Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 10:29

Une thématique de collection dépend de beaucoup de choses. La rareté des pièces, ou au contraire leur caractère industriel, l'appréciation d'un modèle de boite, de cadran, de types d'aiguilles, d'années de production, de style.

Pour ma part après avoir fait le tour des "french supermarket diver" de la période 60-80, je commence à avoir une attirance certaine pour les chronos. L'année 2012 a vu arrivé l'Omega Speedmaster, Graal horloger pour beaucoup, tant en terme de montre qu'en terme de chronographe. Mon seul regret concernant cette montre est sans doute de posséder un modèle assez récent, 2007 et pas un modèle d'avant 1970, mais c'est un autre souci Twisted Evil

Après avoir acquis très récemment un chronographe Bi-Compax de marque Rodana, revue ICI , j'ai cherché pendant quelque temps, un chrono ayant quelque chose de spécial. Et je suis tombé sur le présent modèle que je vais m'efforcer de vous présenter ici en détail, le Seiko 6138-0030, dit Kakume ou parfois comme j'ai pu le voir sur certains forums horlogers, la "Monaco du pauvre". Ce qui au passage me laisse dubitatif puisque hormis les 2 registres de forme carrée, il y a vraiment aucun point de convergence entre ces 2 modèles, à commencer par la forme de la boite. Bref passons, et rentrons dans le détail de cette montre "extra ordinaire"

Quelques photos pour commencer:







L'histoire:

C'est tout l'aspect fascinant de cette montre. C'est ce qui m'a amené à son acquisition. Petit retour en arrière:

"Au cours de la seconde moitié du 18ème siècle, lorsqu'on a introduit une aiguille de secondes sur les montres de poche, on rechercha un dispositif permettant de l'arrêter. Au début, la solution fut d'arrêter le mouvement, à l'aide d'un petit levier.

Vers 1800-1840 on ajouta un mouvement complet pour les secondes, possédant son propre barillet, dont sa seule fonction était d'assurer la rotation de l'aiguille des secondes qui effectuait un saut toutes les secondes (sec. mortes).

Un premier chronographe (enregistreur de temps) fut inventé par Rieussec en 1821-22, il était doté d'un cadran tournant et d'un mécanisme d'inscription à l'encre qui faisait des points ou des traits sur le cadran. En 1832 Rieussec proposa un chronographe avec aiguille tournante et cadran fixe. Il fit également des chronographes de poche qui possédaient deux ensembles de rouages dont un pour la montre normale et l'autre pour le chronographe.
"

Source: http://www.horlogerie-suisse.com

La plupart des chronographes produits jusqu'à la fin des années sont à calibre mécanique à remontage manuel. Bien qu'en 1947, la société Lemania ait tenté de produire un chrono à remontage automatique, ce n'est qu'en 1969, que Zenith/Movado, le 10 janvier précisément, sort le désormais célèbre El Primero (pour plus d'informations, ICI). 2 mois plus tard, le consortium Büren-Hamilton, Breitling, Dubois-Dépraz et Heuer-Leonidas sort le calibre 11 Chronomatic, lui aussi à remontage automatique.

Le pays du Soleil Levant, ne peut rester en retard d'innovation, et c'est quelques mois plus tard de la même année 1969, en mai, que Seiko challenge les Suisses. Cette concurrence technologique s'est faite au travers du calibre 6139 à 12 lignes, composé de 21 rubis et disposant d'une indications du jour, de la date et d'un compteur totaliseur de 30 minutes.

Un an plus tard, en 1970, sort le calibre 6138. En réalité, ce nouveau calibre repose sur le même mouvement de base que son prédécesseur, avec néanmoins quelques nouveautés comme l'apparition d'un compteur totalisateur de 12h et surtout d'un remontage manuel additionnel en sus du remontage automatique.

Cette montre est donc une vraie prouesse technique et prend donc toute sa dimension à la lumière de son histoire.

Quelques publicités d'époque issues du catalogue Seiko:





La boite:


Le boitier est en acier inoxydable et possède un diamètre de 40 mm hors couronne, 42 mm couronne incluse.

Il est massif mais passe excellemment bien sur mon poignet. Cette montre dégage une robustesse très intéressante et sa forme est très particulière. C'est en effet un mix d'arrondi sur les côtés gauche et droit, et carré sur le nord et le sud de la boite





Le cadran:

C'est un cadran aftermarket. En effet, après validation du n° de série de la montre, celle-ci a été produite en décembre 1975, mais le vendeur m'a bien précisé que le cadran n'était pas d'origine. Il est d'un bleu qui n'est pas sans rappeler ma Longines HC:



Il est d'une lisibilité extraordinaire. Plutôt très chargé, mais c'est aussi ce qui m'a plu. Au niveau des détails, on remarque que les index ne comportent aucun chiffre arabe ou romain. Seuls les registres à 12h et 6h possède des chiffres arabes, nous y reviendrons. Les dits index sont appliqués et présents au niveau des minutes: 5, 10, 20, 25, 35, 40, 50 et 55. On peut voir que les index mineurs des minutes sont plus fins:



Chaque minute est elle-même divisée en 1/5 d'index.

Les index mineurs sont peints en couleur blanche et non luminescents.

Au niveau de la littérature, à 9h, l'inscription "SEIKO" en majuscules et dessous "Speed-Timer" en lettres minuscules, les 2 inscriptions sont de couleur Or:



A noter qu'il existe 2 autres versions de cadran avec les inscriptions "Seiko 5 Sports Speed-Timer" ou "Seiko Chronograph automatic":





Crédit Photo: Google

A droite de l'axe des aiguilles, est représenté ce logo: . Après recherche auprès des spécialistes donc un ancien forumeur d'ici, il apparait que c'est le sigle de Suwa Seikosha, unité de fabrication à l'époque, en concurrence/partenariat avec Daini Seikosha (crédit information: Alemmar)

Dans les parties sud ouest et sud est du cadran, on découvre les inscriptions: "Japan 6138" et "-0045T":



La montre est par ailleurs pourvue d'un autre complication, en plus du chronographe, le quantième. Ce dernier se présente sous la forme d'un double guichet pour un affichage du jour et de la date sur deux disques distincts à fond noir. Les 2 guichets sont de forme rectangulaire et séparée par une partie du cadran.

La fenêtre du jour laisse apparaître les trois premières lettres du jour de la semaine en anglais ou en kanji:



Enfin, ce qui fait la spécificité de cette montre et lui confère un look automobile certaine, est la présence au nord, à 12h et au sud du cadran, à 6h, de 2 registres/compteurs, de forme carrée:





Les 2 registres sont de taille identique. Celui qui est situé au nord du cadran, à 12h correspond aux heures du chronographe affiche un total de 12 unités avec indication des index pour chaque demi-heure. Les chiffres 3, 6, 9 et 12 sont inscrits en lettres noires.

Le second compteur, situé, lui à 6h renseigne sur les minutes du chronographe avec un double affichage 30mn et 60mn.

Les chiffres 30/60, 10/40 et 20/50 sont écrits avec la même police de caractère que le compteur des heures. Les chiffres 40/50/60 sont de couleur jaune.

Les aiguilles:



Les aiguilles sont elles-aussi, aftermarket, ce qui fait qu'elles brillent très nettement dans l'obscurité. Les heures et minutes sont de type "bâton", la trotteuse des secondes est de couleur rouge, ainsi que les aiguilles des 2 compteurs. A noter qu'il n'y a pas de compteur des secondes, donc pas de stress au niveau de l'avance/retard tongue

La remise à zéro du chrono se fait de manière douce et précise.



La glace:

Elle ressort très légèrement de la lunette, est d'origine et ne présente aucun poc ni rayure, en somme un excellent état. Matière minéral, je ne sais pas si à l'époque, le hardlex était déjà monté sur les montres de Seiko.



La glace est cerclée d'une lunette avec échelle tachymétrique de couleur bleue. Les index sont de couleur blanche.

La couronne:


La couronne est située à 3h et non-vissée, elle est dentelée sur tout son pourtour, elle n'est pas siglée.

Cette même couronne autorise aussi le remontage manuel du calibre de la montre.

La couronne peut être tirée de deux crans pour permettre un double réglage de la date, du jour (1er cran) ou du temps (2ème cran).



Les poussoirs sont au nombre de deux. Ce qui est très intéressant, après plusieurs observations c'est que le poussoir du haut est situé légèrement au dessus de l'index des 2h, il est donc assymétrique, alors que le second est placé dans l'axe exact de l'index des 4h. La surface d'appui est plate.

L'utilisation de ces poussoirs est très classique: le premier à 2h, permet le lancement, l'arrêt du chronographe ainsi que la reprise de celui-ci, et le second à 4h permet la remise à zéro de l'ensemble des aiguilles de couleur rouge des registres:



Le fond:

Le fond est vissé avec 6 encoches également réparties. Il est assez endommagé par les rayures d'usage des précédents propriétaires:

.

Sont gravées les inscriptions suivantes en majuscules:

- SEIKO),
- WATER RESISTANT,
- le numéro de série 503965,
- le lieu de fabrication JAPAN A,
- le symbole présent sur le cadran évoqué plus haut,
- la matière de la boite STAINLESS STEEL,
- et enfin la référence du calibre et du modèle 6138-0030

L'intérieur du fond est aussi usé:





Le calibre:

Le calibre est donc un 6138 qui présente comme spécificité de posséder une roue à colonne:





Pour les puristes, voici les spécifications techniques sur calibre:



Crédit Photo: http://www.pmwf.com

Conclusion:

En attente d'un bracelet plus typé "course automobile", j'ai monté un cuir cordovan de couleur marron. Il est également à noter qu'en 2012, Seiko a sorti un hommage de sa montre d'époque:



Crédit Photo: Seiko

Pour terminer quelques images de cette montre au final, très technique et terriblement d'époque.







Merci pour votre attention Wink






Dernière édition par Cédric 38 le Jeu 27 Juin - 11:34, édité 1 fois

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Invité le Jeu 27 Juin - 11:02

Il manque un bout à ton texte là Wink...

Et pour ceux que ça intéresse, il y eut autrefois une discussion sur la paternité du premier calibre chrono auto... ici :
http://www.forum-mdp.com/t10785-chronograph-seiko-le-mal-aime

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par bathy le Jeu 27 Juin - 11:13

Tu nous fais la revue en teaser ? Laughing
avatar
bathy
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3071
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Invité le Jeu 27 Juin - 11:15

bathy a écrit:Tu nous fais la revue en teaser ? Laughing

:rigole:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par dante le Jeu 27 Juin - 11:48

chouette revue, par contre pas mal de tes photos ne passent pas on dirait !

_________________
Quelques forums quand on en a marre des montres et des poissons:
http://bdtrash.forumdediscussions.com/ le Forum des BD où les méchants, les fainéants, les fourbes gagnent à la fin et les gentils paient cher leurs bons sentiments !
http://www.nanarland.com/ le site des mauvais films sympathiques
www.maitre-eolas.fr Journal d'un avocat - Instantanés de la justice et du droit
ttp://maitremo.fr/ Petite chronique judiciaire, ordinaire et subjective, qui se développera quand elle le pourra, par un avocat au Barreau de Lille
avatar
dante
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 8866
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 11:49

dante a écrit:chouette revue, par contre pas mal de tes photos ne passent pas on dirait !

Etonnant, je les vois toutes scratch Je suis en configuration Mac et navigateur Firefox (info modo)

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Franc38 le Jeu 27 Juin - 12:13

Pareil pour moi :
très bonne revue, bien documentée... Mais une partie des photos ne s'affiche pas chez moi (enfin au bureau, mais il y a tellement de pare-feu, filtrages, etc. ici, que je ne sais si c'est général).

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 12:16

Merci de l'information les gars, snif....Very Happy

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par shaolin_themonk le Jeu 27 Juin - 12:21

une revue incroyable, je suis une nouvelle fois impressionné :shock:merci
avatar
shaolin_themonk
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 747
Age : 41
Localisation : dans les Alpes
Date d'inscription : 16/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Invité le Jeu 27 Juin - 13:22

Cédric 38 a écrit:
dante a écrit:chouette revue, par contre pas mal de tes photos ne passent pas on dirait !

Etonnant, je les vois toutes :scratch:Je suis en configuration Mac et navigateur Firefox (info modo)

C'est surtout que toi, elles sont déjà chargées dans le cache du navigateur ou forum, donc tu ne vois pas nécessairement ces défauts là Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Invité le Jeu 27 Juin - 13:24

Dans mon cas, une seule photo n'apparaît pas, celle de la couronne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 13:32

Ok merci pour l'info Lionel Wink

Tentative alors:


_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Invité le Jeu 27 Juin - 13:41

Ce n'est pas cette photo qui ne passe pas mais celle juste avant...

Après ce texte : La couronne peut être tirée de deux crans pour permettre un double réglage de la date, du jour (1er cran) ou du temps (2ème cran).
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 13:47

OK, merci beaucoup Lionel :japon:


_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par benc le Jeu 27 Juin - 14:14

Superbe revue, respect :japon:

La date en kanji ça a du charme quand même !

Ben
avatar
benc
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2278
Age : 36
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 14:18

benc a écrit:Superbe revue, respect :japon:

La date en kanji ça a du charme quand même !

Ben

Venant de toi, je suis honoré :bisou2:

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par bathy le Jeu 27 Juin - 15:30

Très belle et complète revue
Merci
avatar
bathy
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 3071
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par logan le Jeu 27 Juin - 18:33

Superbe cheers
J'adore ces vieux chronos Seiko !

_________________
Croire et oser
avatar
logan
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 4315
Age : 56
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Franc38 le Jeu 27 Juin - 19:25

Bon, alors, avec un peu de recul, ça donne quoi pour la tenue de l'heure ?

(ce qui risque de me faire bisquer, vu qu'extérieurement ton calibre semble en moins bon état que le mien Wink )

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par enzo le Jeu 27 Juin - 19:35

Superbe travail Cédric, la revue est très bien documenté et très agréable à lire !
Merci pour la découverte de ce chrono vintage, je ne connaissait pas ce modèle.
J'adore également la date en kanji, .....et au risque de me répéter
....le bleu c'est beau....drunken drunken drunken drunken

_________________
- Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole...
A.Pousse
Les ruptures, les retrouvailles: Les fluctuations de la fesse.
- C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
F.Blanche
avatar
enzo
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2657
Age : 42
Localisation : Devant l'écran.....(Montech 82)
Date d'inscription : 16/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par p@tek le Jeu 27 Juin - 20:11

Très belle petite Cédric, des vintage comme j'aime, ces anciennes seiko sont très sympa. Très jolie photos, mais avec toi je suis habitué :trinque2:
Profites en bien elle est très mignonne.

_________________


"My watches? Wear them in fucking good health et enjoy them fucking hard" :gourdin:
avatar
p@tek
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 7144
Age : 38
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Cédric le Jeu 27 Juin - 20:28

Franc38 a écrit:Bon, alors, avec un peu de recul, ça donne quoi pour la tenue de l'heure ?

(ce qui risque de me faire bisquer, vu qu'extérieurement ton calibre semble en moins bon état que le mien Wink)

Je te rassure, elle est pas au top la Kakume, vivement le chronocomparateur mais elle me fait du +50 secondes entre hier 17h13 et aujourd'hui, 17h13, validation des intervalles via Time is tongue

_________________
"Beaucoup de choses que les paresseux estiment irréalisables peuvent être accomplies si l'on ose - Tacite"
avatar
Cédric
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 9043
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Franc38 le Jeu 27 Juin - 20:37

Oui. ça dérive mais c'est largement dans les intervalles de réglage, donc tu dois pouvoir arranger ça (enfin, attends quand même un moment qu'elle se stabilise, surtout qu'elle n'a peut-être pas tourné depuis un bout de temps, la vieille Wink )

_________________
live and let live... or die ?
avatar
Franc38
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 7243
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par PépéO2 le Jeu 27 Juin - 21:34

Merci pour ta revue incroyablement documentée et bravo pour ce choix très intéressant :right:

J'oubliais : tes photos sont magnifiques !
avatar
PépéO2
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1350
Age : 46
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Michoclo le Jeu 27 Juin - 22:38

Encore une superbe revue Cédric, pour une vintage nippone qui ne l'est pas moins !
Ton travail de documentaliste est comme d'hab au TOP :right:
C'est vrai que ce bleu est BOOOOOO :amour1:, et qu'il me ferai presque oublier ces compteurs carrés.....:désolé:
Bref, une très belle prise !

_________________
Un p'tit tour sur mon Photoblog ? Bonne visite....  pirat
avatar
Michoclo
Cetorhinus maximus
Cetorhinus maximus

Nombre de messages : 1173
Age : 65
Localisation : Martinique
Date d'inscription : 02/09/2010

http://www.claudemichaud.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kakume - Revue de ma Seiko 6138

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum