Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Sam 18 Sep - 21:52

Suite du post Description d'un carnage horloger . J'ai voulu détailler ce sauvetage sous la forme d'un petit roman Wink

Un jour, une annonce de vente d'une Speed Pro à un prix raisonnable à la patine jaune des index m'attire. Je décortique les photos de l'annonce, elle me paraît saine à 1ère vue. Je téléphone au vendeur qui me dit qu'il l'a obtenue d'un échange et que ses poussoirs étaient alors totalement bloqués. Il me dit l'avoir confiée à un petit horloger sur Paris et que maintenant elle fonctionne parfaitement.

Nous faisons alors affaire, définissons le moyen de paiement et j'attends l'arrivée de la montre. Je la reçois rapidement. Les quelques défauts que je constate sur la montre sont bien ceux que j'avais observés sur les photos en grossissant. Tout baigne.

Déjà, après observation soigneuse à la loupe, un truc me dérange sérieusement : les aiguilles présentent de la peinture blanche écaillée qui se détache, tombe sur le cadran avec le risque de s'introduire côté mouvement. La raison en est le bourrin qui a enfoncé ces aiguilles avec un outil inadapté type brucelle et a écaillé la peinture des aiguilles à certains endroits.

Je prends alors contact avec la personne de confiance que j'appelle mon petit horloger et lui expose le problème. Il démonte alors l'ensemble et souffle les écailles de peinture après avoir détaché tout ce qui était détachable des aiguilles et qui risquait de se loger rapidement dans le mouvement vue la petite écaille de peinture déjà présentes sur le cadran. Il fait quelques petites retouches de peinture sans démonter les aiguilles et hop (facile à dire...) le tour est joué, je repars confiant avec ma montre au poignet.

Quelques jours plus tard je décide de surveiller la dérive de la montre sur le plan de sa précision. Question curiosité car même si elle prend 20s par 24h ça ne me pose pas de problème.

La nuit je la pose à plat avant de me coucher et je m'aperçois que le lendemain elle a pris l'équivalent de 1mn/24h... Bon, je la mets au poignet et pars au boulot avec. Je regarde quelques heures plus tard, et là, surprise ! elle retarde même ! Je continue l'observation et je constate qu'à plat elle avance dans d'énormes proportions et que au porté, couronne à 6h ou 3h, elle retarde beaucoup.

Interrogation ? Dubitatif je suis... J'en parle à l'horloger prêt de chez moi qui l'ouvre pour regarder déjà le mouvement à la loupe sans rien démonter et constate qu'il n'y a pas d'huile au niveau du balancier et de la roue d'échappement. Il en met en démontant le minimum et constate que l'écart de précision entre les positions se réduit considérablement... assez logique d'ailleurs, le frottement des pivots sur le flanc des rubis à sec en position 3 ou 6h engendre un freinage du mouvement.

A ce stade nouvelle interrogation ? Est-ce qu'il huile tout ce qui peut être huilé par le dessous sans démonter les aiguilles pour accéder de l'autre côté du mouvement, ou pousse t-il plus avant les investigations car nous pensons tous deux qu'en rester là ne fera que très peu repousser l'échéance d'un problème encore plus gros...

Je lui donne donc le feu vert de lui faire le grand jeu, la totale quoi... Je lui laisse la montre et repasse quelques jours plus tard pour connaitre son verdict.

Alors... l'absence d'huile ne s'arrêtait pas uniquement au balancier et à la roue d'échappement mais aussi au ressort de barillet qui fonctionnait totalement à sec. Il me fait toucher le ressort en glissant les doigts sur toute sa longueur et en effet je constate qu'il est facetté si l'on peut dire, révélateur me dit-il d'un fonctionnement à sec... En clair il est mort.

Apparemment ça ne ferait pas si longtemps que ça que le mouvement fonctionne en grande partie à sec, ce qui, corrélé à ce qu'a pu me dire le vendeur de la montre qui l'a échangée avec les poussoirs totalement grippés et confiée à un "horloger" parisien, concorderait...

Le manque d'huile n'est pas la seule surprise... une autre de taille nous attendait... Le boeuf, bourrin, glaude, dégénéré, résidu de fausse couche... qui s'en est occupé, a rippé probablement un tournevis sur les dents de la roue de centre et en a "bousillé" 3 ce fumier de lapin !! Donc et c'est cool... une roue de centre à changer... c'est vrai que ça pousse sur les arbres ces trucs là...



Alors résumons :

- La roue de centre à changer. Par la même occasion je pense changer aussi la chaussée car s'il y a eu évolution entre l'ancienne et la nouvelle pièce, je ne veux pas courir de risque avec le lanternage.
- Le ressort de barillet.
- J'en profite pour commander la véritable glace Omega en Hesalite car celle qui est installée n'est pas un modèle d'origine.
- Je me tâte pour la couronne et en commande une neuve tout de même.

1 semaine plus tard je reçois les pièces à la maison et apporte tout ça à mon petit horloger Wink qui va s'occuper de tout le reste sans omettre de huiler et graisser tout ce qui en a besoin !

Le remontage du mouvement n'a pas posé de problème particulier avec les pièces d'origine commandées.
Le changement de la glace a nécessité la dépose de la lunette pour nettoyage et travail dans de bonnes conditions, chose qui est faite.

Ouf ! on avance ! ou plutôt l'horloger avance !

Dernière étape, on essaie la couronne neuve. Ca déconne car déjà elle n'est pas identique à mon ancienne version géométriquement parlant même si la réf correspond et qu'elle est pourtant destinée à la Speed "Moonwatch". De plus elle est très serrante au niveau du joint avec le tube de boîte ce qui rend sa rotation quasi-impossible.
Curieux ce truc ? Y a t-il eu évolution du diamètre du tube de boîte ? ou ai-je reçu une mauvaise réf de couronne ? pourtant tout concorde... force est de constater que de toutes façons ça ne passe pas.

Finalement, cet essai n'aura été qu'un essai car j'avais dans l'idée de toutes façons de conserver la couronne d'origine qui en fait a son joint fonctionnel et qui colle parfaitement question patine avec la boîte évidemment...


Alors ? La conclusion de ce périple est depuis ce soir à mon poignet. Malgré toutes ces infortunes sa fin est heureuse grâce à celui que j'appelle mon petit horloger qui n'a pas ménagé ni son temps ni ses conseils ni sa peine. Une belle fin pour cette Speed Pro qui est repartie pour de nombreuses années de bons et loyaux services j'espère.


Récit du sauvetage d'une Speed Pro Speedpro-055_P1040374

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Speedpro-052_P1040373

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Speedpro-048_P1040329-1

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Speedpro-053_P1040368



Lionel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Sam 18 Sep - 22:01

Une histoire triste qui se termine bien, merci au magicien qui bosse super bien (marrant je porte ce soir ma 6309 qui est passée chez lui).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Sam 18 Sep - 22:45

Elle est superbe et en forme pour de nombreuses années :yes:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Jean-Marc le Dim 19 Sep - 7:32

Superbe histoire! Merci d'avoir pris le temps de nous la raconter.

Etonnant quand même ce mouvement sec et le coup de la couronne. Serait il possible qu'il s'agissent d'une boite de contrefaçon?


Jean-Marc
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 11591
Age : 43
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par rgil le Dim 19 Sep - 8:21

Superbe sauvetage horloger ! :bravo:

Je me souviendrai bien de la belle information qui nous a donné cette Omega.
Si la montre avance a plat et retarde verticale, avec des grands variations, :what: il faut penser à une possible manque d´huile. (ou le même type de variations et avec des grands différences de marche)

_________________
Rafa:    Absolument amateur

Je sais que je ne sais rien, mais cela, je ne sais pas comment je sais
rgil
rgil
Carcharodon carcharias (Modérateur)
Carcharodon carcharias (Modérateur)

Nombre de messages : 7635
Age : 61
Localisation : Aragón (Espagne)
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 10:02

rgil a écrit:Superbe sauvetage horloger ! :bravo:

Je me souviendrai bien de la belle information qui nous a donné cette Omega.
Si la montre avance a plat et retarde verticale, avec des grands variations, :what: il faut penser à une possible manque d´huile. (ou le même type de variations et avec des grands différences de marche)

Et ce qui est très parlant c'est que à peine l'horloger a t-il mis de l'huile au niveau du balancier et de la roue d'échappement que l'écart entre les 2 positions s'est immédiatement comblé. Comme quoi ce n'est pas pour rien qu'on ajoute de l'huile Wink

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 10:33

Jean-Marc a écrit:Superbe histoire! Merci d'avoir pris le temps de nous la raconter.

Etonnant quand même ce mouvement sec et le coup de la couronne. Serait il possible qu'il s'agissent d'une boite de contrefaçon?


Non, la boîte est bien d'origine et jamais retouchée mais j'ai déjà constaté des évolutions sur Omega quand on recherche des pièces détachées par exemple. La forme de la boîte n'est pas exactement la même non plus entre les modèles des années 2000 jusqu'à aujourd'hui et ceux des années 90 par exemple. Il suffit de regarder la hauteur de la zone satinée sur le côté de la montre rendant beaucoup plus fine son galbe dans les années 90 qu'aujourd'hui où elle parait plus massive au regard et ça je l'ai observé après de nombreuses heures de recherches sur le web à comparer les photos de carrure de nombreuses Speed Pro.

Il y a des passionnés qui tracent les années et les évolutions et qui donnent des tonnes d'infos sur la Speed Pro (on en connait Wink ) et moi j'aime bien regarder où les autres ont peu posé les pieds et il y a encore à faire car des incohérences sur la Speed Pro j'en ai vu malgré ma très faible expérience sur le sujet même au travers des extraits d'archive fournis par Omega, je pense qu'il y a encore beaucoup à dire sur ce chrono et lorsqu'on fouine du côté des pièces détachées on s'aperçoit aussi que des évolutions ne sont même pas tracées par un indice quand on commande la pièce. Un exemple simple en est la pièce de bout réf 633 pour le bracelet acier 1171/1 qui n'a strictement rien à voir en forme entre mon modèle et celui tout récent acheté par Ocedare et qui à mon avis ne sont pas compatibles entre nos bracelets... par contre c'est l'ensemble du bracelet qui l'est et pour certaines pièces détachées je pense que c'est la même chose :

- J'ai commandé une roue de centre et sa chaussée : OK tout s'est bien monté sur ma Speed. Par contre prises séparément ces 2 pièces auraient posées problème au montage du fait de leur ajustement semble t-il (peut-être une question de lanternage ?). D'ailleurs en indice Omega, on est passé de l'appellation H0 à H1 à une époque (ces indices se rapportent à une dimension normalement) pour la même référence de pièce et ça on ne le voit que sur la doc technique et encore pas toutes.

- Pour la couronne, je pense que c'est pareil. Comme Omega ne change jamais une couronne sans changer le tube de boîte, l'ensemble se monte. Par contre ces pièces prises séparément peuvent poser problème ? mais peut-être aussi n'ai-je pas commandé ou reçu la bonne couronne mais celle d'une Speed auto ou mid-size ? l'erreur est peut-être là aussi, j'avoue en être moins sûr pour cette dernière.

Je vais faire un post où je vais mettre des photos pour mettre en évidence cette fameuse finesse visuelle de la boîte avec une zone satinée dans les années 90 qui n'a rien à voir aux boîtiers modernes.


Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par time2tic le Dim 19 Sep - 11:42

comment t'as fait pour la commande des pieces Omega? (j'ai une seamaster deville qui aurait besoin de quelques pieces, notamment une aiguille des secondes).

_________________
Récit du sauvetage d'une Speed Pro T2tbanner2
time2tic
time2tic
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 12201
Age : 108
Localisation : Russie
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 11:53

Ils ont toutes les pièces détachées nécessaires ou quasi pour la speed Pro chez cousinsUK où j'ai ouvert un compte pour pouvoir ne serait-ce que consulter leur liste de pièce. Hyper-rapide (moins de 1 semaine) et prix très intéressant... )

http://www.cousinsuk.com/



Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par titus le Dim 19 Sep - 13:08

Belle remise en état!
Pour la couronne j'ai une bonne adresse si ça te dit... Wink

Fabrice

_________________
Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.
titus
titus
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 2974
Age : 44
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 13:38

titus a écrit:Belle remise en état!
Pour la couronne j'ai une bonne adresse si ça te dit... Wink

Fabrice

Merci beaucoup Wink mais celle d'origine fonctionne parfaitement et je veux garder le plus possible de pièces d'origine.

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 16:32

ouf !
sauvetage en bonne et due forme !! :bravo:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Jean-Marc le Dim 19 Sep - 21:58

micromeca a écrit:
Jean-Marc a écrit:Superbe histoire! Merci d'avoir pris le temps de nous la raconter.

Etonnant quand même ce mouvement sec et le coup de la couronne. Serait il possible qu'il s'agissent d'une boite de contrefaçon?


Non, la boîte est bien d'origine et jamais retouchée mais j'ai déjà constaté des évolutions sur Omega quand on recherche des pièces détachées par exemple. La forme de la boîte n'est pas exactement la même non plus entre les modèles des années 2000 jusqu'à aujourd'hui et ceux des années 90 par exemple. Il suffit de regarder la hauteur de la zone satinée sur le côté de la montre rendant beaucoup plus fine son galbe dans les années 90 qu'aujourd'hui où elle parait plus massive au regard et ça je l'ai observé après de nombreuses heures de recherches sur le web à comparer les photos de carrure de nombreuses Speed Pro.

Il y a des passionnés qui tracent les années et les évolutions et qui donnent des tonnes d'infos sur la Speed Pro (on en connait Wink ) et moi j'aime bien regarder où les autres ont peu posé les pieds et il y a encore à faire car des incohérences sur la Speed Pro j'en ai vu malgré ma très faible expérience sur le sujet même au travers des extraits d'archive fournis par Omega, je pense qu'il y a encore beaucoup à dire sur ce chrono et lorsqu'on fouine du côté des pièces détachées on s'aperçoit aussi que des évolutions ne sont même pas tracées par un indice quand on commande la pièce. Un exemple simple en est la pièce de bout réf 633 pour le bracelet acier 1171/1 qui n'a strictement rien à voir en forme entre mon modèle et celui tout récent acheté par Ocedare et qui à mon avis ne sont pas compatibles entre nos bracelets... par contre c'est l'ensemble du bracelet qui l'est et pour certaines pièces détachées je pense que c'est la même chose :

- J'ai commandé une roue de centre et sa chaussée : OK tout s'est bien monté sur ma Speed. Par contre prises séparément ces 2 pièces auraient posées problème au montage du fait de leur ajustement semble t-il (peut-être une question de lanternage ?). D'ailleurs en indice Omega, on est passé de l'appellation H0 à H1 à une époque (ces indices se rapportent à une dimension normalement) pour la même référence de pièce et ça on ne le voit que sur la doc technique et encore pas toutes.

- Pour la couronne, je pense que c'est pareil. Comme Omega ne change jamais une couronne sans changer le tube de boîte, l'ensemble se monte. Par contre ces pièces prises séparément peuvent poser problème ? mais peut-être aussi n'ai-je pas commandé ou reçu la bonne couronne mais celle d'une Speed auto ou mid-size ? l'erreur est peut-être là aussi, j'avoue en être moins sûr pour cette dernière.

Je vais faire un post où je vais mettre des photos pour mettre en évidence cette fameuse finesse visuelle de la boîte avec une zone satinée dans les années 90 qui n'a rien à voir aux boîtiers modernes.


Lionel

Je ne met pas en doute le calibre. Mais plusieurs points sont étonnant sur la boite : le cristal "after market", le manque d'alignement des poussoirs vis à vis du calibre (ta photo sur un autre fil), la couronne qui ne monte pas, le coup du calibre "sec". Ca sent la montre passée par des brocanteurs ayant trouvé un calibre dans un fond d'horlogerie décapé à l'essence F et ayant remboité l'ensemble avec Dieu sait quoi...




Jean-Marc
Rhincodon typus
Rhincodon typus

Nombre de messages : 11591
Age : 43
Date d'inscription : 18/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 22:23

belle story

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Dim 19 Sep - 22:57

La glace aftermarket ça ne m'étonne pas.

Quand j'ai récupéré la montre elle avait des petites gouttes de peinture anciennes à certains endroits difficiles d'accès. J'ai dû les faire sauter moi-même avec un petit morceau de bambou pointu. Le fond de la boîte présente une marque de révision mais pas avec la date. Elle a dû déjà être révisée au moins 1 fois bien avant que le dernier boucher ne s'en occupe et vu comment elle est patinée plus les traces de peinture elle n'appartenait pas à un collectionneur qui la laisse dormir au coffre ou sous une manche de chemise à un bureau... elle devait être utilisée quelque soit l'activité du gars et quand tu confies une montre à un horloger quelconque et que tu demandes à changer la glace parce qu'elle est complètement rayée par exemple beaucoup se fichent royalement qu'elle soit de chez Omega du moment que le prix est bas et qu'ils voient au travers.

Ce n'est pas une montre de forumeur ou de collectionneur que j'ai achetée mais une montre de tous les jours d'un gars qui devait peindre avec c'est sûr et ne pas la ménager c'est aussi sûr...

Pour le petit défaut d'alignement des poussoirs qu'on voit sur la photo, quand tu cherches sur le web tu en trouves sans problèmes des photos où l'alignement n'est pas parfait... je viens de vérifier Wink et pour le coup de la couronne il faut que je la récupère chez l'horloger où je l'ai oubliée pour vérifier si c'est la bonne réf au moins. J'aurais l'air malin autrement...

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Jean-Michel le Dim 19 Sep - 23:01

une belle galère qui se termine heureusement très bien .... les aléas du vintage et des achats de ce type de pièce
heureusement la speedmaster est une montre sur laquelle il existe toute la fourniture


_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours
Récit du sauvetage d'une Speed Pro Signaturepath_zpsd49429c6
Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
Jean-Michel
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 54
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Fabrice le Dim 19 Sep - 23:56

une belle histoire avec une belle fin! Wink

je trouve le bracelet métal Omega tout à fait désirable... faut vraiment que je me mette à la recherche d'un bracelet ou deux pour ma Speed!...

_________________
Fabrice (Picrate des Caraïbes) - secoué du casque
Master Toutoune Diver - Tamagoshi & Deep Love Specialties Instructor - Scaphand'routier
"Il existe deux sortes de navires, le sous-marin et la cible"
Fabrice
Fabrice
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)
Alopias Vulpinus (Membre honoraire)

Nombre de messages : 18262
Age : 49
Localisation : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

http://www.chez.com/bananajr/

Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Lun 20 Sep - 0:55

Je viens de passer un moment chez ofrei.com pour y comprendre quelque chose dans ces réf de couronne selon la réf du boîtier et ce que je peux vous dire c'est que ce n'est pas simple !!!

J'ai acheté une réf 43069ST qui est en fait prévue pour une 145.0022, c'est à dire jusqu'au modèle actuel (ils n'ont que celle là chez cousinsuk).

La réf pour la 145.022 est 8100/1075W (c'est celle qu'il m'aurait fallu) et

pour la 145.012 c'est 8100/1074W si ça peut intéresser quelqu'un...

Pas facile le vintage et parfois les nuances sont infimes...

Enfin, je suis sauvé, celle d'origine fonctionne parfaitement et est patiné comme le reste du boîtier car je peux vous dire que cette montre a dû avoir une vie active............... mais pour rien au monde je la ferais polir !!!

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Lun 20 Sep - 11:33

Une autre info utile : la couronne actuelle Omega réf 43069ST comporte 2 joints toriques superposés ce qu'il faut peut-être rapprocher du changement d'étanchéité annoncé de la Speed qui était initialement donnée pour 30m alors qu'elle l'est aujourd'hui pour 50m...

Alors la question est : combien de joint avait l'ancien modèle de couronne ? Il faudrait démonter pour savoir... Si un jour j'ai l'occasion de l'ouvrir à nouveau (mon horloger plutôt...) je vérifierai.

Lionel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Invité le Mer 22 Sep - 11:40

Belle histoire que ce Speed Pro, joli sauvetage, profite en bien, c ' est un beau chronographe...

Merci pour le partage et pour le temps passé afin de nous la raconter.

Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Récit du sauvetage d'une Speed Pro Empty Re: Récit du sauvetage d'une Speed Pro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum