Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par dante le Jeu 5 Fév - 12:23

La perception de la problématique du prix (et de son augmentation) dans le domaine des montres suisse « haut de gamme », Rolex en tête, par la plupart des amateurs de montres sur les forums est biaisée d’après moi, elle analyse le phénomène sur un plan économique alors qu’il faudrait regarder sur un plan marketing & sociologique

Ne pas se concentrer sur le prix en tant que composant d’un modèle économique « production marge » mais le regarder pour ce que ça dit derrière en tant que message.

Et ce que cela dit, à tous les amateurs, salariés ""standard"" et donc non fortunés, de Rolex et équivalents, c'est "vous n'êtes pas notre cible, vous ne nous intéressez pas et nous n'avons pas envie que vous achetiez nos produits".

Le prix n'est pas qu'une conséquence d'une recherche de marge, sur le mode "on s'excuse mais comme on est avide, on augmente nos prix de manière roborative et continue en espérant que vous arriverez toujours à payer".

Non, c'est une cause en soi, une finalité, un message à la clientèle: "nous ne voulons que des clients nantis pour notre image, nous n'apprécions pas outre mesure que nos montres soient portées par des péquins moyens ayant économisé leur modeste salaire.

Nous n'en voulons pas car cela déprécie notre image de produits statutaires à destination de notre vraie clientèle souhaitée stratégiquement parlant, les gens vraiment aisées pour qui l'achat n'est pas un multiple de leur salaire, et qui n'ont pas envie d'avoir la même montre que le garçon de café".

Ce qui revient à dire qu'elles ne se moquent pas spécialement du monde "en augmentant leur prix sans plus-value produit notable" dans un modèle économique traditionnel (enfin si mais ce n’est pas le but premier), elles passent juste un message spécifique au monde du luxe: "le prix justifie le produit (ou plus exactement l'achat) et sélectionne le client" et pas l'inverse.

De la même façon qu’un café ou un coca à 12 euros dans un palace n’est pas (uniquement car certes certains coûts sont plus élevés que dans un bar du coin) une conséquence économique d’un calcul de charge mais une barrière à l’entrée pour éviter une « mésalliance malvenue » : un « prolo » qui viendrait boire un café au bar du palace en incommodant par sa présence la « clientèle légitime »

La question de l’entre soi social est quelque chose de central pour les marques et les clients en général, et particulièrement pour les marques de luxe ou assimilées : la hantise en général est d’être associée à une « clientèle de référence » non désirée, ce qu’on pourrait appeler la jurisprudence « Lacoste ».

A un moment, les produits Lacoste sont devenus très prisés des « «jeunes des banlieues » » qui se sont mis à incorporer dans leurs codes vestimentaires les casquettes, vestes et autres polos de la marque, ceci au grand dam de la clientèle « chic » antérieure (les classes moyennes supérieures plus ou moins âgés ) qui a littéralement fui la marque.

Au grand désarroi de celle-ci qui a mis plus de 15 ans à s’en remettre et n’est pas encore sorti de l’ornière de son positionnement ghetto de « marque de racaille » dans laquelle elle est tombée bien malgré elle.

Les marques de luxe ont la hantise de ce genre de phénomène, le prolo qui achète trop le produit, la banalisation / vulgarisation (au sens à la fois de "répandu" ET de "vulgum pecus") et vlan l’image de produits pour happy few qui part en sucettes.

Donc hausser le prix à des niveaux vertigineux pour le salarié européens moyens a comme sous texte réel « seuls les gens capables de mettre le prix sans se saigner aux quatre veines sont dignes de nos produits, et si toi plouc tu as envie d’en avoir une et d’économiser plusieurs mois de salaire pour se faire, on ne peut pas t’en empêcher mais on peut te faire réfléchir à deux fois "

Stimulus marketing sociologique indispensable auprès de la clientèle visée (nouveaux et anciens riches), pour que celle-ci daigne continuer à franchir le pas.

Le corolaire de tout ça, c’est que la plupart d’entre nous ici sommes les « racailles de Lacoste » des marques de montres suisses, c’est peut-être déplaisant à entendre mais pourtant le message est clair …

_________________
Quelques forums quand on en a marre des montres et des poissons:
http://bdtrash.forumdediscussions.com/ le Forum des BD où les méchants, les fainéants, les fourbes gagnent à la fin et les gentils paient cher leurs bons sentiments !
http://www.nanarland.com/ le site des mauvais films sympathiques
www.maitre-eolas.fr Journal d'un avocat - Instantanés de la justice et du droit
ttp://maitremo.fr/ Petite chronique judiciaire, ordinaire et subjective, qui se développera quand elle le pourra, par un avocat au Barreau de Lille
avatar
dante
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 8851
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par tartine.74 le Jeu 5 Fév - 12:37

Suis pas tout à fait d'accord.

Ce que tu dis me semble vrai de Patek, de Vacheron et des autres marques franchement haut de gamme qui ont choisi de faire des montres inachetables pour le commun des mortels.

Mais pas Rolex. Il faut les écouler, les un millions de montres fabriquées chaque année. Et là, Rolex se positionne plus comme un marqueur social que tout un chacun peut identifier, partout dans le monde.

Les autres, Leroy, Journe, Patek et consorts ne sont des marqueurs sociaux que pour ceux qui savent... Et nous ne sommes pas si nombreux. Pour ces marques là, je te suis à 100%.

Un QP Moser au poignet passe bien plus inaperçu que n'importe quelle Rolex.

Encore une fois, quand tu vises un million de clients par an, tu as forcément une stratégie qui inclut cette donnée. Maintenant, la grosse masse de clients potentiels ne paye peut-être plus en Euros.

A mon sens, pour Rolex ou Panerai, jusqu'à maintenant, la question n'est pas de savoir ce qui justifie une augmentation, la question, c'est plutôt "pourquoi ne pas augmenter ? ". Pour les autres marques, celles qui sont très au dessus, personne ne se plaint des augmentations. Nous ne regardons ces prix que pour nous faire une idée... Rarement pour les acheter. Oui, nous savons tous que Rolex, Omega et Panerai augmentent leurs prix. Mais tu le sais vraiment pour Vacheron ou Breguet ?

On verra bien jusqu'où ça tient.

_________________
L'exactitude est la politesse des montres
avatar
tartine.74
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 8987
Age : 47
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par dante le Jeu 5 Fév - 12:56

tartine.74 a écrit:Suis pas tout à fait d'accord.

Ce que tu dis me semble vrai de Patek, de Vacheron et des autres marques franchement haut de gamme qui ont choisi de faire des montres inachetables pour le commun des mortels.

Mais pas Rolex. Il faut les écouler, les un millions de montres fabriquées chaque année. Et là, Rolex se positionne plus comme un marqueur social que tout un chacun peut identifier, partout dans le monde.

Les autres, Leroy, Journe, Patek et consorts ne sont des marqueurs sociaux que pour ceux qui savent... Et nous ne sommes pas si nombreux.

Un QP Moser au poignet passe bien plus inaperçu que n'importe quelle Rolex.

Encore une fois, quand tu vises un million de clients par an, tu as forcément une stratégie qui inclut cette donnée. Maintenant, la grosse masse de clients potentiels ne paye peut-être plus en Euros.

A mon sens, pour Rolex ou Panerai, jusqu'à maintenant, la question n'est pas de savoir ce qui justifie une augmentation, la question, c'est plutôt "pourquoi ne pas augmenter ? "

On verra bien jusqu'où ça tient.

C'est parce que tu ne regardes pas les masses en jeu et la dimension globalisé du marqueur social représenté par le "luxe générique".

Un million de clients sur la planète, c'est pas la mère à boire en termes de happy few à convaincre d'une part.

Et surtout, il s'agit de la composante du luxe de masse, qui ne requiert pas de "savoir" particulier de la part du client.

L'entre soi social ne se fait pas sur le "quelque chose de connu de nous seul" mais de "quelque chose de payable uniquement par nous seul". Le client qui prend une rolex n'est pas nécessairement un amateur d'horlogerie éclairé mais plus vraisemblablement quelqu'un qui acquiert un élément de la panoplie de son milieu social de référence.

Moser, Leroy ou Journe c'est très différent en réalité, eux ne sont pas des marqueurs sociaux de luxe de masse par opposition mais d'éventuels marqueurs dans le cercle restreint des amateurs d''horlogerie.

Ces marques s'adressent aux "connoisseurs" fortunés, s'intéressant donc à l'horlogerie AUSSI et SURTOUT, et sont trop anonymes ou pointues pour pour être un marqueur social pur.

L'horlogerie pure des indépendants est un marqueur "verticalisé", le sujet pouvant réunir autour du sujet des gens riches ou pas, chacun faisant avec ses moyens, là où le luxe générique est un marqueur "horizontalisé de classe sociale" (On pourrait leur opposer Audemars Piguet avec ses ROO en or comme marqueur social plus horizontal).

Les forums horlogers biaisent la réalité de ce point de vue, les possesseurs de Rolex ou d'AP sur les forums sont des amateurs de montres avant tout, mais ils sont une goutte d'eau dans l'océan des ventes. Alors que tout acheteur de Leroy est vraisemblablement un amateur de montre avant d'être un riche.

_________________
Quelques forums quand on en a marre des montres et des poissons:
http://bdtrash.forumdediscussions.com/ le Forum des BD où les méchants, les fainéants, les fourbes gagnent à la fin et les gentils paient cher leurs bons sentiments !
http://www.nanarland.com/ le site des mauvais films sympathiques
www.maitre-eolas.fr Journal d'un avocat - Instantanés de la justice et du droit
ttp://maitremo.fr/ Petite chronique judiciaire, ordinaire et subjective, qui se développera quand elle le pourra, par un avocat au Barreau de Lille
avatar
dante
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 8851
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par xf5840 le Jeu 5 Fév - 13:25

j'aime bien la conclusion "racaille de rolex" :gourdin: des voyous!! lol

_________________
Attends-toi au pire, tu ne seras jamais déçu.
avatar
xf5840
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 654
Age : 43
Localisation : 58
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par dante le Jeu 5 Fév - 13:32

xf5840 a écrit:j'aime bien la conclusion "racaille de rolex" :gourdin: des voyous!! lol

Je précise bien que ce n'est pas la connotation "voyous" mais "indésirables" qui compte ici, même si dans l'acception du mot "racaille" entrent les deux connotations.

Dans le luxe en général, je pense que les marques sont bien plus gênées par le fait de voir leurs produits achetés par des "prolos honnêtes" que par des "voyous fortunés" ... comme disait Coluche il y a longtemps, on fait encore la différence "entre un arabe et un émir".

C'est pour cela que je parle de marqueur horizontal, chaque strate étant définie par les moyens et pas par la façon de les avoir ...

_________________
Quelques forums quand on en a marre des montres et des poissons:
http://bdtrash.forumdediscussions.com/ le Forum des BD où les méchants, les fainéants, les fourbes gagnent à la fin et les gentils paient cher leurs bons sentiments !
http://www.nanarland.com/ le site des mauvais films sympathiques
www.maitre-eolas.fr Journal d'un avocat - Instantanés de la justice et du droit
ttp://maitremo.fr/ Petite chronique judiciaire, ordinaire et subjective, qui se développera quand elle le pourra, par un avocat au Barreau de Lille
avatar
dante
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 8851
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Pimousse le Jeu 5 Fév - 15:06

Je rejoins assez Dante dans son analyse.

Et sans doute ces marques ne seraient plus là si elles ne procédaient pas de la sorte.

Par contre, moi, j'ai du dépasser le stade "racaille". Je dois être maintenant fiché dans la catégorie terroriste.
Manquerait plus que je crie "Voila de la Pulsar" et mon sort en est scellé clown

avatar
Pimousse
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 5560
Age : 51
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Triengen le Jeu 5 Fév - 15:17

Je trouve que Rolex se positionne de + en + pour les "plouc" et "nouveaux riches" en tous genres, soit une grande partie de leur clientèle. Ces gens n' y connaissent absolument rien en horlogerie et d'ailleurs s'en foutent totalement, l'important c'est d'avoir une Rolex au poignet histoire d'impressionner leur entourage... Enfin heureusement il reste l'acheteur amoureux et passionné de montres (la racaille), qui lui n'hésitera pas bouffer des pâtes pendant des mois pour enfin se faire plaisir avec sa Sub au poignet.  Ouais je sais tout ça est très caricaturale, mais franchement c'est vraiment l'image que me renvoie cette marque.:désolé:

PS : je suis une (bonne) racaille :rigole:
avatar
Triengen
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1255
Age : 54
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Guinessfrog le Jeu 5 Fév - 16:16

Ne serait ce pas plutot une certaine clientele qui donne cette image a la marque plutot que la marque qui veuille propager cette image.

Guinessfrog
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 6641
Age : 52
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par tartine.74 le Jeu 5 Fév - 16:39

Pimousse a écrit:...


De mon temps, on appelait ça un semainier... :vieux:

N.

_________________
L'exactitude est la politesse des montres
avatar
tartine.74
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 8987
Age : 47
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Pimousse le Jeu 5 Fév - 18:55

tartine.74 a écrit:
De mon temps, on appelait ça un semainier... :vieux:
N.

C'est pour ca que la 1680/8 n'est pas sur la photo clown
avatar
Pimousse
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 5560
Age : 51
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par John le Jeu 5 Fév - 19:05

un lien intéressant :

http://www.zewhiterabbit.com/index.php?post/2013/06/20/l-indice-speedmaster
avatar
John
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1928
Age : 39
Date d'inscription : 20/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par titus le Jeu 5 Fév - 20:06

Vous fantasmez et vous vous donnez trop d'importance...Razz (je l'écris sans méchanceté, ne vous méprenez pas, meßires...)
Ils s'en tapent le c** par terre de savoir qui achète leur montre. Tant que ça se vend ils vendent et augmentent le prix comme bon leur semble.
Leur image ils la lustre avec leurs ambassadeurs de luxe multimillionnaires.

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Franc38 le Jeu 5 Fév - 20:44

titus a écrit:Vous fantasmez et vous vous donnez trop d'importance...Razz (je l'écris sans méchanceté, ne vous méprenez pas, meßires...)
Ils s'en tapent le c** par terre de savoir qui achète leur montre. Tant que ça se vend ils vendent et augmentent le prix comme bon leur semble.
Leur image ils la lustre avec leurs ambassadeurs de luxe multimillionnaires.

Fabrice

Je suis bien plus d'accord avec cette vision qu'avec celle de Dante.

Faut bien voir que chez les "vraiment riches" que j'ai fréquenté un temps (traders/gérants de hedge funds londoniens et new yorkais) c'est soit une swatch/g-shock soit une montre HH soit un truc pas forcément cher mais très exotique, tout ça en fonction du degré d'implication horlogère. La Rolex c'était du "no go" absolu ! Le truc dont on blaguait quand on la voyait au poignet du gus "wannabe... forever wannabe, but never anyone". Bref, parfois les nouveaux arrivaient avec une sub ou une dayto, très vite ils changeaient (sauf les vintage visiblement vintage, là c'est accepté nickel) pour ne plus être la cible de railleries.

Donc bon, si Rolex veut viser les très riches qui s'intéressent aux montres... ils ont déjà raté, ils sont déjà dans l'effet "lacoste". Les riches qui s'en foutent des montres ont des trucs quartz en plastique les autres des "vraies montres chères" (exception faite de quelques sponsorisés et de Warren Buffet, qui montre d'ailleurs ainsi qu'il s'en fout totalement de tous ces "marqueurs"... et des amateurs de plongée et d'horlogerie, mais ça fait bien peu). Aujourd'hui le gros des bataillons des porteurs de Rolex achètent un statut social. Croient acheter un statut social. Mais c'est un truc qui ne s'achète pas, donc ils dévaluent symétriquement le marqueur en question).

Et Rolex ? Ils s'en foutent, ils vendent à gros volume des montres quand même bien chères... Tant qu'ils peuvent monter les prix sans faire baisser les volumes plus que de raison, ils DOIVENT continuer à augmenter les prix.

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Invité le Jeu 5 Fév - 20:56

Merci à tous de ne pas oublier ceci à propos de l'identité du forum

micromeca a écrit:Le maître mot est "Technique".
...
"Technique" c'est s'occuper de notre passion commune : les montres.
...
"Technique" c'est s'occuper des montres, pas des hommes...
...

Il ne faudrait pas que ça dérive.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Cédric le Jeu 5 Fév - 21:02

Pimousse, je trouve que ton chrono Dayto jure dans cette rangée de plongeuse, je te la prendrais bien en location Wink

Si tu passes par Grenoble pour aller à l'Alphe d'Huez...

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Fabrice le Jeu 5 Fév - 22:55

Moi je pense que notre argent n'a pas d'odeur.
Ceux que ça ennuie de voir un clampin, dont je fais parti, avec une montre de manufacture au poignet sont éventuellement ceux qui ont "les moyens" de se les payer... Rolex, Patek, Vacheron, Lange prennent notre argent, que le clampin prenne un crédit sur 30 ans en hypothéquant sa maison ou se prive 40 ans pour économiser, ils s'en foutent! Ils le serviront comme n'importe qui!
Une chose est sure et cela "m'amuse", l'AD lui regarde le poignet de la personne qui entre et demande à voir et essayer une montre.

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
avatar
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 47
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Pimousse le Jeu 5 Fév - 23:08

Cédric 38 a écrit:Pimousse, je trouve que ton chrono Dayto jure dans cette rangée de plongeuse, je te la prendrais bien en location Wink

Si tu passes par Grenoble pour aller à l'Alphe d'Huez...

Pas ce samedi mais l'autre j'y passe. Mais ce sera à 5h00 du matin clown
avatar
Pimousse
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 5560
Age : 51
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Franc38 le Jeu 5 Fév - 23:17

Pimousse a écrit:
Cédric 38 a écrit:Pimousse, je trouve que ton chrono Dayto jure dans cette rangée de plongeuse, je te la prendrais bien en location Wink

Si tu passes par Grenoble pour aller à l'Alphe d'Huez...

Pas ce samedi mais l'autre j'y passe. Mais ce sera à 5h00 du matin clown

Ca devrait pas déranger Cédric, méfie-toi Wink

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par dante le Ven 6 Fév - 9:24

Pour ceux qui pensent que "les marques s'en fichent et se contentent de monter leur prix et de voir ce qui se passe", je dirais " devient on une société vendant chaque année 800000 objets aussi intrinsèquement inutiles qu'une montre entre 5 et 15 ke en ne maîtrisant rien et en navigant à vue?"

Pour ma part cela semble assez peu crédible.

Ce qui ne revient pas à dire que j'accorde de l'importance aux acheteurs amateurs de montre, bien au contraire je pense que de fait ils n'ont aucune influence particulière, seules les grands mécanismes de consommation de masse intéressant les marques à ce niveau.

Par ailleurs dire que les très riches se fichent de Rolex revient à dire plus ou moins ce que j'avance: les vraiment riches sont juste une autre couche horizontale plus haute avec d'autres codes et marqueurs, et donc "mépris" plus ou moins exprimé des codes des couches inférieures à très inférieures économiquement et donc socialement parlant.

Le luxe généraliste de masse ne fait pas partie des marqueurs des possesseurs de yachts ou jets privés, c'est tout à fait logique.

Enfin et plus généralement, la technique des montres ne m'intéresse pas outre mesure sans parler du fait que le tour du sujet est probablement alors vite fait.

Je peux tout admettre que ce soit l'ADN du site, et me contenterai de suivre tout ça de loin, n'ayant rien de particulier à dire sur la plupart des montres prise individuellement

_________________
Quelques forums quand on en a marre des montres et des poissons:
http://bdtrash.forumdediscussions.com/ le Forum des BD où les méchants, les fainéants, les fourbes gagnent à la fin et les gentils paient cher leurs bons sentiments !
http://www.nanarland.com/ le site des mauvais films sympathiques
www.maitre-eolas.fr Journal d'un avocat - Instantanés de la justice et du droit
ttp://maitremo.fr/ Petite chronique judiciaire, ordinaire et subjective, qui se développera quand elle le pourra, par un avocat au Barreau de Lille
avatar
dante
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 8851
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par titus le Ven 6 Fév - 10:34

Là ou je te rejoins c'est sur le cynisme de ces entreprises. Tu le vois juste bien plus calculateur que moi.

Pour illustrer mes propos: la plupart de ces boîtes laisse en prêt une montre de la marque à leurs employés pour 2 ou 3 ans, au bout desquels ils peuvent racheter la montre pour une somme modique. Ils bénéficient aussi de ventes à prix très avantageux (souvent des fins de séries qui ne se vendent plus, d'accord, mais bon c'est déjà ça... Rolling Eyes ). La majorité de ces gens sont de simple employés, souvent payés au lance-pierre.

Ce que je veux dire c'est que peu importe qui porte la montre, pourvu qu'elles soient en circulation, c'est pour eux une forme de pub gratuite.

Je vais aller plus loin dans le cynisme: à quel point est-ce que ça les arrange de voir des fausses montres en circulation. Celui qui paye 20 euros sa Rolex sur une plage n'en déboursera de toute façon jamais 6000 pour une vraie. Pendant ce temps la marque peux se targuer d'être la plus copiée au monde, et elle est diffusée bien au-delà des 800000 acheteurs officiels...

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par tartine.74 le Ven 6 Fév - 10:52

titus a écrit:....

Je vais aller plus loin dans le cynisme: à quel point est-ce que ça les arrange de voir des fausses montres en circulation. Celui qui paye 20 euros sa Rolex sur une plage n'en déboursera de toute façon jamais 6000 pour une vraie. Pendant ce temps la marque peux se targuer d'être la plus copiée au monde, et elle est diffusée bien au-delà des 800000 acheteurs officiels...

Fabrice

Je me suis toujours dit que bien des marques paieraient pour être copiées comme Cartier, Rolex ou Vuitton. Et je te rejoins tout à fait sur cette partie de ton analyse.

_________________
L'exactitude est la politesse des montres
avatar
tartine.74
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 8987
Age : 47
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Franc38 le Ven 6 Fév - 11:29

tartine.74 a écrit:
titus a écrit:....

Je vais aller plus loin dans le cynisme: à quel point est-ce que ça les arrange de voir des fausses montres en circulation. Celui qui paye 20 euros sa Rolex sur une plage n'en déboursera de toute façon jamais 6000 pour une vraie. Pendant ce temps la marque peux se targuer d'être la plus copiée au monde, et elle est diffusée bien au-delà des 800000 acheteurs officiels...

Fabrice

Je me suis toujours dit que bien des marques paieraient pour être copiées comme Cartier, Rolex ou Vuitton. Et je te rejoins tout à fait sur cette partie de ton analyse.

idem.
L'argument de "la copie nuit aux marques" me semble à la limite valable pour le "bas de gamme" et encore. Les autres, c'est de la pub gratuite...
D'ailleurs pas si gratuite que ça quand on voit le pognon qu'elles claquent non pas à "lutter contre la contrefaçon" mais à "faire savoir qu'elles luttent contre la contrefaçon" Wink

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Invité le Ven 6 Fév - 19:55

Franc38 a écrit: Aujourd'hui le gros des bataillons des porteurs de Rolex achètent un statut social. Croient acheter un statut social. Mais c'est un truc qui ne s'achète pas, donc ils dévaluent symétriquement le marqueur en question).

On peut dire que cela s'appelle un raccourci et je trouve cela assez réducteur...Ils ne croient pas tous s'acheter un marqueur social et pour l'opposer à croire, On peut être sûre que d'une seule chose, c'est qu'ils s'achètent une rolex ou autre.ça c'est Factuel..le reste c'est subjectif.Dans mon travail, je rencontre nombre de passionnés issus de divers milieu et beaucoup ne fréquentent pas les forums et ne les connaissent pas non plus...Ils ne comprendraient peut être pas que l'on exhibe nos belles..La photo du vendredi a souvent des allures de concours de quéquette et j'y participe avec plaisir..Lorsque je rencontre quelqu'un qui a une belle tocante, je le félicite et n'essaie pas de demander si c'est un plouc..un russe en mode décontracte ou autre chose..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par titus le Ven 6 Fév - 20:24

\"milgauss13 a écrit: On peut dire que cela s'appelle un raccourci et je trouve cela assez réducteur...Ils ne croient pas tous s'acheter un marqueur social et pour l'opposer à croire, On peut être sûre que d'une seule chose, c'est qu'ils s'achètent une rolex ou autre.ça c'est Factuel..le reste c'est subjectif.Dans mon travail, je rencontre nombre de passionnés issus de divers milieu et beaucoup ne fréquentent pas les forums et ne les connaissent pas non plus...Ils ne comprendraient peut être pas que l'on exhibe nos belles..La photo du vendredi a souvent des allures de concours de quéquette et j'y participe avec plaisir..Lorsque je rencontre quelqu'un qui a une belle tocante, je le félicite et n'essaie pas de demander si c'est un plouc..un russe en mode décontracte ou autre chose..

Magnifique! J'adore!! :bravo:
On a placé le débat du côté des marques, tu l'as très bien replacé du côté du client, passionné, acheteur, peu importe, bien vu! :right:

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Invité le Ven 6 Fév - 20:28

titus a écrit:
\"milgauss13 a écrit: On peut dire que cela s'appelle un raccourci et je trouve cela assez réducteur...Ils ne croient pas tous s'acheter un marqueur social et pour l'opposer à croire, On peut être sûre que d'une seule chose, c'est qu'ils s'achètent une rolex ou autre.ça c'est Factuel..le reste c'est subjectif.Dans mon travail, je rencontre nombre de passionnés issus de divers milieu et beaucoup ne fréquentent pas les forums et ne les connaissent pas non plus...Ils ne comprendraient peut être pas que l'on exhibe nos belles..La photo du vendredi a souvent des allures de concours de quéquette et j'y participe avec plaisir..Lorsque je rencontre quelqu'un qui a une belle tocante, je le félicite et n'essaie pas de demander si c'est un plouc..un russe en mode décontracte ou autre chose..

Magnifique! J'adore!! :bravo:
On a placé le débat du côté des marques, tu l'as très bien replacé du côté du client, passionné, acheteur, peu importe, bien vu! :right:

Fabrice

Merci. C'est comme ceci que je l'entends. Tant qu'à faire on va demander à tous les possesseurs de rolex du forum de mettre en ligne leur déclaration fiscale pour voir si ils sont légitimes ou pas...Ce qui faut pas entendre..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Invité le Ven 6 Fév - 20:38

C'est un peu long, mais passionnant :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Cédric le Ven 6 Fév - 21:05

titus a écrit:Là ou je te rejoins c'est sur le cynisme de ces entreprises. Tu le vois juste bien plus calculateur que moi.

Pour illustrer mes propos: la plupart de ces boîtes laisse en prêt une montre de la marque à leurs employés pour 2 ou 3 ans, au bout desquels ils peuvent racheter la montre pour une somme modique. Ils bénéficient aussi de ventes à prix très avantageux (souvent des fins de séries qui ne se vendent plus, d'accord, mais bon c'est déjà ça... Rolling Eyes ). La majorité de ces gens sont de simple employés, souvent payés au lance-pierre.

Ce que je veux dire c'est que peu importe qui porte la montre, pourvu qu'elles soient en circulation, c'est pour eux une forme de pub gratuite.

Je vais aller plus loin dans le cynisme: à quel point est-ce que ça les arrange de voir des fausses montres en circulation. Celui qui paye 20 euros sa Rolex sur une plage n'en déboursera de toute façon jamais 6000 pour une vraie. Pendant ce temps la marque peux se targuer d'être la plus copiée au monde, et elle est diffusée bien au-delà des 800000 acheteurs officiels...

Fabrice

Ce n'est pas le cas de Rolex en l'espèce et sur la partie salaire, tout dépend si tu parles côté suisse ou français Wink

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Franc38 le Ven 6 Fév - 23:44

milgauss13 a écrit:
Franc38 a écrit: Aujourd'hui le gros des bataillons des porteurs de Rolex achètent un statut social. Croient acheter un statut social. Mais c'est un truc qui ne s'achète pas, donc ils dévaluent symétriquement le marqueur en question).

On peut dire que cela s'appelle un raccourci et je trouve cela assez réducteur...Ils ne croient pas tous s'acheter ...

Merci de trouver réducteur que je dise pratiquement la même chose que toi... Wink
Effectivement c'est un "raccourci", une synthèse, un argument "à la moyenne"... Qui évite de ne parler que de cas particuliers, ce que sont in fine TOUS les cas.

Le client a de toutes façons TOUJOURS raison (ses raisons et elles sont bonnes pour lui) d'acheter sa montre au prix où il l'achète, et la marque TOUJOURS raison de vendre au prix où elle vend (au moins tant qu'elle ne fait pas faillite).
A priori personne n'est forcé donc chacun est content d'avoir réalisé la transaction qui n'aurait sans ça pas eu lieu.

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Invité le Sam 7 Fév - 10:05

On tourne en rond là :rigole:

Remarque, en carré c'est plus difficile :mortderire:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Cédric le Sam 7 Fév - 10:06

+1 affraid

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociologie du prix de vente des produits de luxe en général et des montres suisses en particulier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum