la dure loi du genre "montre de plongée"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Dim 17 Fév - 19:37



Merci JM, voila un bon exemple, à mes yeux, d'un design original et bien pensé avec la couronne à 12h. On peut ne pas aimer mais cette montre se démarque esthétiquement tout en intégrant les "codes" d'une plongeuse efficace ( OK pour la lunette à rebours...!)




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Dim 17 Fév - 19:53

Concernant les goûts personnels et leur évolution...il y a beaucoup à raconter!
Ainsi, dans mon cas, plus je zieute les ventes de 6105, plus j'en ai moins envie..( Smile ) je pense qu'elle ne m'apporterait rien par rapport à ma 6309, "réputation" en plus mais en fait...je m'en fous!
Je crois qu'avec 5,6 montres choisies on est bien : on a eu du plaisir à chasser, voire à remettre en état, on a surtout du plaisir à les porter et à en changer.
Et puis, selon les périodes, on se lasse, on arrête, on revient...suffit parfois d'une petite étincelle innocente pour rallumer le feu de la passion!

Wink!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Dim 17 Fév - 20:17

micromeca a écrit:OUI, je suis un chieur invétéré concernant mes goûts en termes de montres, je le reconnais et j'assume...

Ces goûts ont beaucoup évolué en fonction du temps, de mon expérience, de l'influence des fora horlogers, avouée, ou non avouée, de la vie...

Je connais mes grandes lignes directrices pour le choix d'une montre, mais parfois tu tombes sur quelque chose qui n'y correspond pas mais t'interpelle, te charme malgré tout...

Mon expérience personnelle est que que cette montre qui me charme ne le fera pas longtemps... et que ces fameuses lignes directrices, MES lignes directrices, sont un bon fil conducteur, mais après il faut que la magie opère, tous les matins... et ça ce n'est pas gagné...

Après avoir essayé tant de petits modèles, je deviens plus sage je pense (j'espère :rigole: ) et mes déconvenues sont moins nombreuses...

Le choix d'une toolwatch ou d'une montre à la vocation plus universelle, n'est pas le même... MON exemple en est la PELAGOS tant encensée qui ne me fait rien, ne me procure aucun émotion... et pourtant je reconnais la jeune réussite de sa conception tournée vers la plongée... mais pour moi pas plus...

Hyper d'accord avec toi, cela reprend exactement ce que j'ai dit plus haut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Lun 25 Fév - 16:37

Jean-Michel a écrit:


Bref bon courage aux marques voulant nous proposer des modèles innovants : ça ne va pas être facile !

et vous qu'en pensez vous ?

Que tu as raison, paradoxaux nous sommes !

Quelques éléments de discussion:

-Un des problèmes c'est que les standards objectifs (lunette tournante, cadran noir aiguilles blanches, index lumineux...) et subjectifs (James Bond, Che Guevara, Bernard Moitessier...) de la montre de plongée mécanique, sous segment du secteur montres mécaniques, sous secteur de l'industrie horlogère etc., ont été fixés (en Europe au moins) par la Rolex Submariner une fois pour toute il y a 50 ans, au point d'apparaitre comme un des quelques rares grands produits iconiques du 20è siècle, avec la bouteille de Coke et la Porsche 911, tous secteurs de design confondus ! Une fois posée sur son piédestal de marbre, ben tous les autres rament et inconsciemment ou non, nous aussi !

-Les grandes règles de lecture d'une montre mécanqiue analogique à usage sous marin sont connus, assez intangibles et ... ne servent plus qu'à nous ! Pourtant il faut vendre ! Donc tous les designeurs doivent faire avec, et en fait de page blanche, ben elle s'avère assez encombrée la page. Donc soit on fait une Eterna Kontiki 1000, radicale et innovante, et on a un OVNI invendable, sont on resuçe Rolo et ben au mieux ça donne des Citizen efficaces et pas chères et au pire, tout ce que vous savez.

-Les innovations en design horloger diverses et variées sont finalement plutôt nombreux sur les MDP contemporaines, permises par le fait que les montres de plongée ne servent plus à plonger, mais sont des marqueurs sociaux à fort pouvoir évocateur de l'univers marin, ce qui n'a plus rien à voir ! le problème c'est ce que je dis aux points 1 et 2 pour une communauté comme la notre assez "chapelle d'extrémistes" quand on y pense bien ! Franchement quelle idée de plonger avec des trucs à 5ke au poignet qui ne servent qu'à nous faire plaisir, pfff flower !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par rourou le Lun 25 Fév - 16:51

autrichon gris a écrit:
Jean-Michel a écrit:


Bref bon courage aux marques voulant nous proposer des modèles innovants : ça ne va pas être facile !

et vous qu'en pensez vous ?

Que tu as raison, paradoxaux nous sommes !

Quelques éléments de discussion:

-Un des problèmes c'est que les standards objectifs (lunette tournante, cadran noir aiguilles blanches, index lumineux...) et subjectifs (James Bond, Che Guevara, Bernard Moitessier...) de la montre de plongée mécanique, sous segment du secteur montres mécaniques, sous secteur de l'industrie horlogère etc., ont été fixés (en Europe au moins) par la Rolex Submariner une fois pour toute il y a 50 ans, au point d'apparaitre comme un des quelques rares grands produits iconiques du 20è siècle, avec la bouteille de Coke et la Porsche 911, tous secteurs de design confondus ! Une fois posée sur son piédestal de marbre, ben tous les autres rament et inconsciemment ou non, nous aussi !

-Les grandes règles de lecture d'une montre mécanqiue analogique à usage sous marin sont connus, assez intangibles et ... ne servent plus qu'à nous ! Pourtant il faut vendre ! Donc tous les designeurs doivent faire avec, et en fait de page blanche, ben elle s'avère assez encombrée la page. Donc soit on fait une Eterna Kontiki 1000, radicale et innovante, et on a un OVNI invendable, sont on resuçe Rolo et ben au mieux ça donne des Citizen efficaces et pas chères et au pire, tout ce que vous savez.

-Les innovations en design horloger diverses et variées sont finalement plutôt nombreux sur les MDP contemporaines, permises par le fait que les montres de plongée ne servent plus à plonger, mais sont des marqueurs sociaux à fort pouvoir évocateur de l'univers marin, ce qui n'a plus rien à voir ! le problème c'est ce que je dis aux points 1 et 2 pour une communauté comme la notre assez "chapelle d'extrémistes" quand on y pense bien ! Franchement quelle idée de plonger avec des trucs à 5ke au poignet qui ne servent qu'à nous faire plaisir, pfff flower !!



tu as raison je pense sur le fond du problème ,mais heureusement qu'il y a encore les achats "coups de coeur "sinon il n'y aurait plus grand chose qui se vendrait a l'heure actuelle !

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.(c'est pas de moi)

rourou
avatar
rourou
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 978
Age : 54
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Lun 25 Fév - 19:47

Tiens, un boitier Ananta sur une plongeuse, ça serait esthétiquement innovant...

Très bonne analyse M.l'Ambassadeur!

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Mar 26 Fév - 7:52

Ben, ça existe ! Le chrono Ananta de plongée me parait assez intéressant, d'ailleurs.

Dans l'immédiat, chez Seiko, je jetterai bien mon dévolu sur une SBDX011, mais bon c'est rare ces bestioles, hors Japon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Mar 26 Fév - 21:40

D'ailleurs je viens d'en dénicher une... :siffle:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Invité le Mar 5 Mar - 15:17

Enfin une montre, je parle de la Laco, parfaitement originale. Quand on la regarde on ne pense à aucune autre marque connue. Je suis un inconditionnel. Je la préfère version acier. Mais je me demande quelle marque a dessiné ce modèle en premier.
Pour en revenir à Limes, c'est surement une montre respectable mais question look, il en existe des kilos comme elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la dure loi du genre "montre de plongée"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum