TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Message par Jean-Michel le Lun 18 Juin - 20:46

Présentation
:


La montre
est vendue dans un coffret "plongeur" proposé en option.
Ce coffret en cuir contient :


- la montre sur bracelet métal,

- un bracelet caoutchouc parfumé àla vanille (sic !) ,

- une extension de bracelet pour combinaison néoprène ,

- un outil de démontage des bracelets Bergeon ,

- quelques barettes de rechange

- une table de décompression PADI







Technique
:

Chronographe automatique de plongée
Mouvement : Calibre 60
TAG-Heuer , base ETA 2892a2 avec plateau Dubois Depraz Spécifique

Spécificités techniques : Etanche 500 mètres

Chronographe utilisable sous l'eau juqu'à profondeur max.

Chronographe avec totaliseur central des minutes Lunette tournante verrouillable

Valve hélium automatique



Premières impressions :
L'Aquagraph est une montre massive 44 mm de diamètre hors couronne et surtout 16 mm d'épaisseur

: c'est presque le volume d'une Panerai .
Le boîtier acier est entièrement satiné ce qui lui donne une apparence d'outil sans luxe ou clinquant. Le fond est naturellement vissé (ouvrable avec un outil standard) et comporte une gravure avec casque de scaphandrier

Le verre saphir plat (anti reflet uniquement à l'intérieur) est de relativement petit diamètre : 29,5 mm ce qui réduit la taille de la montre visuellement Les poussoirs du chronographe sont gainés de caoutchouc et l'action du chronographe est particulierement douce pour un chronographe modulaire que cela soit pour l'enclanchement
du chrono ou de la remise à zero


En détail :

Au porté le poids se fait bien sûr ressentir pour les allergiques aux montres lourdes, l'option bracelet caoutchouc allège la montre, mais cela reste une pure sportive peu compatible avec un costume ... mais elle n'est définitivement pas faite pour cela.

Dès les premières utilisations on constate que cette montre a été avant tout concue pour la plongée, il est évident que TAG Heuer a écouté de vrais plongeurs pour proposer des fonctions spécifiques.

Au delà de son étanchéité record (bien inutile en plongée loisir) c'est par de nombreux petits détails que cette TAG s'affirme comme une vraie plongeuse :

1°) L'Aquagraph propose bien sûr la possibilité d'actionner le chrono sous l'eau, comme tout VRAI chronogrpahe de plongée ... Cela peut paraître évident mais peu de fabricants spécifient cette fonction !

2°) La montre est dotée d'un totaliseur de minutes central : une deuxieme aiguille qui totalise les minutes, non pas sur un petit compteur comme la plupart des chronos, mais sur le cadran : la lecture des temps en est grandement facilité, non seulement par ce que l'aiguille offre une lecture plus instantanée (sur 60 minutes) mais aussi parce qu'aucune aiguille ne vient occulter un petit compteur au moment ou l'on en a le plus besoin.
Le totaliseur central introduit la première fois par Omega sur son mouvement 1040 a ensuite été popularisé par le Lemania 5100, depuis l'arrêt de fabrication de ce dernier rares sont les montres qui
en sont equipées. C'est pourtant la façon de loin la plus lisible d'afficher un temps : cela est d'autant plus utile sur un chronographe destiné a la plongée.

3°) La lunette tournante est sécurisée : il faut pousser sur celle-ci pour pouvoir la tourner, ce système garantit que la lunette ne tournera pas
pendant une plongée.

4°) la couronne comporte un témoin visuel de vissage : si la bague rouge apparait sous
la couronne cela veut dire que celle-ci n'a pas correctement été vissée : quand on sait que de nombreuses noyades de montres proviennent
de couronnes mal ou pas vissées on comprend l'interet de cette petite bague sur une plongeuse.

5°) la lisibilité nocturne ou en faible eclairage est excellente y compris pour voir les temps chronométrés ce qui est tres rare sur un chronographe

6°) le bracelet métal est un des plus solides et des plus surs qu'il m'ait été donné de voir, il a une extention intégrée ce qui permet de porter la montre sur la combinaison néoprène.

D'autres caractéristiques proposées flattent d'égo du propriétaire ou font parler au bar du club de plongée (à moins que vous ne soyez plongeur commercial ou tekkie acharné) ... son étanchéité
exceptionelle et sa valve hélium automatique, sans oublier son indicateur jour/nuit sur 24 heures pour les plongeurs en caisson.




A l'usage
:

La montre est un monstre "à la ville" et sera plutot àréserver pour un usage sportif ou aquatique. Elle résiste très bien aux coups et chocs de la vie quotidienne grâce à sa finition matte (ou les rayures se voient moins) et à sa lunette tres massive qui protège la montre.

il est à noter que la lunette résiste particulièrement bien aux chocs contrairement à de nombreuses plongeuses qui proposent un insert en aluminioum anodisé qui s'abime, se raye et surtout se corrode
rapidement à l'eau de mer.

En plongée : la montre se porte facilement sur une combinaison néoprène (bien que l'extension bracelet métal soit un peu juste sur une 7 mm, mais parfaite sur une 5 mm), par contre je déconseille
l'utilisation du bracelet caoutchouc avec son extension qui ne m'a pas convaincue au niveau sécurité...

La lunette tournante est un peu dure àfaire fonctionner avec des gants mais on est sûr qu'elle ne bougera pas, la lisibilité de la montre est excellente quelles que soient les conditions (testée lors d'une plongée à... 30 cms de visibilité !) et le chronographe est tres facile à actionner sous l'eau. Comme décrit plus haut, la lecture des temps chronométrés s'avère excepionnelle grâce au totaliseur central. A noter le choix judicieux des couleurs des aiguilles sur l'Aquagraph, le jaune restant lisible même à une profondeur assez importante.

Les poussoirs gainés de caoutchouc ne sont pas des "pièges à sable" comme sur la plupart des autres chronos et la couronne ne crisse pas après un bon rinçage.

Les cornes perçées permettent de retirer rapidement le bracelet, bien utile pour passer sur caoutchouc ou pour rincer à fond la montre après une utilisation à l'eau de mer (TAG a pensé à tout avec son jeu de barettes et l'outil à demonter le bracelet)


Précision
:

Apres plus de 6 mois d'usage intensif la montre a assez peu souffert même si de nombreuses micro-rayures peuvent etre observées, la couronne, les poussoirs et la lunette ne souffrent d'aucune usure. Malgré l'usage intensif elle tient parfaitement l'heure.

la précision de la montre est excellente : entre 2 et 3 sec jour au porté, vérifié au chronocomparateur, constant depuis 6 mois :

elle rentrerait dans les spécifications du COSC alors que la montre n'est pas certifiée chronomètre.


Conclusions
:

La TAG Aquagraph ouvre bien sûr le débat de l'utilité d'une montre de plongée aujourd'hui : au fait à quoi cela sert une vraie montre de plongée ?

Aux temps antiques des plongées avec table de décompression la montre était un instrument de mesure vital au même titre qu'un profondimètre,
aujourd'hui ce temps est révolu et l'ordinateur de plongée a remplacé les tables au plus grand plaisir des plongeurs.

L
es montres de plongée sont donc devenues des accessoires.

Pourtant en cas de panne d'ordinateur (très rare heureusement) elles peuvent être d'une vraie utilité et dans ce cas on ne regrette pas une montre dédiée.

La mode porte les montres de plongée et dans cette grande famille, très peu de montres ont été réellement concues pour un vrai usage :

la TAG Aquagraph fait exception, c'est un VRAI outil de plongée, pensé a 100% pour cette activité.

Cela implique des concessions tant en taille qu'en esthétique et je pense que cette montre ne séduira avant tout que des plongeurs, car contrairement à
une Rolex Submariner ou une Omega Seamaster elle n'a ni la réputation, ni l'aura, ni le côté "passe-partout" de ces dernières : la TAG est un outil exclusif et sans concession.

Si l'analogie automobile était à faire une Seamaster serait le Range Rover de la montre alors que l'Aquagraph en serait le Defender.
L'amateur de montres et de belle horlogerie lui reprochera son mouvement ETA 2892a2 et chronographe
modulaire et regrettera une décôte importante des TAG et son utilisation exclusive.

Le plongeur appréciera l'un des meilleurs chronographe de plongée du marché : robuste, àl'excellente lisibilité.




Les Plus
:

Outil dédié à la plongée
Totaliseur central des minutes, quand on y a goûté on se demande pourquoi plus de chronographes ne l'ont pas

Robustesse et précision

Lisibilité de jour comme de nuit

Qualité générale et en particulier du bracelet métal

Les Moins
:

Montre "exclusive"

Mouvement "banal" ETA

Extention plongeur à revoir complètement ! un bracelet long serait nettement plus adéquat (et si possible a "soufflet" pour compenser la compressibilité de la combinaison)

Prix du neuf et coffret "plongeur" en option

Une fragilité connue du pas de vis de la couronne, et une vraie bataille pour la prise en charge en service après vente : bataille gagnée de haute lutte après pas loin de 6 mois ....



[color=Black][/color
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Message par raman le Lun 25 Juin - 12:36

slt JM,
Très belle cette aquagraph!
A propos, est-elle déjà rentrée du SAV? En effet, j'avais pu suivre le début de l'épisode dans lequel tu expliquais combien tu avais eu du mal à faire passer ta montre sous garantie pour un problème de couronne si je ne m'abuse.
avatar
raman
Carcharhinus longimanus
Carcharhinus longimanus

Nombre de messages : 150
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Message par Jean-Michel le Lun 25 Juin - 15:23

raman a écrit:slt JM,
Très belle cette aquagraph!
A propos, est-elle déjà rentrée du SAV? En effet, j'avais pu suivre le début de l'épisode dans lequel tu expliquais combien tu avais eu du mal à faire passer ta montre sous garantie pour un problème de couronne si je ne m'abuse.

oui elle est ENFIN rentrée de SAV apres un combat de haute lutte pour la faire prendre en garentie : impec le boulot a été parfaitement fait avec un nouveau modèle de couronne a priori modifié pour ne plus avoir le problème
JM

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Message par Invité le Lun 25 Juin - 16:57

Voila une revue comme j'aime en lire: des specs, des photos, de l'essayage, les points forts et faibles...Vraiment un sacré morceau cette TAG!
Et quand on voit ça, voila de la visibilité nocturne, impecc!!


:whoo:

(Le prix? )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Message par Jean-Michel le Lun 25 Juin - 18:28

alemmar a écrit:Voila une revue comme j'aime en lire: des specs, des photos, de l'essayage, les points forts et faibles...Vraiment un sacré morceau cette TAG!
Et quand on voit ça, voila de la visibilité nocturne, impecc!!
:whoo:

(Le prix? )

(trop) chère en neuf AMHA : au alentours de 2600 .... MAIS bonne décote a l'occase comme toute les TAG , compter 1500 à 1700 d'occase

JM

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TAG Heuer Aquagraph 2000 : la revue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum