionnelle. On retrouve d'ailleurs là encore un ADN de plongeuse avec les graduations de 10' en 10' en chiffres arables, des triangles blancs inversés pour désigner les intervalles de 5' et enfin un triangle blanc inversé pour identifier l'index des 12h.



Le cadran :

Il héberge la seconde grande particularité de ce chronographe, l'absence de compteur, soit totalisateur des minutes, soit servant de petite seconde.


Cette "spécificité" n'a finalement rien d'exceptionnel, en effet, les chronographes produits au 19è siècle étaient eux aussi dépourvus de compteur et ne possédaient qu'une trotteuse pour le décompte des minutes. On peut supposer que la montre étant produite pour les JO de Tokyo, le but était de ne pouvoir chronométrer que les temps courts, inférieurs à une minute. Dans ce cas là, nul besoin de compteur de minute.

Pour aller plus loin dans la découverte de cette particularité chronographique je ne peux que vous conseiller la lecture de ce site :

ICI

Des marques comme Oris :



Crédit Image : https://nachocruz.wordpress.com/2010/06/26/oris-star-chronoris-1-970/

ou Omega :


Crédit Image : http://www.poshtime.com/Omega-Seamaster-Chronostop-145.007-c.1969_497.121.php

ont produit des pièces appelées "Chronostop"

La référence 45899 fait donc partie de ces exceptions.

Le cadran est de couleur argent :


Ce qui m'a bluffé sur cette partie c'est l'épure et le design ultra simple mais très efficace. Peu de littérature : au nord du cadran peint en noir, l'inscription "Seiko Chronograph" et au sud "Diashock 21 jewels" et plus bas "made in japan".

La minuterie extérieure est graduée de 5 secondes en 5 secondes avec des chiffres arabes peints en noir. Ces index sont matérialisés par des index appliqués devant lesquels on retrouve des carrés entourés de noir et enduit de matière luminescente.


Les aiguilles :

Le mono poussoir partage avec le modèle Silverwave le même jeu d'aiguilles dite Dauphine, enduite de matière luminescente de couleur verte :


Sur le Silverwave :


Ce jeu confère une élégance certaine à cette montre.

Le fond :

Le fond est clipsé mais malheureusement sur mon modèle, les inscriptions de la flamme olympique comme annoncées sur la revue de Jerry ne sont plus visibles :




Le calibre :

La 45899 est équipée du calibre 5719A


Crédit Image : Jerry@FAM

Ce calibre possède 21 rubis, bat à une alternance de 18000 bph et présente la caractéristique de posséder une roue à colonne.

Il est à remontage manuel.

Conclusion :

Au total, une pièce d'exception, de par son cadran, son calibre, son histoire, et ses 2 caractéristiques : mono poussoir ET sans compteur.

J'avoue avoir été totalement sous le charme de cette nipponne  :amour1:  :amour1:  :amour1: . Les envies d'autres pièces m'ont poussées à la céder mais j'avoue avoir été fort heureux de posséder durant quelques mois cet chronographe avec ...son bracelet d'origine :


Pour terminer, quelques images encore :






Merci de m'avoir lu :japon:


Dernière édition par Cédric 38 le Lun 26 Jan - 16:01, édité 2 fois

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Franc38 le Dim 25 Jan - 23:22

Merci pour cette belle revue...

Quelque chose me dit que celle là tu la regrettera parfois Wink

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par p@tek le Dim 25 Jan - 23:32

Quelle revue cher ami!
Tu le sais j'aimais énormément ce chrono, sa simplicité, sa taille, son calibre.... Véritablement a mes yeux une belle pièce qui n'a pas à rougir des ses consœurs de l'époque.
Ta revue fait ma soirée!
Merci!!!

:right: :japon:

_________________


"My watches? Wear them in fucking good health et enjoy them fucking hard" :gourdin:
avatar
p@tek
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 7144
Age : 38
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par bathy le Lun 26 Jan - 10:25

Et ben, il y a désormais deux belles revues sur ce mono poussoir et ton angle d'approche est très agréable avec ce couple silverwave/45899. :right:

En espérant que ton cycle achat/vente reste fréquent pour que nous puissions avoir de belles revues de tes chères "disparues"... clown

avatar
bathy
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3071
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par saturne49 le Lun 26 Jan - 10:50

Superbe Cédric comme d'habitude, merci pour cette belle et très intéressante revue. cheers

_________________
Guy




Il en est de nos jugements comme de nos montres; aucune ne dit comme l'autre, mais chacun se fie à la sienne.
avatar
saturne49
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 6403
Age : 58
Localisation : Angers
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 10:51

bathy a écrit:Et ben, il y a désormais deux belles revues sur ce mono poussoir et ton angle d'approche est très agréable avec ce couple silverwave/45899. :right:

En espérant que ton cycle achat/vente reste fréquent pour que nous puissions avoir de belles revues de tes chères "disparues"... clown


Merci beaucoup Bathy Embarassed

Je n'ai pas été dans la présentation des références car Jerry l'avait superbement bien fait. Mais c'est vrai qu'en préparant cette revue, j'ai trouvé une vraie filiation avec la Silverwave que j'avais possédé et qui a été vendue justement pour faire l'acquisition de ce mono poussoir. Leurs cadrans argent irisé sont superbes et je n'ai jamais vraiment réussi à capturer de manière photographique leurs reflets.

J'ajouterai que l'absence de compteur est un point fort sur ce chronographe, les collectionneurs cherchant plutôt le bi voire tri compteurs. Ma recherche historique m'a permis de noter qu'en réalité, de nombreux chronographes furent produits ainsi car ils n'avaient aucune autre utilité que de mesurer de très courts intervalles

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 10:52

saturne49 a écrit:Superbe Cédric comme d'habitude, merci pour cette belle et très intéressante revue. cheers

Merci Guy.

En tant que fan de Seiko je sais que tu es sensible à cette pièce, quand bien même son diamètre de boite de 38mm l'exclut de ton radar clown

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par benc le Lun 26 Jan - 12:57

Merci Cédric pour cette revue, ça te permettra aussi de repenser à cette montre avec plaisir.

C'est une vraie pièce de collection : la première montre de poignet japonais avec chrono. Elle trône d'ailleurs en bonne place au Seiko Museum (une visite que je recommande fortement au passage si vous avais la chance de vous rendre au Japon).

En espérant la revoir par ici donc ...

Ben

avatar
benc
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2278
Age : 36
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 13:17

benc a écrit:Merci Cédric pour cette revue, ça te permettra aussi de repenser à cette montre avec plaisir.

C'est une vraie pièce de collection : la première montre de poignet japonais avec chrono. Elle trône d'ailleurs en bonne place au Seiko Museum (une visite que je recommande fortement au passage si vous avais la chance de vous rendre au Japon).

En espérant la revoir par ici donc ...

Ben


Merci à toi car tu fus pour moi un grand inspirateur de pièces et une source d'information sur la manufacture très précieuse Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Pimousse le Lun 26 Jan - 15:59

sacrée revue Shocked
avatar
Pimousse
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 5565
Age : 51
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par XX-FF le Lun 26 Jan - 17:38

Merci pour cette découverte et ce post très intéressant. :bravo: :bravo:
Je n’ai pas de Seiko dans ma collection de plongeuses, je dois sérieusement me mettre en chasse.
Quelle est la première Seiko de plonger, la "Silverwave" tes conseils sont les bienvenus.
avatar
XX-FF
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 916
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par titus le Lun 26 Jan - 18:42

Quel travail!
Merci pour cette revue très complète! :right:

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 18:42

XX-FF a écrit:Merci pour cette découverte et ce post très intéressant. :bravo:  :bravo:
Je n’ai pas de Seiko dans ma collection de plongeuses, je dois sérieusement me mettre en chasse.
Quelle est la première Seiko de plonger, la "Silverwave" tes conseils sont les bienvenus.

Merci beaucoup, venant d'un spécialiste de plongeuse et de vintage comme toi, cela me touche énormément :right: :right:

Pour une première approche, je te conseille la lecture de ma revue sur la Silverwave : ICI

J'ai essayé d'être le plus exhaustif possible sur la généalogie des plongeuses, sachant que Benc, Michoclo ou Bathy seront de précieux conseillers sur la partie Post Silverwave Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 18:43

Pimousse a écrit:sacrée revue Shocked

Merci beaucoup, connaissant ta rigueur et ta connaissance encyclopédique des montres, je me dois d'être à la hauteur Embarassed Embarassed

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Lun 26 Jan - 18:44

titus a écrit:Quel travail!
Merci pour cette revue très complète! :right:

Fabrice

Merci à toi Fabrice, c'est une revue "qui complète" et qui apporte, je l'espère un angle de vision un poil différent Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par logan le Lun 26 Jan - 18:52

Superbe revue très complète cheers

_________________
Croire et oser
avatar
logan
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 4315
Age : 56
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par DirtyHarry le Lun 26 Jan - 19:18

Super chrono, super revue, bien documentée et très intéressante, bravo!

XX-FF a écrit:Merci pour cette découverte et ce post très intéressant. :bravo:  :bravo:
Je n’ai pas de Seiko dans ma collection de plongeuses, je dois sérieusement me mettre en chasse.
Quelle est la première Seiko de plonger, la "Silverwave" tes conseils sont les bienvenus.

Les 3 premières Seiko de plongée sont:
- 150m ==> 6217 (ou 62MAS)
puis un peu plus tard
- 300m ==> 6215 puis 6159

Un article intéressant sur WatchUseek < ICI > mais tu en trouveras beaucoup d'autres sur le net.

DH

_________________
When the power of love overcomes the love of power the world will know peace - Jimi Hendrix
avatar
DirtyHarry
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 933
Age : 40
Localisation : Quelque part à l'est....
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Petit Fred le Lun 26 Jan - 21:49

chapeau bas monsieur, très belle revue

Merci

Fred

_________________
Petit Fred

Elle est moche, mais elle a le mérite d'exister !
avatar
Petit Fred
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1822
Age : 44
Localisation : Paris ....
Date d'inscription : 16/06/2010

http://www.alpha-spirit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Invité le Lun 26 Jan - 23:47

Une superbe revue avec une somme de travail considérable, à titre posthume, dommage Wink

Comme quoi, d'une manière générale, même un modèle rare historique peut ne pas suffire parfois à contenter. C'est un éternel recommencement que je connais un peu Wink
Une fois l'émotion et le travail considérable passé à comprendre, il faut repartir vers d'autres plaisirs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par XX-FF le Mar 27 Jan - 9:21

DirtyHarry a écrit:Super chrono, super revue, bien documentée et très intéressante, bravo!

XX-FF a écrit:Merci pour cette découverte et ce post très intéressant. :bravo:  :bravo:
Je n’ai pas de Seiko dans ma collection de plongeuses, je dois sérieusement me mettre en chasse.
Quelle est la première Seiko de plonger, la "Silverwave" tes conseils sont les bienvenus.

Les 3 premières Seiko de plongée sont:
- 150m ==> 6217 (ou 62MAS)
puis un peu plus tard
- 300m ==> 6215 puis 6159

Un article intéressant sur WatchUseek < ICI > mais tu en trouveras beaucoup d'autres sur le net.

DH
Meci Very Happy
avatar
XX-FF
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 916
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par XX-FF le Mar 27 Jan - 9:23

Cédric 38 a écrit:
XX-FF a écrit:Merci pour cette découverte et ce post très intéressant. :bravo:  :bravo:
Je n’ai pas de Seiko dans ma collection de plongeuses, je dois sérieusement me mettre en chasse.
Quelle est la première Seiko de plonger, la "Silverwave" tes conseils sont les bienvenus.

Merci beaucoup, venant d'un spécialiste de plongeuse et de vintage comme toi, cela me touche énormément :right: :right:

Pour une première approche, je te conseille la lecture de ma revue sur la Silverwave : ICI

J'ai essayé d'être le plus exhaustif possible sur la généalogie des plongeuses, sachant que Benc, Michoclo ou Bathy seront de précieux conseillers sur la partie Post Silverwave Wink

Merci Very Happy
avatar
XX-FF
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 916
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Mar 27 Jan - 12:03

micromeca a écrit:Une superbe revue avec une somme de travail considérable, à titre posthume, dommage Wink

Comme quoi, d'une manière générale, même un modèle rare historique peut ne pas suffire parfois à contenter. C'est un éternel recommencement que je connais un peu Wink
Une fois l'émotion et le travail considérable passé à comprendre, il faut repartir vers d'autres plaisirs...

J'adore la notion de "titre posthume" bounce bounce

Je dirais surtout que dans la vie d'un amateur de montres, un brin accumulateur, la nécessaire circulation de mes pièces s'impose. Si j'apprécie une pièce et que je peux l'acquérir, je vais le faire même si cela passe par la cession et la séparation d'une pièce mythique.

Ce fut le cas pour ma Tudor 7928 qui me permit d'acquérir d'autres belles choses...et puis ces belles choses, certaines sont aussi parties.

Exemple : la cession de ma Sub m'a permis d'acheter, un chrono UG, une Sub UG et une Yema Daytona, la Sub UG me permit d'acheter mon chrono Heuer "Big Eye".... king

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Invité le Mar 27 Jan - 12:08


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Michoclo le Mar 27 Jan - 14:24

Un grand coup de chapeau Cédric pour ce travail de Titan, auquel tu nous avait habitué de longue date déjà.... :japon:
Ta contribution à la vulgarisation de l'histoire horlogère est indéniable, et tu peux être certain que ta place parmi les  -rares- historiens de MDP est acquise cheers

J'aurai pour ma -toute petite- part contribué au développement de ta collection en faisant l'acquisition de quelques unes de tes "ex" plongeuses :seik: , ce que je ne regrette nullement :gloups:

_________________
Un p'tit tour sur mon Photoblog ? Bonne visite....  pirat
avatar
Michoclo
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1173
Age : 65
Localisation : Martinique
Date d'inscription : 02/09/2010

http://www.claudemichaud.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Mar 27 Jan - 14:35

Michoclo a écrit:Un grand coup de chapeau Cédric pour ce travail de Titan, auquel tu nous avait habitué de longue date déjà.... :japon:
Ta contribution à la vulgarisation de l'histoire horlogère est indéniable, et tu peux être certain que ta place parmi les  -rares- historiens de MDP est acquise cheers

J'aurai pour ma -toute petite- part contribué au développement de ta collection en faisant l'acquisition de quelques unes de tes "ex" plongeuses :seik: , ce que je ne regrette nullement :gloups:

N'exagérons rien Embarassed Embarassed Disons que je suis avec vous en mode "déformation professionnelle", je travaille dans le transfert et la transmission de savoir et savoir-faire et du par conséquent, mes revues ne sont que l'occasion, entre amis, de partager mes recherches, découvertes et de vous amener à me challenger

Pas faux Cool et je ne t'oublie pas pour la trotteuse, mode "perso" Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par p@tek le Mar 27 Jan - 20:12

Je lis encore et encore la tienne et celle de Jerry.... c'est un sacré chrono, de plus la roue à colonne doit aider à son déclenchement souple?

_________________


"My watches? Wear them in fucking good health et enjoy them fucking hard" :gourdin:
avatar
p@tek
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 7144
Age : 38
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Triengen le Jeu 29 Jan - 17:35

Un plaisir de lire ta revue Cédric, bravo ! :right:
avatar
Triengen
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1255
Age : 54
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Jeu 29 Jan - 18:44

Triengen a écrit:Un plaisir de lire ta revue Cédric, bravo ! :right:

Merci Christophe Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par love_leeloo le Ven 30 Jan - 9:37

cela faisait longtemps que je n'étais pas passé sur le forum,
c'est toujours un plaisir de lire tes revues Cédric !!
bravo
avatar
love_leeloo
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 754
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Cédric le Ven 30 Jan - 9:43

p@tek a écrit:Je lis encore et encore la tienne et celle de Jerry.... c'est un sacré chrono, de plus la roue à colonne doit aider à son déclenchement souple?

Oui et j'espère que tu auras un jour le plaisir de tester ce "smooth" Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue du premier chronographe japonais - référence 45899

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum