Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Aller en bas

Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par montres-et-plongée-01 le Dim 11 Oct - 8:47

Ok je commence par une mauvaise blague d'un moniteur qui pour me tester avait fermé mon robinet de bouteille à -35 mètres dans la fosse du Némo 33 à Uccle.
J'avoue avoir pensé un court instant à faire une remontée sans embout mais comme il y a des plongeurs à toutes les profondeurs dans la fosse une seule solution attraper l'octopus du moniteur qui était mort de rire...

montres-et-plongée-01
Sphyrna mokarran
Sphyrna mokarran

Nombre de messages : 59
Age : 48
Localisation : Mons en Belgique
Date d'inscription : 18/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par tartine.74 le Dim 11 Oct - 12:55

Moi, c'est très simple :

Remontée catastrophique du Donator...

Mon binôme perd sa ceinture de plombs à 35m, se débat pour ne pas la perdre complètement, n'y arrive pas, panique un peu, s’essouffle beaucoup, se bat pour ne pas remonter comme un ballon maintenant qu'il pèse 8 ou 9 kg de moins, et sèche son bloc... Passe sur mon octo et sèche Mon bloc. Et il nous reste du palier à 9 mètres à faire, avec une DTR de 13 ou 14 minutes.
Seule solution, nous redescendons et par chance, nous apercevons une autre palanquée  une dizaine de mètres plus bas. L'affaire s'est finie sans dommages, juste une grosse alerte.
Depuis, je ne descend plus jamais en dessous de 20 mètres avec mon père, le binôme de ce jour là. Rolling Eyes

_________________
L'exactitude est la politesse des montres
avatar
tartine.74
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 9270
Age : 48
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par rudy le Dim 11 Oct - 20:36

Bateau qui coula ente les Brothers et Elphinstone, heureusement évacuation en Zodiac avec récupération des matos Very Happy

_________________
:TDI: :inatd:
avatar
rudy
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 945
Age : 51
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par dante le Lun 12 Oct - 15:16

So far ras, je touche du varech !

_________________
Quelques forums quand on en a marre des montres et des poissons:
http://bdtrash.forumdediscussions.com/ le Forum des BD où les méchants, les fainéants, les fourbes gagnent à la fin et les gentils paient cher leurs bons sentiments !
http://www.nanarland.com/ le site des mauvais films sympathiques
www.maitre-eolas.fr Journal d'un avocat - Instantanés de la justice et du droit
ttp://maitremo.fr/ Petite chronique judiciaire, ordinaire et subjective, qui se développera quand elle le pourra, par un avocat au Barreau de Lille
avatar
dante
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 8944
Age : 45
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par Rouxousou le Lun 12 Oct - 16:23

pale malade au palier de sécu...

mal de mer + vomir sous l'eau, aussi amusant que ce soit pour vos collègues de palanquée et nourrissant pour les poissons, reste un moment que je ne souhaite à personne.


_________________
Akrone K02 Rorqual 2017, Sumo noir 2015, AHA art déco 201?, Lip 1970, et
Hamilton Ventura 2013 à vendre 390€ avec deux bracelets et boucle déployante
avatar
Rouxousou
Carcharhinus longimanus
Carcharhinus longimanus

Nombre de messages : 147
Age : 50
Localisation : Est de l'Est
Date d'inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par Petit Fred le Lun 12 Oct - 21:55

essoufflement à la remontée d'une 40 dans une eau plutôt froide, un lendemain de soirée arrosée et ma gentille et courageuse binôme qui palme comme une malade au pallier pour m'éviter de le péter ...

terminé les roustes la veille ... je me disais que cela n'arrivait qu'aux autres ...

_________________
Petit Fred

Elle est moche, mais elle a le mérite d'exister !
avatar
Petit Fred
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1822
Age : 44
Localisation : Paris ....
Date d'inscription : 16/06/2010

http://www.alpha-spirit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par Guinessfrog le Lun 12 Oct - 22:25

Plongee aux Maldives, je regardes le fond et au bout de 10 mns noit sur le fond une enorme ombre qui me suit et me rattrape, grosse peur pour ensuite constate en me retournant que ce n etait pas les dents de la mer mais unbanc de poissons. Pas vraiment une galere.

Guinessfrog
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 6770
Age : 53
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par ols le Mar 13 Oct - 10:08

pas de galères pour moi pour le moment ... pourvu que ça dure ...

_________________
Live and let .... dive
avatar
ols
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2371
Age : 45
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par bardass le Mar 13 Oct - 13:08

petite angoisse pour ma part
le jour où j'ai réalisé que je devais faire 45 minutes de paliers
cette durée était planifiée, les gaz étaient là, aucun souci en particulier
sauf que psychologiquement, prévoir cette durée sur terre et la réaliser sous l'eau est totalement différent.
en attaquant les paliers, je me suis rendu compte que je devais rester 45 minutes à attendre avec interdiction de remonter, quel que soit le problème. La gamberge a commencé à faire effet.
j'ai dû prendre sur moi, me concentrer pour éviter toute pensée morbide.

au final, les 45 minutes ont été faites
mais j'ai compris que je devais mieux me préparer psychologiquement pour de telles plongées.
avatar
bardass
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1446
Age : 50
Localisation : caluire et cuire
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par Petit Fred le Mar 13 Oct - 21:34

bardass a écrit:petite angoisse pour ma part le jour où j'ai réalisé que je devais faire 45 minutes de paliers

tu ne te demandais pas pourquoi ils prennent de la musique et des films ?

_________________
Petit Fred

Elle est moche, mais elle a le mérite d'exister !
avatar
Petit Fred
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1822
Age : 44
Localisation : Paris ....
Date d'inscription : 16/06/2010

http://www.alpha-spirit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par bardass le Mer 14 Oct - 9:27

j'ai déjà fait des plongées avec des temps de paliers importants (important pour moi cela va sans dire)
mais ce jour là, dans ce contexte là (lac, rien à voir au palier sinon son équipier en recycleur), les pensées morbides m'ont envahi alors que je n'y suis pas vraiment sujet.
Et plutôt que d'emporter tel ou tel artifice pour passer le temps et penser à autre chose, ce qu je conçois quand on doit passer des heures), je pense qu'une bonne préparation psychologique permet d'aborder plus sereinement ce type de profil.
Et c'est là où je comprends la qualité de préparation des plongeurs qui doivent passe plusieurs heures sous l'eau. Je pense à Ballesta et son équipe pour sa plongée de 24h ou les plongées Gombessa, les records de profondeur ... Cela ne s'improvise pas côté matériel et physique.
Mais surtout nécessite de réelles qualités psychologiques
avatar
bardass
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1446
Age : 50
Localisation : caluire et cuire
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par ols le Mer 14 Oct - 9:56

Petit Fred a écrit:
bardass a écrit:petite angoisse pour ma part le jour où j'ai réalisé que je devais faire 45 minutes de paliers

tu ne te demandais pas pourquoi ils prennent de la musique et des films ?


c'est vrai que 45 mn c'est long : je n'ai jamais dépassé les 20 mn et c'est déjà super long dans le bleu sans rien à regarder ...

_________________
Live and let .... dive
avatar
ols
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2371
Age : 45
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par kretchy8 le Sam 17 Oct - 23:42

J'ai eu une expérience éprouvante.... c'est celle que j'ai cité dans mon post du 23 juin

et j'ai encore vécu un truc impressionnant cet été en méditerranée j'ai plongé avec un mec qui donnait l'impression que son détendeur lui tirait sur la bouche du côté du tuyau.
Je plongeais avec un autonome, je faisais confiance .... et bien cet autonome a été capable de monter sa BOUTEILLE à l'envers... les sorties de bouteilles ne donnaient pas vers sa nuque mais vers l'extérieur... alors forcément son tuyau de détendeur était trop court....
Ce mec a préféré plonger dans de très mauvaise condition et à risque pour ne pas passer pour un imbécile face aux autres plongeurs....
Je reste persuadé qu'il s'en est aperçu avant de faire sa bascule arrière....

_________________
GREG
avatar
kretchy8
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3279
Age : 45
Localisation : Les plages du Débarquement
Date d'inscription : 18/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par akronyme le Mar 20 Oct - 16:46

Mon pire moment en plongée c'était en recycleur avec Eric. C'est ma faute et ça me servira de leçon, mais j'ai eu l'impression d'y passer.
J'étais assez à la bourre pour préparer la machine et j'avais l'exacte quantité de chaux dans un bidon (j'avais tiré 45 minutes dessus la semaine précédente). Ni une, ni deux, je remets ça dans le DC, sans la re-tamiser, je l'avais fait la semaine précédente. Vous voyez le truc? Le fond du bidon avait encore de la poussière. Le fait de transvaser en a certainement aussi généré.
La sortie partait plus ou moins bien avec l'essai de l'ancien sondeur d'Eric pour chopper un avion près de Tougues. Zodiac chargé avec Madame Ebourzeix et ses enfants on dépose tout le monde à la plage et on commence à chercher. Ca prends du temps et on est de plus en plus impatient de plonger, il fait chaud sous l'étanche.
Arrivé à 20 mètres, ce qu'on pensait être l'avion est un vieux corp mort dégonflé, flottant entre 2 eaux, lesté qu'il est avec son cordage à moitié bouffé. Que de la vase autour, le calvaire... Reste à rentrer. A ce moment, la gorge me gratte un petit peu, un léger toussottement après (qui a certainement décollé toutes les particules "légère" dans le filtre qui n'est pas muni d'un filtre fin en papier comme les recyclos modernes), et c'est le début de l'enfer.
Après coup, j'aurai dû directement passer sur bail-out, sur le moment, par contre je ne sais pas pourquoi, mais je tenais à rester sur la boucle. Toux de plus en plus violente, glaires, salivation excessive. Les quintes étaient tellement rapprochées que je n'arrivait même plus à imaginer un moment où je pourrais passer sur bailout. En se concentrant bien, j'ai finalement passé en bail, mais c'était juste et les quintes ne s'arrêtaient pas. Je palmais tant bien que mal pour rejoindre le rivage à 150-200[m], opération facile normalement. Eric ne se rendait pas tout à fait compte de ma détresse et devait se demander pourquoi je voulais absolument arrêter la plongée là...
Finalement la berge presque atteinte (genre dans 2 mètres d'eau), une envie incommensurable de virer ce détendeur qui me donne pas assez d'air. C'est réprimé avec toute la logique que je suis capable de m'auto-infliger ("c'est plus dur de respirer sans détendeur qu'avec!", je me disais). J'ai oublié d'ajouter que j'ai pas d'autre moyen de flotta ce jour là que l'étanche (ceux qui ont goûté les joies du DC55 "tout nu" comprendrons ), une config qui va bien, de manière générale. C'est juste que là, la colerette est un peu lâche et en position debout l'air contenu me suffit juste à avoir la tête un peu hors de l'eau. Si j'en rajoute, elle passe outre la colerette. C'était pas du tout confortable, surtout avec des vagues comme ce jour là... Depuis, j'ai changé la colerette...
Je me traine péniblement sur le sable entre 2 quintes de toux et les baigneurs du dimanches pour finalement me reposer 10 minutes couché sur le dos, DC à poste en me jurant (mais un peu tard...) qu'on m'y reprendrait plus de tousser dans un recycleur! A la moindre alerte, c'est bailout tout de suite. J'ai également racheté un tamis.... Wink
avatar
akronyme
Carcharhinus longimanus
Carcharhinus longimanus

Nombre de messages : 185
Age : 40
Localisation : Pas trop loin du léman
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos pires galères de l'avant, pendant et après plongée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum