evolution de marché

Aller en bas

evolution de marché Empty evolution de marché

Message par Jean-Michel le Dim 15 Fév - 18:48

micromeca a écrit:En pur égoïste, l'horlogerie, je m'assois dessus si je ne peux plus rien m'acheter d'autre qu'une diver's 200 ou qu'une kinetic...

Lionel

la crise qui vient va surement ramener et fissa les fabricants vers des tarifs beaucoup plus accessibles au commun des mortels ... la bulle horlogère est finie : qu'on se le dise !

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Invité le Dim 15 Fév - 20:16

la bulle a ptet crevé mais pour les tarifs à la baisse j'ai des doutes et des gros! Ou alors on parle de tocantes à 10000 et ça me concerne pas!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par time2tic le Lun 16 Fév - 7:59

la bulle est percee, c'est clair.
la JLC boutique de Dubai Mall ma indique qu'ils offraient d'entree 15% de reduc pour les modeles en dessous de 8000 eur et 20% pour les modeles au dessus. (leur prix etant deja plus bas qu 'en france du fait de 'absence de TVA aux emirats).

le directeur general d'hour glass a recemment commente les resulats oct-dec08 (enorme force commerciale pour l'horlogerie de luxe en asie, un des 2 premiers marches de la planete)

-----
Mr Michael Tay, the Executive Director of The Hour Glass said: “Discretionary spending on luxury and specialist watches are trending downwards. While this had an impact on the Group’s performance, we continue to pursue a strategy of selective merchandising, driving sales and improving our operating efficiencies to stay profitable. That said, the coming months will pose unprecedented challenges which we are more than ready to face. It will be some time before consumer sentiment returns to pre?crisis levels.” ----

ils ont qd meme affiche des benefices mais la spirale de baisse des ventes est enclenchee.
attendez juin-juillet pour acheter vos montres "importantes" (comprendre par la celle avec une etiquette avec 3 zero au moins).

_________________
evolution de marché T2tbanner2
time2tic
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 108
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Lun 16 Fév - 11:01

alemmar a écrit:la bulle a ptet crevé mais pour les tarifs à la baisse j'ai des doutes et des gros! Ou alors on parle de tocantes à 10000 et ça me concerne pas!

et bien il suffit de regarder les petites annonces sur les forums horlogers : TZ sales corner qui est un excellent thermomètre : ce n'est pas une baisse mais une dégringolade ! et même sur les "valeurs sures" alors bien sur le neuf ne suis pas tout de suite cette tendance, mais il faudra qu'il le fasse sous peine d'en ... crever.

Lors de la grande crise horlogère des années 70 la Suisse a relevé le défi non en proposant des pièces a 10.000 euros ... mais au contraire en se refaisant une "santé" sur le bas et le moyen de gamme : le seul espoir de sortir la tête hors de l'eau avec des volumes de vente importants, aujourd'hui dans cette crise c'est le tres haut de gamme qui sera le plus impacté car c'est justement les clients de ce très haut de gamme qui ont perdu le plus de plumes. La stratégie des groupes de luxe va nécessairement changer et je ne vois pas comment ils pourraient faire autement que de proposer des modèles plus accessibles tout simplement pour continuer de ... fabriquer ! , une boite comme Rolex emploie 8.000 personnes et leurs ventes sont en chute de 30% : crois tu sérieusement que c'est en proposant des pièces a 10.000 qu'ils vont s'en sortir ? ... je ne crois pas ! il y aura une course vers le "middle hi segment" qui a été délaissé car c'est la qu'il y a de la marge ET des volumes : le seul espoir de survie.

Quand aux remises sur le prix du neuf chez les détaillants, et bien essayez de négocier une montre , vous verrez c'est la valse des étiquettes sans même avoir a faire le marchand de tapis

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par time2tic le Lun 16 Fév - 11:58

tres interessant point de vue JMichel, que je partageais juste avant de lire un article sur le Martell (les spiritueux) qui compense le'ffondrement des volumes ventes des gammes moyennes par le soutien des revenus des ventes du tres haut de gamme sur le 2eme marche: la chine (apres les US). ces marches sont egalement les principaux marches de l'horlogerie haut de gamme.

en gros, une autre strategie peut consister a sortir un peu plus de pieces tres hauts de gammes pour compenser le ralentissement des ventes des gammes/modeles plus modestes. c'est une alchimie difficile a mettre au point et dangereuse, mais les boites ont le choix enre des decisions difficiles et dangereuses ou des decisions dangereuses et difficiles.


c'est finalement pas tout a fait contradictoire avec ce que tu dis. Le tout est de savoir ou se trouve le "middle high segment" et de voir ce qui sort dedans car c'est peut-etre la qu'on pourra faire une bonne affaire avec un rapport qualite/prix tres interessant, mais a mon avis particulierement variable suivant les marques et les modeles.

je table plutot sur la baisse des marges des modeles qui se vendent bien ( pour continuer a faire tourner la fabrication qd meme) le tres haut de gamme avec bcp d'eclat et le retard a la prod des "nouveaux" modeles pour repousser ds le tepms le plus tard possible les couts lies a ces nouvelles productions.

mais je peux me gourrer ... (on devrait peut-etre ouvrir un autre post, car on devie du calibre breit, la)

_________________
evolution de marché T2tbanner2
time2tic
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 108
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Lun 16 Fév - 13:57

time2tic a écrit:tres interessant point de vue JMichel, que je partageais juste avant de lire un article sur le Martell (les spiritueux) qui compense le'ffondrement des volumes ventes des gammes moyennes par le soutien des revenus des ventes du tres haut de gamme sur le 2eme marche: la chine (apres les US). ces marches sont egalement les principaux marches de l'horlogerie haut de gamme.

en gros, une autre strategie peut consister a sortir un peu plus de pieces tres hauts de gammes pour compenser le ralentissement des ventes des gammes/modeles plus modestes. c'est une alchimie difficile a mettre au point et dangereuse, mais les boites ont le choix enre des decisions difficiles et dangereuses ou des decisions dangereuses et difficiles.


c'est finalement pas tout a fait contradictoire avec ce que tu dis. Le tout est de savoir ou se trouve le "middle high segment" et de voir ce qui sort dedans car c'est peut-etre la qu'on pourra faire une bonne affaire avec un rapport qualite/prix tres interessant, mais a mon avis particulierement variable suivant les marques et les modeles.

je table plutot sur la baisse des marges des modeles qui se vendent bien ( pour continuer a faire tourner la fabrication qd meme) le tres haut de gamme avec bcp d'eclat et le retard a la prod des "nouveaux" modeles pour repousser ds le tepms le plus tard possible les couts lies a ces nouvelles productions.

mais je peux me gourrer ... (on devrait peut-etre ouvrir un autre post, car on devie du calibre breit, la)

il est clair que le TRES haut de gamme vendu en petite quantité continuera a se vendre car ce type de marché est souvent stable malgré les crises : des chiffres en horlogerie : AP vend 29.000 pièces par an et table sur une baisse de l'ordre de 10% donc pas trop de soucis a ce faire pour eux ...

Mais QUID des vrais industriels aux milliers d'employés comme Rolex, Omega ou Breitling ? (respectivement 1 million, 700.000 et 200.000 montres/an) pour eux pas question de ne "tenir" que sur le tres haut de gamme : bien sur excellent en terme de valeur ajoutée mais nul en terme de production : si ils jouent cette carte c'est l'effondrement assuré

ce n'est pas par hasard que le groupe Swatch rejoue la carte de ... Swatch a plein en ce moment (vous avez remarqué le retour de la marque ? , plus de points de ventes plus de pub ...) un groupe industriel ne peut tenir que sur l'ultra haut de gamme, alors que les artisans le peuvent, je ne me fait pas de soucis pour les Patek et autre VC ou AP : si ils n'ont pas deconnés dans leurs investissements, il y aura toujours une clientèle TRES haut de gamme pour dépenser une fortune ... mais quid de l'acheteur a 1500 - 5000 euros ? celui qui fait le "fond de commerce" des gros ... et la je pense que l'on va avoir droit a une sacré tentaticve de séduction par les marques, et a part le prix : comment faire ?

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Invité le Lun 16 Fév - 19:33

Sans mettre en doute vos analyses qui me semblent être celles de gens de "terrain", et n'y comprenant pas grand-chose moi-même, je reste dubitatif sur le fait de voir des maisons comme rolex-surtout- omega ou breitling baisser leur prix de manière conséquente.
Rolex se contrefous de son chiffre d'affaire "montres", d'après ce que j'ai compris l'essentiel du flouze de la maison provient de l'immobilier. Omega avec le SG en position de quasi-monopole sur les mouvements n'a pas trop de soucis à se faire. Si les gros marchés asiatiques baissent de trop, restera le gris européen?
Les baromètres genre TZ? Pourquoi pas, mais sont-ils représentatifs: ne sont-ce pas des citoyens des States en majorité qu fréquentent TZ et donc ceux qui sont les moins protégés des conséquences de la crise?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Lun 16 Fév - 20:32

Sans mettre en doute vos analyses qui me semblent être celles de gens de "terrain", et n'y comprenant pas grand-chose moi-même, je reste dubitatif sur le fait de voir des maisons comme rolex-surtout- omega ou breitling baisser leur prix de manière conséquente.

je met mes reflexions entre tes lignes car c'est de la réponse point par point

Rolex se contrefous de son chiffre d'affaire "montres", d'après ce que j'ai compris l'essentiel du flouze de la maison provient de l'immobilier.

alors la surement pas ! tu parles d'un bilan d'exploitation lors d'un exercice comptable particulièrement performant pour l'immobilier (période 2000-2005) mais l'essentiel du CA de Rolex ne peut provenir QUE de ses ventes ! ils sont une "petite" boite a l'échelle mondiale : 8000 employés : si tu fais le compte a vu de nez du CA : 1 million de montres a 2000 euros (prix hors taxes, hors marge distri) valeur "moyenne" cela nous donne du 2 milliards d'Euros de CA , alors croire qu'une boite qui compte 8000 personnes peut se "contrefoutre" de la seule vente qui lui rapporte de l'argent ... que Rolex ai fait des placements dans l'immo c'est certain, que cela représente une partie de leur revenus , oui surement mais l'essentiel viens bien de la fabrication !

et même sur un modèle économique différent comme GE (1ere capitalisation mondiale) même si l'immo et la finance est le 1er centre de profit GE ne se contrefous JAMAIS sde la fabrication : une telle affirmation est infondée et aberrante économiquement


Omega avec le SG en position de quasi-monopole sur les mouvements n'a pas trop de soucis à se faire. Si les gros marchés asiatiques baissent de trop, restera le gris européen?

la encore erreur majeure, le monopole de la fabrication de mouvement n'est pas un atout majeur : ETA est un "poids" financier : beaucoup de main d'oeuvre et de sites de fab , pour une faible valeur ajoutée ... donc encore plus exposé a la moindre baisse de marché ! , de plus ce ne sont pas les marchés asiatiques qui se cassent la gueule mais bien les USA et l'Europe : les géants du consumers market a forte valeur ajoutée
le marché gris ne présente AUCUN avantage pour un fabricant : il s'en FOUT : les montres sont déjà vendues ! les seuls qui hurlent contre le marché gris sont les détaillants et leurs marges ....


Les baromètres genre TZ? Pourquoi pas, mais sont-ils représentatifs: ne sont-ce pas des citoyens des States en majorité qu fréquentent TZ et donc ceux qui sont les moins protégés des conséquences de la crise?

quand je vois le coin de PA Françaises ou Européenne c'est la même désolation des exemples j'en ai a la pelle : soit les prix sont "a la cote" mais cela ne se vend pas, soit c'est du -20% par rapport a l'année dernière les prix sont a la nette baisse et c'est bien sur tout a fait logique ! quand l'automobile perd 8% dans notre pays et 40% en Espagne ... ne trouvez vous pas logique que les européens fassent aussi gaffe quand il est question d'acheter une tocante qui de toute façon n'est pas indispensable ???

alors non Rolex Breitling et Omega ne vont pas "baisser leur prix" tout de suite, ils ont quand même un trésor de guerre pour voir ... par contre je ne serai pas surpris de voir perdurer des modèles destinés a sortir du catalogue a des prix plus "agressifs" pour tenter de combler l'erosion de ce qui a fait leur succès le "mid hi range"

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Invité le Lun 16 Fév - 23:06

Vos points de vue sont intéressant et pas dénué de sens.

J'espère que des marques comme Omega, Rolex et autres feront des modèles plus accessibles "à tous" et sans perte de qualité drunken

Je suis impatient de voir l'évolution du marché horloger pour vérifier ou non vos sentiments.

Ce que je remarque c'est que certains modèle deviennent de plus en plus accessible sur le marché de l'occase en ce moment. Pourvu que ça dur pour ceux qui veulent acheter!

En particulier les petites bourses Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Fabrice le Lun 16 Fév - 23:18

je ne crois pas aux modèles "accessibles à tous" souvent les grandes marques ont déjà une deuxième marques pour faire de la montre "plus accessible"... pour le reste il suffit de diminuer un peu la production et tenir sur les réserves, en rendant la production neuve plus rare en boutique les prix ne chutent pas et les marchés gris et occaz tiennent la côte à flot (tant que la crise ne dure pas trop longtemps).

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
Fabrice
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 49
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Lun 16 Fév - 23:52

Fabrice a écrit:je ne crois pas aux modèles "accessibles à tous" souvent les grandes marques ont déjà une deuxième marques pour faire de la montre "plus accessible"... pour le reste il suffit de diminuer un peu la production et tenir sur les réserves, en rendant la production neuve plus rare en boutique les prix ne chutent pas et les marchés gris et occaz tiennent la côte à flot (tant que la crise ne dure pas trop longtemps).

modèle "accessible a tous" exact je n'y crois pas ... mais revenir a des tarifs plus cohérent sur des modèles "d'entrée de gamme" ou "en fin de carière" je pesne que c'est une solution : exemple : la gamme "Colt" chez Breitling se vendais de façon "marginale" lors du lancement , c'est aujourd'hui un best seller dans pas mal de point de vente car la gamme Chronomat est trop montée en prix et que tous les clients ne peuvent suivre

alors si Rolex fait durer sa Sub 14060 au lieu de la remplacer par une hypothétique sub au nouveau boitier, ou si Omega garde au catalogue des "non-coax" a mouvement ETA je ne serai vraiment pas surpris

diminuer "un peu" la production ... c'est pas le problème : on parle de décroissance de -20% alors que ce marché était dimentionné pour une croisance a 2 chiffres depuis 10 ans : serrer les fesses ne va pas être assez , croyez moi ça va saigner

la production neuve "plus rare" ben il va falloir attendre un peu, les détaillants ont du stock et avant qu'ils n'en reprennent après la gauffre de Noel je pense que ça va en calmer plus d'un ... les importateurs ont forcement déjà fait leurs achats et l'ambiance au SSIH était parait il mortelle ! pas mal de gros importateurs US n'étaient même pas venus

non fab, le "ptit coup de vent" je n'y crois pas dans l'horlogerie, je pense que la bulle horlogère est en train de brutalement dégonfler, et a l'instar de la bulle des télécom elle mettra des années a s'en remettre ... voir même ne jamais remonter au niveau ou elle l'étais .... je pense que le paysage va changer, que les gignols du marché vont méchament trinquer et que les gros vont serrer les boulons pour passer le tournant ...

alors laissons 2009 passer pour voir si mes dires sont vraiment de mauvais augure ou non ...

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Mar 17 Fév - 0:02

Extrait de "HH magazine"

Indignation à la tête du Groupe Swatch

Traduit en langage horloger par Jean-Claude Biver cela donne : « c’est le moment de plier les parasols et de rentrer les transats avant que le coup de vent annoncé n’emporte tout ! » L’énoncé ne peut être plus clair. Après cinq ans de véritable euphorie, les Maisons horlogères, qui sont parties prenantes de cette fameuse économie réelle, ne pourront guère se soustraire à la vague de froid qui s’annonce. Ce n’est d’ailleurs pas sans une certaine amertume que les horlogers portent leur regard sur les mois de tourmente boursière et financière qui fait encore redouter le pire d’ici à la fin de l’année. Surtout les groupes cotés en Bourse

Avec une chute des actions Swatch de 44% sur un an enregistrée au début novembre, contre un recul de 26,5% du SMI, indice de référence de la Bourse suisse, une telle évolution ne peut que faire réagir Nicolas Hayek : « tout le monde en souffre et cela a une incidence sur chacun d’entre nous ».

Il est clair néanmoins que le lancement de ces projets (agrandissement de locaux chez AP) remonte à des temps meilleurs et que la question des liquidités est devenue centrale chez les professionnels de la branche. Les sorciers de la finance sont en effet passés par là et l’horlogerie suisse ne pourra qu’en pâtir

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Mar 17 Fév - 0:05

toujours chez HH :

Y aura-t-il un avant et un après septembre 2008 dans le secteur horloger ? Suite à un essor de plusieurs années marqué par une croissance à deux chiffres, synonyme de véritable euphorie de la branche, le ralentissement observé n’en paraît que plus brutal. C’est par la faute des apprentis sorciers de Wall Street que la conjoncture mondiale se retrouve aujourd’hui à genoux devant la perversité de leurs montages financiers. En ce sens, le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH), qui tenait pour la première fois son édition en janvier, a été à juste titre considéré comme le pouls d’une profession que d’aucuns décrivaient déjà comme aux abois

Les mesures de chômage partiel prise par Cartier à Villars-sur-Glâne ont ainsi été interprétées comme une preuve tangible ; la baisse de fréquentation du SIHH, établie à -18%, a fait figure de réquisitoire ; et le flou entretenu sur le volume d’affaires est tombé comme une condamnation.

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Michel le Mar 17 Fév - 0:11

Et sur Worldtempus :

L'attentisme prévaut

C'est l'attentisme qui prévaut chez les clients distributeurs. Certes, ils sont présents, même s'il y a beaucoup de désistements. Mais ils n'achètent pas. "Nous réduisons nos commandes de moitié et même de 75% sur certaines marques, car notre stock est très élevé", explique Jean Lassaussois, un détaillant parisien. "Philippe Houzé, le patron des Galeries Lafayette, vient de confirmer une baisse de 50% des siennes", chuchote un autre distributeur. Une attitude frileuse qui confirme la tendance observée depuis quelques mois dans l'horlogerie. Les exportations suisses ont plongé de 15% en novembre. La baisse serait encore plus brutale au mois de décembre. "De l'ordre de 20%", souffle-t-on.

Et si Richemont est fortement touché, avec des ventes en baisse de 7% sur le troisième trimestre, dont 11% sur l'horlogerie, tous ses concurrents le sont aussi, de Swatch à Rolex en passant par LVMH. "La chute actuelle de la demande devrait continuer sur le premier semestre 2009", expliquait récemment le PDG du groupe Swatch Nick Hayek. Conséquence immédiate, Cartier met 160 salariés au chômage partiel. Mais ce ne serait qu'un début à en croire les spécialistes. "Les maisons attendent toutes début février et la tombée des chiffres d'exportations de décembre pour annoncer leurs plans", explique le rédacteur d'une revue spécialisée.Pourtant, la crise ne serait pas une si mauvaise nouvelle. "Comme en finance, il s'était créé une bulle horlogère ces dernières années", analyse la directrice générale du salon, Fabienne Luppo. "Nous allons revenir à des taux de croissance plus raisonnables, de l'ordre de 4 à 5% au niveau mondial en 2009", confirme le président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse, Jean-Daniel Pasche. Alors que jusqu'ici la croissance du secteur était de l'ordre de 10 à 15%. Depuis 2003, l'horlogerie était en effet le segment star du luxe. La demande des clients affluait et l'offre des fabricants ne suivait pas toujours. "Nous attendions un an et demi entre la présentation au salon et la livraison, parfois trois ans !", déplore le distributeur Laurent Picciotto. Avec la baisse de la demande, le marché devrait reprendre sur de meilleures bases.Toute la filière impactée

En attendant, c'est toute la filière, qui va souffrir. Car si le ralentissement touche les grandes maisons, certaines petites entreprises sous-traitantes sont, elles, menacées de faillite. Et la distribution ne sera pas épargnée. "Sur les 3.500 détaillants actifs en France, plus de la moitié devrait fusionner ou disparaître", prédit le rédacteur en chef de Business Montres, Grégory Pons. Pour faire face à la tempête annoncée, les grands groupes vont plus que jamais devoir innover. "Nous allons continuer de monter en gamme et miser sur la créativité pour donner toujours plus de contenu à notre marque", explique le directeur général de Van Cleef and Arpels, Stanislas de Quercize. Les plus optimistes seraient agréablement surpris si les ventes repartaient à la hausse en septembre.

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
evolution de marché Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par time2tic le Mar 17 Fév - 7:07

Jean-Michel a écrit:toujours chez HH :

Y aura-t-il un avant et un après septembre 2008 dans le secteur horloger ? Suite à un essor de plusieurs années marqué par une croissance à deux chiffres, synonyme de véritable euphorie de la branche, le ralentissement observé n’en paraît que plus brutal. C’est par la faute des apprentis sorciers de Wall Street que la conjoncture mondiale se retrouve aujourd’hui à genoux devant la perversité de leurs montages financiers. En ce sens, le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH), qui tenait pour la première fois son édition en janvier, a été à juste titre considéré comme le pouls d’une profession que d’aucuns décrivaient déjà comme aux abois

Les mesures de chômage partiel prise par Cartier à Villars-sur-Glâne ont ainsi été interprétées comme une preuve tangible ; la baisse de fréquentation du SIHH, établie à -18%, a fait figure de réquisitoire ; et le flou entretenu sur le volume d’affaires est tombé comme une condamnation.


pour donner du relief a la discussion.
voici le communique du SIHH en avril 2008 ( avant la baffe, donc).


Communiqué final du SIHH 2008
Samedi 12 avril 2008, le Salon International de la Haute Horlogerie clôt sa 18ème édition sur un bilan exceptionnellement positif. Un millésime en termes de fréquentation et de volume d’affaires à la mesure du rayonnement de la Haute Horlogerie.

Les 16 marques exposantes se sont déclarées pleinement satisfaites du Salon, avec des résultats dépassant ceux de 2007 et leurs objectifs 2008. Elles ont accueilli près de 14'000 visiteurs internationaux (+ 8 % par rapport au SIHH 2007) représentant 2’500 points de vente parmi les plus importants de l’horlogerie et de la joaillerie dans le monde.

Si l’Asie s’affirme incontestablement comme le marché prioritaire du secteur – avec une forte présence du Japon, de Hong Kong, de la Chine et de Singapour, la fidélité des pays européens, des Etats-Unis et du Moyen-Orient confirme l’essor de l’industrie horlogère de luxe, ce malgré la conjoncture internationale. En effet, malgré les craintes, l’Amérique n’a pas donné de signes de faiblesse.
La visibilité du Salon a été assurée par une fréquentation des médias en hausse (+ 10 %). Plus de 1’450 représentants de la presse écrite, audiovisuelle et internet, en provenance du monde entier, ont couvert l’événement, confirmant le rôle du SIHH comme reflet des tendances et plaque tournante incontournable de l’Horlogerie de prestige.

en 2007:
Cette année, pas moins de 13’000 visiteurs, représentant près de 2’500 points de vente parmi les meilleurs horlogers joailliers du monde.


voici celui de 2009.(extraits)


Vendredi 23 janvier 2009, le Salon International de la Haute Horlogerie clôt sa 19ème édition sur un bilan favorable pour l'ensemble des 17 marques exposantes. Si la fréquentation s'est inscrite en baisse, comme escompté, les volumes d'affaires en produits de Haute Horlogerie sont restés positifs. Ils ont répondu aux attentes, malgré la conjoncture ambiante, confirmant le rayonnement international de la Haute Horlogerie.

(...)
Comme attendu, la fréquentation générale du Salon a enregistré un recul de l'ordre de 20%, notamment en raison de la conjoncture économique des marchés américain et japonais.
Quelque 1'200 représentants de la presse internationale se sont rendus au SIHH, confirmant l'intérêt des médias pour cette manifestation qui se veut le reflet des nouvelles tendances de la Haute Horlogerie.

La fréquentation, plus sélective, centrée sur les détaillants clés, s'est traduite par des volumes d'affaires satisfaisants. Selon les premiers échos, les commandes ont été à la hauteur des attentes, notamment dans le segment des montres d'exception.


20% de baisse de frequentation par rapport a 2008, le sommet de la bulle horlogere, c'st une grosse baisse mais finalement, ca les met ds les niveaux de 2006.

je ne crois pas au bla bla qui dit que les commandes sont "satisfaisantes". il suffit d'attendre les chiffres de fin mars des marques qui devraient montrer un net repli.

les boites seculaires ont en general des liquidites. nombreuses sont celles qui ont investit de maniere significative ds leur outil de production avec des perspectives de croissance tablees sur les chiffres d'avant la baffe. ( JLC, Breit, Rolex etc...) avec nouveaux sites de fabrication ou ateliers flambant neufs. ceux qui y perdront le moins sont ceux qui d'une part se sont gardes une marge de securite importante par rapport aux predictions de l'epoque pour calculer leurs investissements et qui d'autres part pourront limiter les couts supplementaires d'une mainere ou d'une autre: re-evaluer le renouvellement des infrastrcutures en arretant ce qui est prevu mais qui peut encore l'etre en ayant un impact positif sur les depenses.

pour les recentes vagues d'embauches, je pense qu'heureusement, ceux qui ont trouve du boulot ds les grnades maisons n'ont pas trop d'inquietude a avoir. chacun sait qu'on ne forme pas un horloger de pointe en 5 minutes. ca prend quelques annees, et la situation sera alors bien differente ( qui sait).

_________________
evolution de marché T2tbanner2
time2tic
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 108
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par poussin le Mar 17 Fév - 19:41

Je viens de faire un tour sur le site de perpetualis vu qu'un membre en parlait dans un autre post. Pas de doutes les prix sont en baisse, légère, mais baisse quand même... Il se passe quelque chose les amis scratch
poussin
poussin
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 5461
Age : 41
Localisation : Somewhere in the South
Date d'inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Fabrice le Mar 17 Fév - 19:48

j'ai commandé ma SD 2 mois trop tôt... :tete:

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
Fabrice
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 49
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Invité le Mar 17 Fév - 20:57

A!!! elle arrive quand?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Fabrice le Mar 17 Fév - 21:12

je pense la récupérer semaine prochaine...

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
Fabrice
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 49
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Invité le Mer 5 Jan - 20:07

Bon eh ben c'est terminé tout ça.
Un récent article dans Les Echos (29 décembre 2010) explique que le marché est reparti de plus belle : L'horlogerie suisse recrute pour répondre à l'envolée des ventes.
Les horlogers suisses ont massivement licencié en 2009 (4200 postes) et sont aujourd'hui en manque d'effectifs.
Le groupe Swatch qui avait gardé tout ses personnels recherche 1000 employés !
" En novembre, les exportations ont bondi de 30%"
" Sur les 11 premiers mois de l'année, cette branche a enregistré à l'étranger un chiffre d'affaires de 11,7 milliards d'euros, en hausse de 22% sur un an".
"Les montres vendues plus de 2500€ sont tout particulièrement populaires (+40%)"
Certaines marques ont même des écoles d'horlogerie internes pour faire face.
Donc la baisse des prix tongue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Jean-Marc le Mer 5 Jan - 20:42

John : merci de ne pas faire remonter des vieux post périmés. Si tu veux commenter, repart sur un NOUVEAU fil au besoin faisant référence à l'ancien qui te motive.

Merci

Jean-Marc
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 11591
Age : 43
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

evolution de marché Empty Re: evolution de marché

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum