Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Jean-Michel le Lun 18 Juin - 20:21

Historique :

Peu de non-plongeurs connaissent la marque Doxa, cette marque a pourtant eu une immense réputation dans le milieu de la plongée dans les années 1970.

Doxa a été fondé en 1889 par Georges Ducommun au Locle. Borel et Doxa se groupent pour former le groupe Synchron en 1968 et la marque fut vendue à Aubry Frères en 1978. Apres la crise du Quartz, la marque fut rachetée dans les années 90 par la famille Jenny.

C'est en 1964 que Doxa décide de créer une montre dédiée à la plongée, projet dirigé par Mr Urs Eschle et le plongeur Claude Wesly. Mr Eschle désirant une montre particulièrement lisible sous l'eau fait procèder des tests dans le lac de Neuchatel qui aboutirons à l'adoption du fameux cadran orange.

En 1968 Doxa dépose le brevet de la lunette avec table de décompression et en 1969 Doxa propose la toute première montre equipée d'une valve à l'hélium pour les plongeurs à saturation (la Doxa Conquistador).

Afin de tester sa nouvelle montre Mr Eschle contacte JY Cousteau en 1968 (à l'epoque membre du conseil d'administration de la Spirotechnique et président de sa filiale Américaine US Divers) Apres essai par l'equipe Cousteau la montre fut intégrée au catalogue d'équipements US Divers et commercialisée dans son réseau de vente aux USA : plus de 4000 montres furent achetées par US Divers à Doxa.

Il n'est donc pas étonnant de voir couramment cette montre au poignet des membres de l'equipe Cousteau dans ses différents films : citons les plongeurs JY Cousteau et son fils Philippe, Albert Falco, Bernard Delmotte et Raymond Coll utilisateurs fréquent d'une Doxa Sub 300T


Jacques Yves Cousteau et sa Doxa Sub 300T


Doxa Sub 300T Sharkhunter des années 70 (crédit photo Pete Millar)

Présentation :

La montre est vendue dans un tube aluminium, un clin d'oeil sympathique au monde de la plongée, l'emballage contient :

- la montre sur bracelet métal,

- une carte de garantie ,

- une CD Rom mode d'emploi,

- un tournevis permettant le reglage du bracelet.



Technique :

Montre automatique de plongée

Mouvement : ETA 2824 finition "Top" (le grade juste inférieur à celui certifié COSC)

Spécificités techniques :

Etanche 750 mètres

Lunette tournante avec table de plongée indiquant le temps de plongée sans décompression en fonction de la profondeur (Doxa avait breveté cette lunette en 1970)



Premières impressions :

La Doxa sub est une grande montre de 45 m de diamètre mais relativement peu épaisse: 13,5 mm, on remarque tout de suite au porté le bracelet "grain de riz" souple et confortable

Le boîtier acier inox 316L est satiné avec quelques zones polies, les flancs et la lunette extérieure. Le bracelet est entièrement satiné sauf les flancs.

Le fond est vissé (ouvrable avec un outil standard) et comporte une gravure avec le poisson de la famille Jenny (propriétaire de la marque) ainsi que les gravures habituelles spécifiant l'étanchéité, le numéro de brevet de la lunette et le numéro de série de la montre (toutes les Doxa Sub sont des séries limitées : celle-ci à 5000 exemplaires)

Le verre saphir plat (anti-reflet uniquement à l'intérieur) est de 31 mm. La couronne est vissée et comporte elle aussi le logo au poisson.







En détail :

Au porté la montre est très confortable malgré sa grande taille, sa relativement faible épaisseur et le confort de son bracelet contribuent à la faire oublier. C'est plus son esthétique atypique qui la fera remarquer, très typée 70s elle ne laisse pas indiférente... bien que mon choix se soit porté sur la plus "sobre" des Sub 750T, la professional étant Orange et la Sea Rambler Argent.

La finition de la Doxa est bonne, sans atteindre les sommets de marques plus prestigieuses et connues. On ne peut formuler de critiques particulières à ce niveau. La boucle déployante est en acier massif et l'extension de bracelet facile à manoeuvrer.

Son étanchéité est bien sur "record" bien dans la mode actuelle, il est quand même à noter que les Doxa ont toujours proposé des etanchéités exceptionnelles de 300 à 1000 mètres et cela dès les années 70 ... caractéristique bien peu utile en plongée, mais tant qu'elle ne rend pas la montre monstrueuse ...

La lunette tournante unidirectionelle sur 120 clics est facile à manier, même avec des gants et comporte un repère lumineux.

Cette lunette est une des caractéristiques marquantes des Doxa, elle indique au plongeur la profondeur maximum pour une plongée sans paliers. Ce modèle de Doxa à une échelle graduée en pieds, quelques Doxa anciennes etaient aussi proposées en mètres. La table qui a servi de référence est la US Navy 1970 : table assez peu conservatrice et surtout présente sur cette montre à titre historique.

La Doxa utilise du Superluminova pour assurer une visibilité nocturne, celle-ci est excellente pour les aiguilles mais il semble que le cadran aurai mérité une épaisseur un peu plus importante de pâte lumineuse pour assurer une lecture nocture optimale. La lecture de nuit ou sous l'eau est bonne mais n'atteint pas les références en la matière (Seiko Diver ou Omega Seamaster)







A l'usage :

La montre est bien sûr "typée" et de dimension imposante. C'est avant tout une montre à usage sportif et plongée.

Elle a été testée en plongée en Aout 2006 : plongées Mer et Rivière aux conditions de visibilité et de température variables et jusqu'à une profondeur de 42 mètres. Portée en continu un mois durant en alternant les hautes températures estivales (jusqu'a 40°C) aux refroidissements brusques de la plongée (12°C).

Sa résistance aux coups et petits chocs aussi bien en plongée qu'en usage sportif est excellente, seules quelques micro rayures sont à noter sur la partie brillante de la lunette et quelques rayures sur la boucle. La lunette protège efficacement le verre saphir et la boîte, avec son profil particulier, est peu exposée aux chocs, la couronne est bien protégée par la boîte.

La montre se porte facilement sur la combinaison de plongée quelle que soit son épaisseur (bien qu'un peu large sur une combinaison de 3,5 mm : parfait sur une 5 et 7 mm). Il n'existe pour l'instant pas de bracelet caoutchouc Doxa pour cette montre mais il sera proposé dès Septembre 2006.

La lisibilité sous l'eau est excellente, je craignais un peu l'aiguille des minutes orange à profondeur importante (le rouge et le orange etant absorbés en profondeur). Le orange parait terne mais l'aiguille surdimensionnée reste parfaitement visible quelles que soient les conditions d'éclairage.

Pas d'introduction de sable ou de corps étranger dans le mécanisme de lunette tournante bien protégé, mais nécessite un rinçage soigné pour faire sortir l'eau salée sous la lunette, le bracelet n'est pas non plus un "piège a sable" et se rince très facilement.

L'étanchéité de la montre à été parfaite durant les tests, bien que les chocs thermiques ne lui aient pas été épargnés, ni les mises à l'eau un peu "sportives" ... mais c'est ce que l'on peut attendre d'une montre de plongée.







Précision :

Apres 1 mois d'usage tres intenssif en mileu poussièreux et en plongée la montre à très peu souffert et tient très bien l'heure : +25 secondes sur 30 jours d'essai intensif

La précision de la montre testée au Chronocomparateur est excellente : entre +0,5 et +1 sec jour : elle rentrerait facilement dans les spécifications du COSC alors que la montre n'est pas certifiée chronomètre (il existe une variante de la Doxa Sub 750T certifiée).

Malgré le manque de "noblesse" de son mouvement la Doxa est une montre précise et restistante.



Conclusions :

Une montre qui s'adresse bien sûr aux plongeurs nostalgiques, à l'époque où les montres etaient d'indispensables compagnons. Ré-edition fidèle à l'original, l'esthétique typée 70s peut rebuter certains clients.

Rares sont les ré-éditions "collant" à ce point à l'original même dans le détail (Forme de la boîte, esthétique du bracelet, forme des aiguilles, lunette avec sa table de décompression ancienne).

Notons pour les détracteurs du choix de mouvement (ETA 2824) que les Doxa d'origine etaient elles aussi equipées de mouvements ETA : la Sub 300T avait un mouvement ETA 2472 et la Sub 600T un ETA 2872 (date rapide) tous les deux ancètres du mouvement actuel

Le collectionneur de montres préfèrera surement la version vintage, mais le plongeur trouvera dans cette ré-édition une montre au doux parfum rétro, efficace et robuste, tout à fait compatible avec un usage plongée intensif. L'amateur de montres sportives y trouvera une montre "différente" et peu commune.

Les Doxa Sub ne sont commercialisées qu'à travers le site web : http://www.doxa.ch , limitant leur diffusion à quelques passionnés



Points Forts / Points faibles

Les Plus :

Une ré-édition très proche de l'originale des années 70

Une vraie montre de plongée et utilisée par les plongeurs : plus de 50% des propriétaires de Doxa modernes sont plongeurs ! source forum officiel Doxa

Robustesse et précision

Lisibilité diurne

Bonne qualité et excellent bracelet

Tres bonne tenue à la cote en occasion

Montre peu commune à la diffusion limitée

Les Moins :

Montre "typée" on aime ou on déteste

Manque de notoriété de la marque hors du milieu de la plongée

Mouvement "basique" ETA 2824 (mais à la bonne finition)

Luminosité des index du cadran

Prix relativement élevé en regard de la notorièté



avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Invité le Lun 18 Juin - 20:30

Texte :20/20
Mise en page : 20/20
Photos: 21/20

exemplaire! Des progrès à faire pour les autres...ça va être dur..."je l'aurai, un jour, je l'aurai!" Shocked

Très belle montre, magnifiée par ta revue. Doxa devrait te verser des dividendes!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Jean-Michel le Lun 18 Juin - 20:32

alemmar a écrit:Texte :20/20
Mise en page : 20/20
Photos: 21/20

exemplaire! Des progrès à faire pour les autres...ça va être dur..."je l'aurai, un jour, je l'aurai!" Shocked

Très belle montre, magnifiée par ta revue. Doxa devrait te verser des dividendes!

arf n'en parle pas a Dirty Harry, cette revue a fini par le convaincre et il a acheté le même Razz

merci pour les compliments c'est trop Embarassed

JM
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par DirtyHarry le Lun 18 Juin - 21:19

Jean-Michel a écrit:
arf n'en parle pas a Dirty Harry, cette revue a fini par le convaincre et il a acheté le même Razz

merci pour les compliments c'est trop Embarassed

JM

Mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire.... ah je vous jure.... fais le malin JM.... lol!
Celle là, ce n'est pas toi... en revanche tu as achevé de me rassurer sur comment l'obtenir, et ça a été vite réglé par la suite!

Alors voici ma mienne à moi, la même que JM à la gravure du numéro de série près:


DH
avatar
DirtyHarry
Galeocerdo Cuvier
Galeocerdo Cuvier

Nombre de messages : 933
Age : 40
Localisation : Quelque part à l'est....
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Jean-Michel le Lun 18 Juin - 21:24

DirtyHarry a écrit:
Jean-Michel a écrit:
arf n'en parle pas a Dirty Harry, cette revue a fini par le convaincre et il a acheté le même Razz

merci pour les compliments c'est trop Embarassed

JM

Celle là, ce n'est pas toi... en revanche tu as achevé de me rassurer sur comment l'obtenir, et ça a été vite réglé par la suite!

Alors voici ma mienne à moi, la même que JM à la gravure du numéro de série près:


DH

non non c'est vrai ce n'est pas moi qui l'ai convaincu mais "achevé de me rassurer sur comment l'obtenir" .... j'adore la mauvaise fois du plongeur ! Razz
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Invité le Dim 15 Mar - 20:19

ou peut on acheter une doxa ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Invité le Dim 15 Mar - 20:36

uniquement en ligne chez Doxa me semble-t-il...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doxa Sub 750T Sharkhunter : la revue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum