Le sidérographe Longines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sidérographe Longines

Message par titus le Sam 1 Mar - 21:08

LE SIDEROGRAPHE LONGINES


Crédit: time2tic

C’est après la visite d’un membre éminent du forum  Wink  que je me décide à connaître dans le détail le fonctionnement du sidérographe.

Avant toute chose, je vous livre ici ce que j’ai compris de cet outil très particulier. N’ayant aucune notion des moyens de navigation et de ses instruments de mesure,  j’ai bien compris  son fonctionnement mais pas complétement son utilisation précise. S’il y a des aviateurs ou marins dans la salle, les explications sont les bienvenues et en cas d’erreur de ma part n’hésitez pas à me corriger.

Le sidérographe a été créé pour faciliter les calculs des aviateurs en donnant directement l’heure de Greenwich exprimée en degrés. Le cadran n’est donc pas divisé en 24 heures mais en 360 degrés.

Le petit cadran au centre (rouge) indique les degrés, 10 en tout, chaque graduation correspondant à 1 degré. Il est mobile, nous verrons plus bas pourquoi. La petite aiguille au centre fait un tour en 40 minutes.
Le cadran intermédiaire (noir, vert sur les fig.1 et 2) qui est fixe indique 360 degrés, chaque graduation correspondant à 10 degrés. Son aiguille fait un tour en 24 heures.
Le cadran extérieur (bleu) mobile lui aussi indique les 1/60 de degré ou minute, chaque graduation correspondant à 1 minute. Son aiguille, la trotteuse fait un tour en 4 minutes.

J’ai repris les images du premier brevet Longines pour ce genre d’instruments.


On peut donc lire sur ce premier cadran (fig1.)  l’heure civile de Greenwich convertie en degrés :
Cadran f :120°
Cadran e :    6°
Cadran g :      12’
Angle horaire : 126° 12’


L’heure civile se base sur une moyenne journalière de 24 heures. Mais pour des calculs précis il faut tenir compte du jour solaire vrai. Cette différence est appelée équation du temps. On peut voir sur le tableau ci-dessous que les jours peuvent varier de environ -15 à +15 minutes.



Il fallait donc tenir compte de cette différence et c’est pour cela que les cadrans du centre et extérieurs sont mobiles.
Prenons par exemple le 10 juillet : le tableau d’équation du temps nous indique (à peu près) un décalage de 5min et 22sec. Il faudra donc tourner la lunette (qui entraîne le grand cadran) de 5 divisions  rouges (1 minute = 15 divisions noires) et encore de 5,5 divisions noires pour les 22 secondes restantes. Le petit cadran sera entraîné par le grand dans un rapport de 10/1.



On obtient alors l’angle horaire vrai de Greenwich en degrés :
Cadran f : 120°
Cadran e :    7°
Cadran g :     32’ 30’’
Angle horaire vrai: 127° 32' 30''

La différence entre le jour civil et le jour « vrai » est donc de 1° 20’ 30’’, ce qui représente une erreur d’environ 150 kilomètres.
D'où l'importance de pouvoir calculer avec l'équation du temps.


Voilà pour son fonctionnement et pour la lecture qu’on peut en faire.
Reste à savoir l’utiliser, et c’est là que ça risque de coincer…

Pour connaître sa position, l’aviateur avait besoin d’un sextant. Le sextant permet de connaître la hauteur angulaire d’un astre et par calcul son ascension droite. En connaissant l’angle horaire de Greenwich et l’ascension droite de l’astre qu’il observe, il peut par calcul connaître sa position.



Voici le texte original tiré de la revue de la « fédération horlogère suisse » du 16 novembre 1939 :
« Le sidérographe indique l'heure de Greenwich exprimée en degrés; il marque donc 0°0' lorsque
le point vernal passe dans le méridien de Greenwich. Avec le sextant, l'aviateur observe un astre, le soleil par exemple. Au moment où il note la hauteur du soleil, il arrête la rattrapante et fait la lecture de la position de cette dernière, ce qui lui donne un angle, 295° 35'5 par exemple. De cet angle, il suffit de retrancher l'ascension droite du soleil pour avoir l'angle horaire du soleil à Greenwich qui est indispensable à l'aviateur pour le calcul du point. »



Certains sidérographes sont dotés de deux rattrapantes. L’aviateur qui observait un astre le faisait avec un sextant à niveau à bulle. Cette bulle crée un horizon artificiel. Or la vitesse de l’avion à une influence sur l’exactitude des observations.
L’aviateur peut stopper une première rattrapante, puis la deuxième après un temps t. Il obtient ainsi une mesure précise en faisant la moyenne des deux précédentes.


Crédit: time2tic

Enfin, pour éviter l’influence de la baisse de température à haute altitude,  le sidérographe était placé dans un coffret en aluminium, un corps de chauffe maintenant la température autour de 20°C.


Crédit:time2tic


C'est un peu long et parfois fastidieux, mais je pense que ça vaut bien un petit post.
Si quelqu’un à des précisions à apporter pour le calcul d’un point d’après ces instruments, il est le bienvenu sur ce post !


journal suisse de l’horlogerie 5 décembre 1940
A bientôt :salut: 
Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Invité le Sam 1 Mar - 21:39

Sidérant  Wink 

Merci pour le partage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Sam 1 Mar - 21:46

c'est aurelie qui va etre contente Smile

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Sam 1 Mar - 21:47

superbe ce post. Je me dois de le relire, pour bien comprendre.

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Sam 1 Mar - 22:00

genial ce post. Merci Titus.

La difference entre le temps sideral et le temps civil doit etre compensee a cause de la mesure de la hauteur d'un astre au sextant. cet astre est au plus haut a midi solaire, et ce midi solaire n'est lui justement pas toujours a midi civil, d'ou l'equation du temps et la possibilite de compenser directement avec les cadrans mobiles.

maintenant, il reste des mysteres, car le 2eme siderographe a une lunette avec 3 echelles... don't j'aimerai bien connaitre l'utilisation.

c'est une grande complication cette montre. Very Happy

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par titus le Sam 1 Mar - 22:25

time2tic a écrit:genial ce post. Merci Titus.

La difference entre le temps sideral et le temps civil doit etre compensee a cause de la mesure de la hauteur d'un astre au sextant. cet astre est au plus haut a midi solaire, et ce midi solaire n'est lui justement pas toujours a midi civil, d'ou l'equation du temps et la possibilite de compenser directement avec les cadrans mobiles.

maintenant, il reste des mysteres, car le 2eme siderographe a une lunette avec 3 echelles... don't j'aimerai bien connaitre l'utilisation.

c'est une grande complication cette montre. Very Happy

Il m'a fallut un bon moment pour comprendre la base... je reprends mon souffle et m'attaque au reste dans quelques temps. Wink 

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Sam 1 Mar - 22:49

machines a donner du reve, de grandes traverses a la belle etoile... d'un continent a l'autre...

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Invité le Sam 1 Mar - 23:02

Quelle taille fait cette instrument ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Sam 1 Mar - 23:41

Une bonne douzaine de cm pour la premiere photo (mesure au pifomètre).

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Franc38 le Dim 2 Mar - 0:48

Passionnant !!! Merci pour le partage !

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Invité le Dim 2 Mar - 1:14

Quel travail de recherches ! Merci Fabrice  cheers 
Quand tu pourras nous mettre des photos de son mouvement, n'hésite pas Wink !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Dim 2 Mar - 1:30

J ai dans l idee que ca va pas etre simple ca.
Les siderographes sont au musee, bien gardes...

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par ebourzeix le Dim 2 Mar - 2:24

Extraordinaire mécanique, une belle découverte pour nos yeux. Merci  :yes: 

_________________
DOUXDING'S POWER ! MF1 FFESSM, instructeur PADI OWD, instructeur NAUI, utente pazzo aro


ebourzeix
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 2886
Age : 47
Localisation : Confoederatio helvetica
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par titus le Dim 2 Mar - 10:05

micromeca a écrit:Quel travail de recherches ! Merci Fabrice  cheers 
Quand tu pourras nous mettre des photos de son mouvement, n'hésite pas Wink!!

Le mouvement est un 21.29 développé spécifiquement pour la chronométrie (chronomètres de marine et de bord).

Une première variante donne l'heure et a un indicateur de réserve de marche:


Une autre variante avec rattrapante (ça ne te rappelle rien JP?? Very Happy )


Une troisième version avec double affichage: temps civil et temps sidéral moyen:


Source: Au cœur d'une vocation industrielle de Patrick Linder (LA bible des mouvements Longines)

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Dim 2 Mar - 10:24

Ah, voila cette mysterieuse pince de rattrappante.
Mais il est comment le calibre du sidero qui a 2 rattrappantes?
2eme et 3eme photo de ton post de depart.

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Invité le Dim 2 Mar - 11:52

Très joli le colimaçon de réglage  :right: 

Un bien beau mouvement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par time2tic le Dim 2 Mar - 12:39

Je réalise que vu la taille du calibre, le balancier est un monstre avec un couple sûrement impressionnant.

Un autre truc. Pourquoi le tour 40 minutes? Surtout les 40 min?

_________________
avatar
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 105
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par titus le Dim 2 Mar - 14:12

Je n'ai pas d'images de la double rattrapante.

Pour les 40 minutes:
le cadran intermédiaire est divisé en 36 divisions de 10 degrés chacune.
Il falait donc divisé ces 10 degrés en unités pour une lecture précise.
La terre tournant de 360° en 24h, elle tourne de 10° en 40 minutes.

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Cédric le Dim 2 Mar - 14:44

Excellente revue, merci pour cet ovni que je ne connaissais pas !!

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par bathy le Dim 2 Mar - 14:44

Très intéressant, merci beaucoup pour ce post  :right:
En tant qu'ancien marin, je m'amusais à calculer ma position au sextant et la seule chose dont j'avais besoin c'était d'une heure précise ; je n'ai jamais utilisé un sidérographe mais quel bel objet !
avatar
bathy
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2958
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par titus le Dim 2 Mar - 15:46

bathy a écrit:Très intéressant, merci beaucoup pour ce post  :right:
En tant qu'ancien marin, je m'amusais à calculer ma position au sextant et la seule chose dont j'avais besoin c'était d'une heure précise ; je n'ai jamais utilisé un sidérographe mais quel bel objet !

D'après ce que j'ai compris, en mer on a plus de temps pour faire les calculs nécessaires pour connaître sa position.
En avion tout va beaucoup plus vite et il fallait un instrument spécifique qui fasse gagner du temps à l'aviateur, étant donné qu'il devait calculer sa position beaucoup plus souvent.
Le mouvement est par ailleurs très précis, vu qu'il était aussi utilisé (avec un rouage différent) pour les chronomètres de marine.

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
avatar
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par bathy le Dim 2 Mar - 15:59

titus a écrit:
D'après ce que j'ai compris, en mer on a plus de temps pour faire les calculs nécessaires pour connaître sa position.
En avion tout va beaucoup plus vite et il fallait un instrument spécifique qui fasse gagner du temps à l'aviateur, étant donné qu'il devait calculer sa position beaucoup plus souvent.
Le mouvement est par ailleurs très précis, vu qu'il était aussi utilisé (avec un rouage différent) pour les chronomètres de marine.
Fabrice
A l'époque du sidérographe, en gros c'est au max, un facteur 20 (20 nœuds pour un bâtiment = 400 nœuds pour un avion) donc certainement il fallait être plus rapide pour connaître sa position
avatar
bathy
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2958
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Fabrice le Dim 2 Mar - 20:30

:drop: 

merci Fabrice! (marrant à écrire ça tiens.... Wink )

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
avatar
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 47
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par kretchy8 le Dim 2 Mar - 23:09

merci pour ce partage
malgré tout je dois avouer que je n'ai pas tout compris ...  Crying or Very sad Crying or Very sad 
cela n’empêche pas qu'il s'agit d'un sacré instrument

_________________
GREG
avatar
kretchy8
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3277
Age : 44
Localisation : Les plages du Débarquement
Date d'inscription : 18/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Jean-Michel le Lun 3 Mar - 7:37

post passionnant, photos superbes et explications claires ... sur un sujet plus qu'original !
un grand merci pour le partage

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par cisco le Jeu 6 Mar - 15:34

QU'est-ce que c'est bequ dans son genre le Sidérographe, un monument d'instrument  drunken 
avatar
cisco
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3067
Age : 36
Localisation : Bavière
Date d'inscription : 23/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Le sidérographe Longines

Message par rgil le Lun 15 Fév - 18:51

Bonjour SaintEls.

Bienvenue sur notre forum.
Seulement remarquer que à MDP, nous aimons que tous les nouveaux membres font une petit présentation personnel, rien d´indiscret mais quelques choses comme les loisir (au delà des montres), la région où on vit, ou des anecdotes sur nos anciens occupations, comme ce là que tu as fait ici. Quelque chose pour commencer une relation amiable dans le forum.
Il y a un lieu spécifique pour ces présentation, ici

http://www.forum-mdp.com/f4-bonjour-aux-nouveaux-membres

En autre, un réponse bien sympa ce que tu as fait a l´article de Titus sur le siderographe, que beaucoup d´entre nous aimerions lire un peu plus,  dans un nouveau sujet que tu même peux commencer.

Amitiés

Rafa

_________________
Rafa:    Absolument amateur

Je sais que je ne sais rien, mais cela, je ne sais pas comment je sais
avatar
rgil
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 7332
Age : 58
Localisation : Aragón (Espagne)
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sidérographe Longines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum