Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 20:40

Test de la Yema Sous Marine YMHF0303


C ’est lors de la journée « Yema Vintage » après avoir longuement discuté de nos passions communes, que M Louis Eric Beckensteiner nous a donné deux Yema Sous Marine pour que nous les testions lors de notre voyage à l’Ile Maurice.

La nouvelle YMHF0303 Black et la YA 442 Black. Les deux modèles « full black » de Yema.


Les deux montres sont d’une finition très flatteuse.

Zuzana armée de sa black Yema va l’essayer tout au long du séjour, elle est conquise.

Sous marine YA442
La montre l’accompagnera durant toutes les plongées de son passage du premier niveau CMAS.
Mais c’est elle qui vous le racontera.


Pour ma part j’ai la chance d’avoir la YMHF0303.



Je dois avouer que la montre m’avait laissé quelque peu perplexe lors de ces présentations sur les forums.
Bloque lunette proéminent revêtement noir dont la solidité reste à établir, pas d’index des minutes et pour couronner le tout une loupe vient couvrir le guichet de la date et je n’aime pas les loupes.
Je découvre la montre en la sortant de son écrin. Boite de belle facture, revêtement type fibre de carbone.



La finition est au rendez vous. Le revêtement noir est en deux tons, brillant sur le cotés du boitier, sur la lunette, sur le centre des mailles du bracelet et sur la couronne, mat sur le reste de la montre.

Le bloqueur de lunette s’intègre bien à la montre, il est traité noir mat ce qui n’y est certainement pas pour rien. Sa manipulation est plus aisée que sur les Superman. Il suffit de desserrer la couronne d’un tour pour libérer la lunette et pouvoir la régler. Le bloque lunette est fixé et guidé à l’aide de deux vis fendues, ce qui lui donne un mouvement plus agréable et plus linéaire que sur les Superman.



La couronne est de grand diamètre et se manipule aisément avec les gants.
Souvenons-nous des premières Superman et de leurs couronnes qui venaient vous rogner le dos du poignet. La couronne de la superman avec le bloque couronne pouvait laisser attendre au même genre de soucis. Il n’en est rien la montre se montre confortable et les mouvements ne sont pas gêné. La couronne ne vient pas en contact avec le poignet.



La loupe, la fameuse loupe! Et bien elle m’a séduit. Tout d’abord elle est discrète, de petit diamètre, disposée sur la face intérieure du verre et bien centrée sur le guichet dateur, elle est presque ronde et fait penser à une petite goute d’eau (ce qui est un comble pour une montre de plongée). Peut être aussi que ce changement dans mon rapport avec la loupe du dateur vient de la prise d’âge et la difficulté parfois à lire la date.



Le bracelet, comme Yema nous avait habitué sur les Prodiver le bracelet est de bonne facture maillons en acier plein, boucle déployante avec double verrouillage. Rallonge de bracelet pour passer la montre sur la combinaison. Tout y est et je trouve que la qualité du bracelet est passée un cran au dessus.



Le boitier est de grand diamètre je ne pensais pas qu’il irait sur mon petit poignet, mais les anses courbes font qu’il tombe en fait très bien et est confortable au porté malgré son poids conséquent.



Le cadran est clair et dégagé. Il a même perdu les index des minutes, ce qui m’a assez perturbé au début. Malgré tout il reste équilibré avec ses index lumineux cerclé et sa littérature réduite à l’essentiel. Les index sont fort lumineux et la vision de nuit est aisée.



Le fond transparent bleu France, décoré d’un petit logo en forme de plongeur apnéïste, laisse découvrir le mouvement Miyota 8215, 21 rubis, automatique qui équipe la montre.



Un mouvement fiable et précis qui a fait ses preuves.
Etanche à 300M, deux glaces minérales et revêtement noir PVD, il ne me reste plus qu’à essayer la montre.

C’est à l’ile Maurice que débute l’essai.

Nous sommes à l’hôtel Preskill prés de Mahébourg.




Le séjour commence mal, pluie torrentielle et vent violent.


Le mauvais temps arrive.



Les sorties en mer sont annulées, pas de plongée.






Que de la pluie, nous sommes coincés dans les chambres, le moral est au plus bas, le linge est mouillé, rien ne sèche. Nous en profitons pour visiter un peu l’ile à travers ses activités, textile, maquette de bateau, culture de la canne à sucre, thé etc.



J’ai ma Yema au poignet. Malgré son volume imposant elle s’est vite fait oublier, le port et confortable et mon regard se tourne souvent vers elle.


Curepipe sous la pluie.

Après deux jours de pluie ininterrompue, ni tenant plus, des le matin, j’enfile la combinaison et part à la découverte du lagon.



La montre bien fixée sur mon gant grâce à la rallonge de bracelet, je découvre de petites murènes blanches tachetées de noir, des oursins de toutes les formes et de toutes les tailles. J’ai la chance de tomber nez à nez avec un jeune poisson papillon de toute beauté.







Le site est magnifique le mauvais temps rend la visibilité difficile et le courant est assez soutenu à cet endroit.



L’après midi, je récidive, je pars à contre courant pour me laisser porter en fin de ballade. Je sens le clapotis des goutes sur mon dos. J’ai un peu froid, je regarde ma Yema cela fait 1h40 que je suis dans l’eau, il est temps de sortir. Dans l’eau le grand diamètre de la Yema prend toute sa signification, la montre est lisible. Le cadran très sobre permet d’avoir l’information d’un simple coup d’œil.



Le lendemain le temps est plus clément, Nous voyons enfin le soleil.


Le premier lever de soleil.

C’est partie pour une série de 5 plongées sur les sites de Blue Bay (dans le lagon) et la caverne aux langoustes (à l’extérieur de la barrière de corail). Suite à la tempête les rivières de l’ile déversent des flots de boue rendant les autres spots de plongée inexploitables.


Départ pour la plongée.

Blue Bay est une réserve sous marine et une forêt de corail de toutes les formes. La profondeur tourne autour de 6-7 mètres. C’est de la plongée facile laissant tout le temps pour la découverte. Un lieu magique pour les baptêmes.


Des coraux de toutes les formes se reflètent dans ma Yema


Je suis entouré de poisson.

Après une petite heure de plongée, nous remontons. Pour la Yema aussi se sont des plongées sans soucis. Seul petit incident, j’accroche violement la montre en rangeant mes palmes sous la banquette du bateau. J’inspecte avec appréhension la montre mais le revêtement a bien tenu. Pas de trace de l’incident, tout va bien.

La grotte aux langoustes est une plongée à l’extérieur de la barrière de corail. La mer est forte et la mise à l’eau et la remontée sur le bateau sont assez difficile. C’est une plongée qui se déroule à une profondeur de 25-27 mètres avec des traversées de tunnels plus ou moins longs. Le flux et reflux à l’intérieur de ces derniers demandent beaucoup d’attention. Dans un relief assez découpé un bel éventai de poissons, corail et anémones peut être observé. Nous ferons 3 sorties sur ce spot.


Un petit bénitier



Je profite d’une de ces sorties pour faire essayer la montre à Hans ( Niv 4 CMAS) qui se prête gentiment au jeu. Il la porte en parallèle à son ordinateur. En fin de plongée, il nous livre ces impressions : « La montre est très belle, elle confortable, on ne la sent pas sur le poignet, la lecture est facile. Je l’ai regardé lors de la traversée du tunnel, elle brille bien et est facilement lisible. »




Hans au palier vérifie le temps sur la Yema.

Dans ce tunnel très sombre je n’avais pas regardé la montre, pris dans le va et viens du courant, j’étais bien trop occupé à ne rien accrocher avec les palmes ou la bouteille.


Sortie de caverne.


Le sable est tellement fin que la montre s’enfonce.

Pour la montre et le matériel en général c’est une plongée éprouvante moins par la plongée elle-même que par la remontée sur le bateau.
Notre bateau joue aux montagnes russes sur les vagues. Les hélices des deux gros moteurs hors bord montent jusqu’à un mètre au dessus de nos têtes. Déséquipement dans l’eau et passage de l’équipement à Filo le pilote du bateau puis il faut saisir l’échelle et se hisser à bord les coups pleuvent et les bleus aussi.
La montre a gardé toute son intégrité et ne garde pas trace des mauvais traitements qui lui ont été affligés.


Les oiseaux de l’ile sont terriblement curieux…
Wink


De retour en France, je poursuis le test sur une semaine à Monaco.
Dans les sorties du soir et au resto, la montre passe avec difficulté sous la chemise du costume. Les commentaires restent positifs, la Yema charme son auditoire.

Monaco c’est aussi la réserve marine du Larvotto.




Le Monaco Yacht Show attire beaucoup de monde.

Alors apnée au Larvotto avec toujours rivée sur le poignet ma Yema Sous-Marine.


La Yema sur la plage du Larvotto.

Je vais tous les jours jouer avec mon copain, le poulpe, dans son trou. Je m’accroche à la roche sort les pierres qu’il met pour se cacher, lui donne une petite caresse et remonte pour le regarder sortir ses tentacules et ramener les petits cailloux dans son trou.



Mes mains gardent les traces de la roche. La montre, elle s’en est encore bien sortie, avec de petites traces de chocs sur l’incère de lunette uniquement.




Bilan du test :



La montre est confortable au porté au quotidien comme en plongée.
Le revêtement est résistant et le grand diamètre de la montre la rend très lisible.



La Yema Sous-Marine se pose comme une très bonne toolwatch.


Un 16 cylindre MarineMTU. Deux technologies une même exigence de qualité.


Elle a une ligne et une identité affirmée qui ne laisse pas indifférent, on aime ou pas. On n’est pas dans le sub-like.


Devant les chantiers de La Ciotat

On aurait aimé un mouvement plus prestigieux pour profiter du font cristal ou une lunette céramique, mais n’oublions pas qu’une des caractéristiques principales de cette montre c’est son prix inférieur à 400 euros.



En résumé Yema nous offre une très bonne montre bien finie, qui a beaucoup de charme et de caractère, qui à su me charmer. Une Montre qui se sort haut la main de 15 jours de test dans des conditions difficiles.


Votre serviteur.



Données techniques:



YMHF-0303
Matière
Acier 316L
Boite
46,20 mm
Fond de boite
Vissé
Fond transparent avec bague bleue
Couronne
Vissée double joints - bague caoutchouc bleue
Etanchéité
30 ATM
Mouvement
Automatique 3 aiguilles + date - Ref 8215
Lunette
Lunette de plongée
Bracelet
Acier 316L
Fermoir
Boucle déployante 2 poussoirs avec sécurité + rallonge combinaison de plongée
Compléments
Couronne vissée : 30 ATM
Couronne non vissée : 5 ATM
Bloqueur de lunette par vissage de la couronne
Point Super LumiNova à 12h sur la lunette

Pour votre plaisir
Jecko shark!


Dernière édition par jecko le Lun 20 Oct - 17:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 20:53

Merci pour cette belle revue et ce beau reportage.
Quant à la montre, ayant eu la chance de l'avoir en main à Paris lors des MDP days, j'avoue être un peu dubitatif : grosse et lourde, j'ai une nette tendance à la trouver peu portable.
D'un autre côté tu viens de nous montrer qu'elle est bien adaptée à sa fonction, ce qui est le plus important.
En résumé : pour tous les jours non, mais pour plonger why not...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Jared le Sam 18 Oct - 21:01

Waouh :right:
Merci pour cette revue et ce CR!
Très belles photos!
avatar
Jared
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3962
Age : 38
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 21:04

Très belle revue et superbes photos! :bravo:

Elle existe en couleur métal je crois?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 21:19

Le très gros bloqueur de lunette surprend de prime abord mais est dans l'esprit de cette montre. Maintenant après plusieurs vissages-dévissages répétés pour tourner la lunette j'aimerais bien voir la tête du pas de vis de la couronne... résistera t-il à ce traitement répété sans gripper ou foirer tout simplement, seul le temps nous le dira.

J'ai TRES peur de sa fonctionnalité au bout de 1 an de portée par exemple si utilisation régulière du bloqueur de lunette.

Pour la fonctionnalité, être obligé de dévisser la couronne pour régler la lunette, n'est pas la meilleure solution possible... pour une stratégie marketing s'appuyant sur une image du passée... sans doute plus...

Quelle est la tenue de la bague caoutchouc bleue autour de la couronne sachant qu'un membre du forum a eu des soucis avec ?

La cadran sans index des minutes peut surprendre mais ne me dérange pas personnellement, un parti pris esthétique original.

La loupe ne me gène pas non plus, mais elle ne grossit que très peu... dommage, quitte à en avoir une.

Le fond transparent est pitoyable avec un calibre aussi monstrueux, tas de tôles à l'état brut qu'un Miyota... un très beau fond décoré plein était indispensable pour moi.

J'aime bien les aiguilles qui nous changent un peu de l'ordinaire.

La taille de la boîte que tu as mentionnée de 46 mm est-elle la largeur sans la couronne ou le diamètre de la lunette ?

Quelle est la matière du bloqueur de lunette (aluminium anodisé ? ) ?

La glace est-elle de type saphir ?

Voilà mes impressions par rapport à ton superbe reportage.

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 21:36

une belle montre mais en qui je n'aurais pas confiance ! et je ne suis malheureusement pas le seul ! Yema se dit être une manufacture ! Des assembleurs oui ! Dommage j'ai gardé la mienne 10 jours mais les caprices de secondes qui saute, pas de saphir (pour répondre à microméca) et de joint de couronne qui se perd m'ont définitivement vacciné de la nouvelle collection Yema ! je ne vous parle même pas de ma rally à quartz .......
Bref ! avec un vrai mouvement dans ce gros boitier oui sinon ....

Quel dommage ..... j'étais tombé amoureux !

une fabuleuse review malgré tout ! :yes:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 23:07

Yema n'est pas une manufacture mais un emboîteur : OUI, comme beaucoup d'autres d'ailleurs puisque très peu utilisent un calibre maison...

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 23:10

Je peux te promettre qu'ils se disent bien manufacture ! ;-)

certainement parce qu'ils font les factures à la main ! mdr !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Lautrec le Sam 18 Oct - 23:44

Superbes photos pour cette revue... :right:

Cependant, je ne suis pas plus emballé que ça par ce modèle... le bloque-lunette, ses dimensions et l'absence d'index des minutes sur le cadran sont rédhibitoires à mes yeux.

Le mouvement enfin... scratch
avatar
Lautrec
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 6416
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 23:45

Un extrait Wikipedia de la définition de manufacture : " Dans une manufacture, on construit entièrement l’objet pour lequel il a été créé... " et Ainsi, pour l’horlogerie, on y réalise entièrement le modèle projeté, mouvement compris (au contraire de la plupart des marques d'horlogerie qui intègrent dans leur montres des mouvements industriels, élaborés et fabriqués par d'autres entreprises (souvent ETA Manufacture Horlogère), ou qui sous-traitent les complications). "

Et encore NON, qu'ils le veuillent ou pas, Yema n'est pas une manufacture, avec un calibre japonais cela fait sourire... dans ce cas moi aussi je suis une manufacture avec le custom que je fais :plie: ...

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 23:50

je suis tout a fait d'accord avec toi mais va leur expliquer toi ! moi ils n'ont rien voulu entendre ! :tete:

:plie:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Sam 18 Oct - 23:57

Superbe ta revue , merci .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Fabrice le Dim 19 Oct - 1:00

très sympa cette revue, belle montre (toute considération de boque lunette mise à part), et beau trip pour un test Very Happy

non loin de Mahébourg il y a une plongée magnifique dans le temps à faire: le Sirius: frégate anglaise coulé dans 20-30m d'eau! magnifique terrain de jeu étant donné la valeur historique de l'épave (coulé lors d'une des plus grosses batailles maritimes de l'ile!)

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
avatar
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 47
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 1:32

Alors la Bluffé!!!! cyclops
Ya de la technique, de l'esthétique, de la plongée, de la montre, du soleil, des photos superbes, des iles, des poissons, du reves, :ding: arrrrggggggggghhhhhhhh JE VEUX MES VACANCES MAINTENANT!!!!!!!!
Bon, point de frustration en ce beau week end!
Jecko, bravo!!
J'en veux encore!!
tu nous as fait réver, .....ma beuchat et moi!¸

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 1:40

C'est vrai qu'elle est superbe cette revue. J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur la 2de montre... Wink
Des vacances, du soleil, des plongées... Humm ! sunny
Quant à la montre, je dois avouer que contrairement à d'autres, je trouve que cette revue est une bonne surprise par rapport à ce à quoi je m'attendais.
Tu la gardes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 7:44

M Beckensteiner ne m'a jamais parlé de Yema comme une manufacture.
La provenance des mouvements n'est absolument pas secrète la masselotte annonce la couleur contrairement à ce que font certaines marques en renommant les mouvement. Wink

Je trouve le fond bleu est très sympa, le mouvement lui n’est pas très beau, une reprise de la masselotte aurait pu arranger cela. Mais a quel surcoût ?

Le pas de vis de la couronne ne m’inquiète pas, ce n’est pas un élément sensible des Superman. Je n’en ai pas vue avoir des problème à ce niveau.(Alors que c’est une des cause de retour au SAV Oris. Avis aux possesseurs, comme moi, à manipuler avec délicatesse..).

La tenue des joints de couronne et bien il faut se rappeler qu’un montre de plongée quel qu’elle soit se doit d’être entretenue et que l’étanchéité se doit d’être refaite régulièrement. Rolling Eyes

Avantage des plongeuses à quartz tous les deux ans on change la pile et les joints. Twisted Evil
Lady, J’essaie de la garder car le fiston à déjà essayé de me la taxer.. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 7:58

Pour le rotor, même une reprise n'aurait pas arrangée grand chose, un très beau fond plein, oui... mais voir le calibre mécanique est à la mode aujourd'hui je sais et la plupart des acheteurs n'y connaissant rien du tout, trouveront ce fond transparent très joli et c'est l'essentiel.

Tu ne m'a pas répondu pour le bloqueur de lunette : il est en alu alors ?

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 9:10

jecko a écrit:M Beckensteiner ne m'a jamais parlé de Yema comme une manufacture.
c'est certainement pas ce monsieur que j'ai eu au téléphone ! D'ailleurs je n'ai eu aucun nom !

Entre nous c'est sur que s'il m'en avait offert une à moi aussi je l'aurais peut être gardé et je ne me permettrais pas d'en parler aussi durement ! Mais à ce prix ... lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 10:48

voilà un bien beau reportage avec photos sublimes :bravo: :bravo: mais la nouvelle yema sous marine par rapport à l'ancienne j'ai un peu de mal encore!!!
sinon super :yes: :yes: :yes:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Jean-Michel le Dim 19 Oct - 11:44

merci beaucoup pour le reportage et la revue complète
la montre ... et bien j'ai eu l'occasion de l'avoir en main : ce que je peux en dire est que je ne suis pas "client" de cette montre, mais qu'elle dégage une vraie personnalité qui a mon avis séduira les plus jeunes voulant avoir une montre au "superlatif" ci c'est l'objectif il est a mon avis tenu.
Il est clair que les collectionneurs de montres comme nous lui reprocherons probablement son mouvement mitoya, sa taille énorme (la U-1000 faisait petite a coté !), son "black" a la mode ... et alors ? elle veut séduire : difficile de lui reprocher , même si nous ne sommes pas la "cible" AMHA

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Fabrice le Dim 19 Oct - 11:55

ele est plus grosse que la U1000???? Shocked gasp!

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
avatar
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 47
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 11:59

Fabrice a écrit:ele est plus grosse que la U1000???? Shocked gasp!

Véridique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Fabrice le Dim 19 Oct - 12:01

nom de Zeus!.... bah comme toujours faut voir en porté... si le lokk convient bien sûr!

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
avatar
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 47
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par rgil le Dim 19 Oct - 12:20

Super revue et beaucoup des très belles photos :bravo: :bravo: :bravo:
Merci de partager :japon:

_________________
Rafa:    Absolument amateur

Je sais que je ne sais rien, mais cela, je ne sais pas comment je sais
avatar
rgil
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 7365
Age : 59
Localisation : Aragón (Espagne)
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 12:28

Tu n'as pas un classique petit writshot en stock, jecko ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Jared le Dim 19 Oct - 14:02

Lady Beach a écrit:Tu n'as pas un classique petit writshot en stock, jecko ?

+1

Encore une fois beau travail! :bravo:
avatar
Jared
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3962
Age : 38
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Lautrec le Dim 19 Oct - 14:11

totof a écrit:
Fabrice a écrit:ele est plus grosse que la U1000???? Shocked gasp!

Véridique...


souvenez-vous... Soirée MDP 4 Octobre


avatar
Lautrec
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 6416
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 14:55

the grinch a écrit:
jecko a écrit:M Beckensteiner ne m'a jamais parlé de Yema comme une manufacture.
c'est certainement pas ce monsieur que j'ai eu au téléphone ! D'ailleurs je n'ai eu aucun nom !

Entre nous c'est sur que s'il m'en avait offert une à moi aussi je l'aurais peut être gardé et je ne me permettrais pas d'en parler aussi durement ! Mais à ce prix ... lol!

C'est pas très gentil ça, je n'ai pas à dire du mal sur la montre car elle a bien répondu à mes attentes de plongeur amateur.
Après plus de 20 jours, je l'ai emmenée au diner MDP, elle est passée entre les mains et que les participants m'en soient témoins, elle est toujours en bon état et fonctionne parfaitement bien.
Le joint est toujours en place sur la couronne.
Je ne suis pas le plus véhément de ce forum et je suis amateur de Yema mais si la montre était tombée en ruine ou si la montre ne me plaisait pas, je l'aurais aussi raconté.
Je ne suis pas amateur de Rolex et le jour où l'on m'a prêté une SD j'ai reconnu sa qualité, son charme et je l'aurais bien gardée aussi. Laughing

Je remercie encore M Beckensteiner pour m’avoir permis de tester la montre et de me l’avoir donné, car si ce n’avais pas été le cas je ne me serais pas permis de lui en faire subir le quart.
Au fil des sujets que je post sur le forum j'essaie de rester toujours impartial et honnête dans mes critiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 15:02

totof a écrit:
Fabrice a écrit:ele est plus grosse que la U1000???? Shocked gasp!

Véridique...

Laughing Elle est toute fois mois épaisse que la Citizen 1000m

Petit extrait choisi du repas MDP:

- Tiens vous avez sorti la nouvelle Yema Sous Marine !
- Elle a l'air honnête !
- Sans être franchement malhonnête, au premier abord, comme ça, elle a l'air assez curieuse.
- Faut reconnaître, c'est du brutal!
- Vous avez raison elle est du curieuse !
- J'ai connu une Polonaise qu'en portait au petit déjeuner ..., faut quand même admettre, c'est plutôt une montre d'homme !


Jecko shark!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Invité le Dim 19 Oct - 15:03

Lady Beach a écrit:Tu n'as pas un classique petit writshot en stock, jecko ?

Précise tes désirs. study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Test de la Yema Sous Marine YMHF0303

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum