Louis Malle , JYC , Submariner ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Jean-Michel le Jeu 26 Sep - 11:55

durant le tournage du monde du silence




_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par titofgo le Jeu 26 Sep - 12:51

Absolument mythique :right: 
Le temps des pionniers...

Sans oublier la non moins mythique Submariner (réf 6404) au poignet !

_________________
Bon, il y a quand même cette Les Paul Custom de 61. Tu plaques un accord et tout le monde ferme sa gueule...(L. Picciotto)
avatar
titofgo
Carcharhinus longimanus
Carcharhinus longimanus

Nombre de messages : 346
Age : 38
Localisation : 92600
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Nostromo le Jeu 26 Sep - 13:14

6538 ou 5508 la Sub à cette époque, pas 6404. Wink

Une oeuvre de cinéma remarquable. Malle devait être fou (et très talentueux) pour s'embarquer dans un projet pareil.

_________________
La plongée à l'oxy pur est un travail qui se fait dans le feutré.
avatar
Nostromo
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 6313
Age : 37
Localisation : Paname
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Jean-Michel le Jeu 26 Sep - 14:09

Nostromo a écrit:6538 ou 5508 la Sub à cette époque, pas 6404. Wink

Une oeuvre de cinéma remarquable. Malle devait être fou (et très talentueux) pour s'embarquer dans un projet pareil.
vu la date du film (1955) je pense même a un modèle antérieur : c'est définitivement une small crown



je dirai une 6205 ce ce type




_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Cédric le Jeu 26 Sep - 14:23

Superbes images, merci JM et finalement le poignet était fin chez JYC, çà rassure les chicken wrist

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Invité le Jeu 26 Sep - 15:45

Concernant le film, j'avais vu une interview de Louis Malle sur Arte, il y a une vingtaine d'années environ, expliquant comment il avait été mis en relation avec Cousteau :

le Directeur de l'IDHEC (Institut Des Hautes Etudes Cinématographique) avait dit en substance à Cousteau, prenez Louis Malle, c'est pas un étudiant brillant, mais c'est le seul étudiant assez timbré pour vous suivre sur un projet pareil....

Comme quoi, une carrière et une palme d'or, ça ne tient pas forcément à grand chose. jocolor 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Michoclo le Jeu 26 Sep - 16:25

JMBL a écrit:Comme quoi, une carrière et une palme d'or, ça ne tient pas forcément à grand chose. jocolor 
Et au final, Louis Malle a apporté au "Monde du Silence" ses talents de documentariste & réalisateur, et surtout un style archi-copié depuis par tous les docus d'aventures et de voyages...study
Une bien belle rencontre au demeurant immortalisée sur cette photo !

_________________
Un p'tit tour sur mon Photoblog ? Bonne visite....  pirat
avatar
Michoclo
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1173
Age : 65
Localisation : Martinique
Date d'inscription : 02/09/2010

http://www.claudemichaud.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par saturne49 le Jeu 26 Sep - 16:44

superbe comme d'habitude , merci Jean Michel

_________________
Guy




Il en est de nos jugements comme de nos montres; aucune ne dit comme l'autre, mais chacun se fie à la sienne.
avatar
saturne49
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 6403
Age : 58
Localisation : Angers
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Invité le Jeu 26 Sep - 17:01

Michoclo a écrit:
JMBL a écrit:Comme quoi, une carrière et une palme d'or, ça ne tient pas forcément à grand chose. jocolor 
Et au final, Louis Malle a apporté au "Monde du Silence" ses talents de documentariste & réalisateur, et surtout un style archi-copié depuis par tous les docus d'aventures et de voyages...study
Une bien belle rencontre au demeurant immortalisée sur cette photo !
Mais je n'ai jamais dit le contraire, hein ? Suspect

Concernant le style, on est d'accord, archi-copié, mais je pense quand même que celui qui a donné le "La", c'est plutôt Hans Hass, en effet ses films, "Abenteuer im Roten Meer" (1951, prix du documentaire à la Mostra de Venise la même année) et "Unternehmen Xarifa" (1954) sont légèrement antérieurs au "Monde du Silence" (1956).

Avis aux trolls : ce n'est pas pour dénigrer Cousteau, mais juste pour rappeler que certains pionniers ont été un peu (trop) oubliés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par yamxt le Jeu 26 Sep - 17:58

Un film à voir et revoir, je ne m'en lasse pas et le bouquin est super aussi

a+Wink

_________________
Visitez le blog de cette artiste... vous serez surpris..

http://gaelleborracheromenezo.blogspot.fr
avatar
yamxt
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 830
Age : 46
Localisation : en plein milieu des deux mers..
Date d'inscription : 02/09/2012

http://valentin33.monsite-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par titofgo le Jeu 26 Sep - 18:29

Jean-Michel a écrit:
Nostromo a écrit:6538 ou 5508 la Sub à cette époque, pas 6404. Wink

Une oeuvre de cinéma remarquable. Malle devait être fou (et très talentueux) pour s'embarquer dans un projet pareil.
vu la date du film (1955) je pense même a un modèle antérieur : c'est définitivement une small crown

je dirai une 6205 ce ce type


N'ayant plus la réf. exacte j'avais bien trouvé ceci :
1953-1955 : 6204
1953-1957 : 6205

Mais en allant sur le site de Jake Ehrlich, Rolex World, un de ses contacts mentionne un prototype de submariner réf 6404, celui de J.Cousteau (?!).
Bref c'est pas le plus important & comme je suis pas du tout un spécialiste Rolex... Embarassed

http://rolexblog.blogspot.fr/2011/04/very-first-1953-rolex-submariner.html

_________________
Bon, il y a quand même cette Les Paul Custom de 61. Tu plaques un accord et tout le monde ferme sa gueule...(L. Picciotto)
avatar
titofgo
Carcharhinus longimanus
Carcharhinus longimanus

Nombre de messages : 346
Age : 38
Localisation : 92600
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Malle , JYC , Submariner ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum