Revue de la montre ordinateur Suunto D6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Revue de la montre ordinateur Suunto D6

Message par Jean-Michel le Ven 9 Nov - 17:09

Suunto

Société Finlandaise, spécialisée dans la fabrication de montres sportives, ordinateurs de plongée et compas : propose un très large choix d'instruments dédiés a la plongée : http://www.suunto.com

Suunto est aujourd'hui leader dans la fabrication de montres / ordinateur de plongée, bien que le premier instrument de ce type soit a mettre au crédit de la sociétéJaponaise Seiko. La gamme Suunto dans la catégorie ne comporte pas moins de 5 modèles : D9, D6, D4, Mosquito et Stinger

Modèle testé : D6, modèle bi-gaz a compas intégré avec interface PC pour sauvegarde des paramètres de plongée



Présentation :

La D6 est une montre sportive de grand diamètre (47 mm) et relativement légère sur bracelet caoutchouc (119 grammes), son épaisseur de 16 mm la rend portable "en surface" contrairement aux ordinateurs de plongée, la mode des grandes et grosses montres la ferai presque passer inaperçue a la ville !

La D6 est fournie avec un protecteur d'écran qu'il est conseillé de porter en plongée pour éviter des rayures sur le verre et la carrure acier de la montre, ce protecteur est tenu pas un joint torique et la pose en est extrêmement simple



Technique :

La Suunto D6 est un ordinateur de plongée multigaz a compas intégré dont voici les principales fonctions :

Montre en acier inox sur bracelet caoutchouc (version bracelet acier début 2008) : heure, 2eme fuseau horaire, chronographe au 1/100s, alarme et calendrier

La montre est étanche 150 mètres, et la pile doit être changée par le SAV

Modes : Air, Nitrox et Gauge/Profondimètre
Changement de gaz (2 mélanges contenant chacun entre 21-99% d'oxygène)
Informations complètes sur les paliers de décompression
Indicateur de vitesse de remontée à niveaux
Boussole électronique
Fonctions de mémoire à haute capacité
Modèle Suunto RGBM réglable
Alarmes sonores (dont une alarme de profondeur maximale)
Interface PC en option



Premières impressions :

Habitué aux ordinateurs Suunto pour avoir eu Vyper et Vyper II , je ne suis pas surpris pas la logique des commandes du D6 : a noter l'amélioration notable de l'accès aux fonctions depuis le Vyper (fonctionnement exactement identique au Vyper II).

Au porté la D6 est une vraie montre, pas trop lourde mais assez volumineuse, son port sur une combinaison néoprène ne pose pas de problème particulier avec le seul reproche d'un bracelet un peu court, bien qu'une rallonge soit fournie

L'impression de qualité est remarquable : rien a voir avec l'aspect "plastique" des ordinateurs grand format et dont la finition est comparable a une belle montre sportive



En détail :

Le mode plongée peut basculer automatiquement grace aux contacts humides ou être déclenché manuellement en surface, 3 modes de plongées sont disponibles : Air, Nitrox et Gauge :

En mode Nitrox, le Suunto D6 permet de plonger avec deux mélanges différents (mais uniquement Nitrox : pas de gestion de Trimix) : il est possible de programmer en surface deux mélanges au taux d'oxygène de 21 a 99% (Mix 1 et Mix 2) et de régler indépendamment la PPO2 max de ces deux gaz. Durant la plongée, le changement de mélanges (préalablement réglés) est simple et rapide par l'intermédiaire des poussoirs de la montre . Le Suunto D6 ne vous permet pas de changer de mélange si les niveaux maximum de PO2 sont dépassés.

En mode Gauge (Profondimètre), le Suunto D6 peut être utilisé comme profondimètre et chronomètre. De plus, il possède un marqueur de profil et un intervalle d'échantillonnage qui peut être fixé sur 1 seconde. Un minuteur de plongée affiche le temps de plongée en minutes et secondes, il peut être remis à zéro.

La fonction boussole électronique peut être activée depuis les modes Temps et Plongée, ce qui signifie qu'elle peut être utilisée en surface ou en plongée. Le Suunto D6 affiche la boussole en une représentation graphique de la rose des vents.On peut bloquer un cap pour suivre un itinéraire particulier, et des flèches directionnelles pointent vers ce cap.



A l'usage :



La D6 du a son faible encombrement est peu exposée aux chocs durant la plongée et sa faible épaisseur la laisse plus facilement passer sous la sangle de la stab lorqu'on s'équipe par rapport a un ordinateur traditionnel. Le facteur grossissant de l'eau permet une excellente lecture de la totalité des indications même chez un presbyte léger : c'était ma crainte principale lors des premières plongées avec une montre ordinateur

La commutation entre fonctions est très aisée sous l'eau (pour peine que l'on ai un peu bossé la notice en surface) et le changement de gaz ne m'a posé aucun problème particulier

A l'habitude de Suunto et en mode plongée a décompression, l'information affichée est celle du temps total de remontée incluant les paliers et non la seule durée des paliers de décompression : c'est a noter si on plonge avec d'autres dont les ordinateurs annoncent quand a eux le temps de palier

L'algorithme de décompression est le Suunto RGBM II avec option paliers profonds et profondeur de paliers continûment variables, c'est un choix conservateur qui donnera plus de paliers que d'autres algorithme, mais c'est sans surprise de la part de Suunto connu pour cette option (a noter que le Suunto D6 ainsi que son petit frère le Vyper II peut être "débridé" en modifiant la dureté du RGBM et en raccourcissant les paliers : c'est une option que je n'ai pas prise, préférant la sécurité)

L'alarme est parfaitement audible sous l'eau sans atteindre le niveaux d'un ordinateur traditionnel, sûrement a cause de la taille du buzzer nettement plus réduit

la durée du rétro éclairage est réglable par l'utilisateur de 5 a 30 secondes et permet une lecture aisée en mauvaise condition d'éclairage

Après la plongée on peut visualiser directement le profil effectué en allant dans la fonction historique, qui donne l'intervalle de surface, les éventuelles alarmes, l'historique du changement de gaz et la courbe détaillée

L'interface USB optionnelle permet la connexion a un ordinateur, elle est fournie avec un cordon et un CD Rom contenant une version du logiciel Suunto Manager (mais pas la toute dernière, téléchargeable en ligne dsur le site du fabricant)

Le Suunto dive manager permet de télécharger sur un PC la totalité des données de l'ordinateur, visualiser le profil en détail : le logiciel est compatible avec tous les ordinateurs Suunto avec interface et est multi-utilisateurs. Même si vous changez d'ordinateur vous pourrez conserver vos anciennes courbes lisibles avec la même interface : un "pont" peut être effectué vers d'autres logiciels car les courbes peuvent être exportées au format XLS





Conclusions :

Suunto propose ici une montre ordinateur de plongée de très bonne facture, dont les fonctions plongée sont digne des meilleurs ordinateurs , seul les plongeurs très orientés tek n'y trouverons pas leur compte le D6 n'étant "que" Bi-gaz et ne gérant pas le Trimix.

Rares sont les montres ordinateurs a cumuler autant de fonctions dont un compas qui n'est a mon sens pas un gadget même si sa précision de lecture n'égalera pas un compas volumineux en bain d'huile

Les plus exigeants pourront se tourner vers la D9 qui offre en plus de toutes les fonctions de la D6 un troisième gaz, et une gestion d'air avec transmetteur sur le bloc



Points Forts / Points faibles

Les Plus :

Qualité / finition

Fonctions dont bi-gaz et compas intégré

Encombrement et poids réduit

Algorithme connu et réputé

Commandes intuitive

Esthétique digne d'une montre

Qualité de l'interface PC

Les Moins :

Un bracelet caoutchouc un peu trop court

L'interface PC en option et vendue trop chère

Un verre qui mériterai d'être en saphir synthétique

JM

_________________
Memento audere semper : souviens-toi d'oser toujours

Douxding's power dive team - TDI-SDI Assistant Instructeur - Niveau IV - Trimix  - plongeur Pathfinder CCR Trimix - Instructeur photo/vidéo - plongeur recycleur O2 !
avatar
Jean-Michel
Carcharodon megalodon (Administrateur)
Carcharodon megalodon (Administrateur)

Nombre de messages : 33056
Age : 52
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.lesmala.net/jean-michel/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum